Psychiatre

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #23528 Répondre
    Eli

    Salut
    J’écris ici car je suis en recherche de conseils.

    Contexte :
    Depuis presque trois ans, je traverse une période assez difficile. Pas difficile dans le sens « évènements traumatisants » mais plutôt dans le sens ressenti personnels.
    -La plupart du temps je suis juste dans des périodes de « déprime » où je suis triste, à me morfondre sur moi -même, à angoisser, à pleurer sans raison, à envisager la mort. Dans ces périodes, je dors beaucoup (même si je mets un temps fou à m’endormir), je ne fais pas grand chose, je grignote beaucoup de sucré
    -mais je traverse également des périodes d' »autodestruction » où les idées suicidaires sont bien présentes et en continues, où je me mutile, m’affame, boit de l’alcool sans modération lors des soirées, me brule, et adopte des comportements dangereux.
    -avec plus rarement des phases « bien » où je ne suis pas trop triste, où je suis à peu près motivée (y en a eu deux en trois ans)

    Mon autodiagnostic : dépression
    En sachant bien sûr que les phases négatives sont de plus en plus intenses à mesure que le temps passe et donc que ça ne s’arrange pas, je crois que voir quelqu’un pourrait être intéressant. Je voyais un psy de la MDA jusqu’en juin (mais je me suis fait jeter car j’ai 22 ans maintenant) qui me conseillait également un psychiatre pour pourquoi pas trouver des médicaments (et surtout un vrai diagnostic)

    Mon problème :
    Après un petit passage aux urgences psy (pour TS) en mars dernier qui m’a littéralement traumatisé (je suis désormais certaine que si je me blesse ou un truc comme ça j’éviterai l’hôpital quand bien même j’en aurais besoin par peur de me retrouver là-bas), les médecins ont voulu me convaincre d’aller voir un psychiatre. ils m’ont filé un nom pour que j’y aille et bien sagement je l’ai tapé sur *****, ai vu qu’il ne prenait pas de nouveaux patients et ai donc laissé tomber (on sentait la motivation).
    Depuis, j’ai alterné les phases « déprimes » et « autodestruction » jusqu’à fin juin puis une phase « euphorie » car motivée par un projet de départ à l’étranger en service volontaire. Depuis mi aout je suis retourné dans mes travers et après une phase descendante de « déprime » je sens que je rentre en plein dans la phase « autodestruction ».

    J’ai repensé ces dernières semaines à la possibilité d’aller voir un psychiatre mais… je ne sais pas trop quoi faire car :
    – la filière est en tension donc en quoi serais-je plus légitime qu’un autre pour y aller ?
    – Je suis à l’étranger donc je préfèrerais un truc en ligne
    – J’ai pas beaucoup de thune
    et surtout
    – aux urgences psy, ils m’ont menacé de m’envoyer en hôpital psy à cause de ma TS et j’ai clairement la frousse depuis. Comment je peux me rendre chez un psychiatre et lui dire sincèrement ce que je ressens en sachant qu’il peut me faire des menaces ou du chantage ? Je pense que j’ai besoin d’aller voir un psychiatre mais je ne veux pas me retrouver enfermée ou autre.

    Bref, j’attends vos conseils. (Désolé pour le pavé) :bye:

    Eli

    #23586 Répondre
    Melvyn_bzh
    Participant

    salut !
    je peux comprendre que ça a du te traumatisé les urgences psy.. après peut-etre que ça t’aiderai pour ta dépression ?
    Après tu n’es pas forcément obliger de voir un psychiatre, tu peux peut-être voir un psychologue dans un premier temps.

    en tout cas bon courage a toi 😉

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Psychiatre
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page