Lesbienne ou bi ?

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #23558 Répondre
    Maï2pts0
    Participant

    Bonjour,
    Cela fait plus d’un an que je me questionne sur mon orientation sexuelle. Suis je bi ou lesbienne.

    La première fois que j’ai ressenti de l’attirance pour une fille fut à l’âge de 5 ans me semble t’il. Je crois, dès ce moment là, avoir ressenti un coup de chaud. De plus chaque fois qu’elle quittait la scène pour changer de tenue, je voulais la revoir. Je me souviens également avoir ressenti ce même coup de chaud lorsque je suis tombée nez à nez sur un shooting photo télévisé d’une femme entièrement nue. Paralysée j’étais, télécommande à la main, dans l’incapacité de changer la chaîne pour regarder un programme pour enfant comme il était convenu.
    Ce n’est pas tout, mais ce topic serait interminable, alors je termine en racontant une dernière anecdote. J’avais 10-11 ans. Et la pareil, ce meme coup de chaud lorsqu’à un spectacle de fin d’année une fille, habillée d’un croc-top sauta à la corde, le bas de son haut s’envolait en même temps que ses impulsions, et je voulais, à chaque saut en voir d’avantage.
    D’autant plus que dans les films, je regardais essenciellement la femme, et je crois, ce n’est pas très clair, que je voulais qu’elle me fasse ce qu’elle faisait à l’homme lors de l’acte sexuel.
    En me questionnant, j’ai remarqué que bien que j’avais déjà pu m’étiquettait « amoureuse » d’un homme, je n’avais jamais rien ressenti d’égalable à ce que je ressens pour les femmes. Les coups de chaud que je ressentais également lorsque ma prof passait à côté de moi, je voulais toujours être avec elle. Pas avec les mecs, j’etais contente j’avais trouvé qqn, je souriais parfois quand je parlais de lui mais c’était tous. Pas de coup de chaud, je ne voulais pas sortir avec lui (peut etre parce que je savais que mes parents seraient contre) pas d’envie. Je l’ai trouvé juste beau ou intelligent. Le truc c’est que j’ai toujours ressenti le besoin de leur plaire sans que ça aille plus loin. Dès que je voyais un homme il fallait lui plaire, dès que ça lui plaisait, je devais m’arreter. Donc je ne sais pas si je suis bi ou homo, sachant que malgré lzs etiquettes que je me suis collées, ce que je ressens pour les femmes, je ne le ressens pas pour les hommes. Avec elles, c’est bcq plus intense ? Que suis je selon vous ? Et est-ce normal que je ne ressente pqs tout le temps de l’attirance. Que je peux rester plus de deux ans sans trouver une femme attirante ? Enfin, puis je passer de homo/bi à hétéro ?
    Merci de votre attention.

    #23577 Répondre
    3toilefilante
    Participant

    Bonjour, je vais tenter d’apporter tous les éléments de réponse que j’ai.
    Premièrement, on différencie attirance sexuelle et attirance romantique. Il y a certaines personnes qui sont par exemple homoromantiques et bisexuelles, en général donc ces personnes seront uniquement en couple avec des personnes du même genre. Fait des recherches sur la « variorientation », étant donné que t’avais déjà pu te dire « amoureuse » d’un homme mais sans « coup de chaud ». (voir suite)

    #23568 Répondre
    SwanH

    Salut, je suis moi aussi en plein questionnement à propos de mon orientation sexuelle (j’en parle dans le sujet « Bisexuelle ? Et autres questions… »)
    Vu ce que tu décris, je pense que tu serais plutôt lesbienne. As-tu déjà été amoureuse d’un garçon ?

    #23589 Répondre
    Maï

    Bonsoir,
    Je te remercie pour ton retour. Je vais de ce pas entamer des recherches sur la variorentation.
    D’après ce que j’ai compris, les coups de chaud ne traduisent pas forcément un possible lien romantique. C’est bien ça ?

    《Fait des recherches sur la « variorientation », étant donné que t’avais déjà pu te dire « amoureuse » d’un homme mais sans « coup de chaud ».》
    Je ne sais pas si c’était de l’amour, mais je crois avoir ressenti une attirance romantique pour une femme, une de mes prof et c’était complètement différent en terme de ressentis. C’était bcq plus intense qu’avec les garçons.

    Sais-tu comment différencier l’amour/la simple attirance de l’admiration et même de l’attachement ?

    #23590 Répondre
    Maï

    Salut.

    《(j’en parle dans le sujet « Bisexuelle ? Et autres questions… »)》
    Oui j’ai vu et ai parcouru ton topic.

    《As-tu déjà été amoureuse d’un garçon ?》
    À vrai dire j’en ai aucune idée. En tous cas c’est ce que j’ai longtemps pensé et comme ça que je me suis étiquettée à l’époque, alors que la question d’une attirance pour le même sexe ne m’avais encore jamais effleurée.
    Et puis je suis, je crois, tombée amoureuse de ma prof. C’est assez confus, comme pour toi, je ne parviens pas encore à cerner la nature de mes sentiments : admiration ou attirance réelle.
    Ce que je ressentais pour les hommes étaient très minime dans mes souvenirs.

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

    PS : Je te souhaite du courage pour mettre fin à ces questionnements envahissants ! 🙂

    #23599 Répondre
    3toilefilante
    Participant

    Je n’arrive pas a commenter ce post ! 😅

    #23607 Répondre
    Nebula
    Participant

    3toilefilante ce n’est pas grave. Je peux toujours réexpliquer ? :good: :unsure:

    #23608 Répondre
    Corentin

    Salut
    Je suis dans le même cas que toi.
    Coup de chaud pour une personne de même sexe que soi, oui, c bien ça. J’étais pas arrivé à mettre de mot sur ce que je ressens au fond de moi jusqu’à te lire.
    je me reconnais totalement en toi sauf que je suis un garçon et je ressens ces coups de chaud pour les garçons.
    Oui pareil par moment je me sens obligé de devoir séduire les filles et leur plaire alors que je ressens ces coups de chaud pour des copains. Après tu te comporte comme vouloir séduire le sexe opposé par mimétisme parce que autour de toi tu n’as que des gens hétéro comme modèle.
    Mais je pense que je suis homosexuel depuis un moment il se peut que tu le soi aussi
    Suis ton instinct si tu sens sur tout les plans c’est beaucoup plus agréable les contacts avec les filles et tu ressens vraiment du plaisir c’est que tu es attirée par elle.
    Moi je sens du plaisir au contact de certains mecs et voir des hommes nus, ça me donne des coups de chaud.

    #23612 Répondre
    Corentin

    Pour compléter mon message précédent. Je suis aussi très paumé dans mes sentiments.
    Par exemple y a un copain actuellement qui m’attire tout le temps, son physique m’attire grave mais je sais pas trop ce que je ressens si c’est de la simple amitié. Dans ma tête tant que cette attirance reste sexuelle pour cet ami ça va j’arrive à accepter que je puisse être attiré par un garçon mais des que je me demande si jj’eprouve pas de l’amour pour lui, je ressens comme un gros malaise j’ai envie de me faire mal. Je me sens pas bien, j’arrive pas à accepter que je puisse quelque part être gay.

    Donc est ce que quand tu t’interroges si tu aimes une fille ressens tu un gros malaise ? Parce que quelqu’un m’a dit que si tu ressens un malaise pour quelqu’un quand tu es homosexuel et tant tu ne t es pas accepté, c que tu dois l’aimer

    #23619 Répondre
    Maï

    Bonsoir Corentin, merci d’avoir répondu à mon post.
    •《Donc est ce que quand tu t’interroges si tu aimes une fille ressens tu un gros malaise ?》
    Personnellemment non pas vraiment. Je sais qu’un jour, on m’avait demandé si je l’aimais et j’ai ressenti une petite gêne, j’en avais encore aucune idée, à l’heure actuelle, ça reste encore assez compliqué de différencier l’admiration ou même la comparaison du désir/ de l’amour… Saurais-tu comment différencier ces différents sentiments ?
    •Je ne sais pas si c’est la même chose pour toi (vous qui verrez ce post) mais personnellement, ça fait deux ans que je n’ai pas ressenti d’attirance physique. Y a t’il des périodes relativement longues où tu ne ressens plus rien ?

    •Pareil pour les coups de chaud du coup. Mais je ne les ressens plus actuellement lorsque je vois des corps dévêtus ou peu vétûs Un ami m’a dit que c’était probablement dû à l’habitude. S’habituer à voir un corps. Es-tu d’accord avec ça ? Ce qui est aussi bizarre, c’est que j’ai l’impression que mes sentiments ont stoppés dès lors que mes questionnements ont surgit… ?
    •Je voulais ajouté que j’ai un manque cruel de confiance en moi, et je me disais que peut-être avais-je regardé ces corps par comparaison. Ce qui n’explique pas les coups de chaud ??
    Corentin, est-ce que cela te dérange lorsque de devoir plaire aux filles ?
    •Pensez-vous qu’on puisse passer de homo/bi/pan à hétéro ?

    Merci à vous tous de prendre le temps de me répondre 🙂..

    #23620 Répondre
    Maï

    À partir dequel moment on est amoureux,
    y a t-il des signes communs à l’amour ?

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
Répondre à : Lesbienne ou bi ?
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page