Où j’en suis ? Je ne sais plus

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #48015 Répondre
    Anonyme

      Ça fait quelque temps maintenant que je n’ai plus écrit de sujet et répondais seulement à quelques personnes…

      Si je reviens aujourd’hui sur le forum en tant qu’auteure c’est que je me sens vide de nouveau… que je me suis encore perdu et que je rechute.

      Il y a peu j’ai vu mon avocate (j’ai porté plainte pour 2 raisons différentes) et j’ai donc appris des choses sur les affaires qui vont être jugé (en partie) début octobre.

      Je suis dévastée, vide et dans le déni à la fois.
      Pour les attouchements, il a reconnu pour une autre personne mais pas pour moi… disant que je suis trop jeune et que je cherche juste de l’attention, à être une victime… ça fait mal, tellement mal.
      Il y a aussi le fait qu’il n’est pas suivi pour les v*ols, je n’y ai pas réellement fait allusion durant le long de l’enquête et même si on m’encourage à retourner à la gendarmerie pour cela, j’ai peur, peur d’avoir tout inventé alors que je le revis parfois (revivescence physique et émotionnelle d’un souvenir).
      Je veux oublier, oublier, oublier.

      Pour l’harcèlement, la personne reconnaît certaines choses mais a aussi remixer certains évènements… et les parents de cette personne ne comprennent pas car je ne laissais rien paraître en étant venu dormir 3 fois depuis 6-7 ans chez eux et quelques fois pour le travail…
      Est-ce que je suis fautive d’avoir eut peur pour moi peut-être moins que pour les autres amis qui étaient là ? Le harcèlement peut être complexe et par moment pour fausser les pistes ça revient à la “normale”.

      Fin bref, je suis perdue, je n’en peux plus de tout ça. Je veux que ça s’arrête. J’ai l’impression que tout est de ma faute, que rien n’est réel tellement on m’a répéter un nombre incalculable de fois ces conneries et mon cerveau, mon esprit, mon âme, ont fini par douter et croire que j’étais LE problème.

      Je me hais, j’aurais du me taire et continuer en silence en tant qu’hypocrite.

      Avec tout ça je rechute sur le sport inte.sif et les tcas, parfois même la scarification… je m’en veux tellement, je me dégoûte…

      Enfin bref, j’avais besoin d’extérioriser un peu tout ça, ces choses qui me bouffent de l’intérieur.

      Je vous souhaite malgré tout ça, une bonne journée,
      De chérir ceux qui sont là pour vous,
      Merci d’avoir lu !
      A la prochaine

      Ano

    Affichage de 1 message (sur 1 au total)
    Répondre à : Où j’en suis ? Je ne sais plus
    Vos informations :




    :bye: 
    :good: 
    :negative: 
    :scratch: 
    :wacko: 
    :yahoo: 
    B-) 
    :heart: 
    :rose: 
    :-) 
    :whistle: 
    :yes: 
    :cry: 
    :mail: 
    :-( 
    :unsure: 
    ;-) 
     


    <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

    Bouton retour en haut de la page