Rupture amoureuse

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #36346 Répondre
    Alexialechat_
    Participant

      Le 9/02/2021, je me suis mise en couple avec un garçon que je connaissais d’un réseau social depuis à peine un mois. Il habitait à une heure en train de chez moi. Ce fut ma plus belle histoire d’amour. J’appellerai ce garçon X.
      X était une personne respectable, il avait le comportement idéal, on se correspondait parfaitement : même goûts, même type d’humour, même références, nous étions la même personne, à une différence : lui allait bien, moi non.
      Je suis suivie par des psys depuis fin 2019 environ. Lorsque nous nous sommes mis en couple, il savait tout ça, je l’ai mis en garde de ma santé mentale bancale.

      Bref. Un an et demi passe, nous nous aimons fort, sa famille m’accueille à bras ouverts et je me sens revivre. Je me sens acceptée, aimée, je me sens moi. J’ai enfin une famille qui m’aime. De mon côté, mes parents n’apprécient pas trop X mais le laissent venir parce qu’ils me savent heureuse avec lui.

      LE 3/07/2022, X me quitte, non sans raisons, mais je n’ai pas spécialement envie de les développer ici. Bref, il me quitte soudainement et c’est vraiment douloureux. Je passe plusieurs semaines, seule, dans ma chambre, sans me lever, sans manger, sans prendre soin de moi. Je deviens un fantôme. Je perds plusieurs kilos, je ne dors plus, je suis dans un sale état.
      J’ai passé le reste de mon été seule, mes parents travaillant. Du mercredi au samedi, à partir de 15h, j’allais dans une association que j’affectionne particulièrement. Le lundi, mes parents télétravaillaient, mais le mardi j’étais seule. J’ai enchaîné les paquets de cigarettes, à m’en brûler la gorge et les poumons. J’ai essayé de me tuer jusqu’à 5 fois durant les grandes vacances, sans y parvenir. Tout ça sous le regard de mes parents qui n’étaient pas au courant de mon état mental plus que catastrophique.

      Aujourd’hui nous sommes le 7/11/2022, et cette rupture est devenue de plus en plus douloureuse. Peut-être parce que je suis restée en « bons » termes avec lui. Peut-être parce que j’étais très dépendante de lui. Peut-être parce que sans X je ne me sens plus vivre. Peut-être parce qu’il m’a retirée toute part de bonheur et surtout une nouvelle famille que j’adorais. Je suis au fond. Tout au fond. Je vis, sans vraiment vivre. Je suis un automatisme. Je me lève, je fais semblant de sourire, je rigole, je fais mes devoirs, je vais en cours, je mange du mieux que je peux- un peu trop peut-être- et surtout j’essaye de passer à autre chose sans y parvenir.

      Je crois que cette rupture, au delà de m’avoir assassinée moralement, va finir par réellement avoir ma peau.

      #42095 Répondre
      Rayan

        Qu’est-ce que tu aimerais maintenant ?

      2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
      Répondre à : Rupture amoureuse
      Vos informations :




      :bye: 
      :good: 
      :negative: 
      :scratch: 
      :wacko: 
      :yahoo: 
      B-) 
      :heart: 
      :rose: 
      :-) 
      :whistle: 
      :yes: 
      :cry: 
      :mail: 
      :-( 
      :unsure: 
      ;-) 
       


      <a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

      Bouton retour en haut de la page