Trop de problème

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Fil Santé Jeunes, le il y a 1 semaine et 5 jours.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #34343 Répondre
    *

    Je me sens à chacun fois mal comprise.
    Actuellement j’ai le nerf coincé sous l’omoplate, avant c’était la sensation de toucher sur tout mon corps qui me fait mal (toujours actuelle), comme j’ai le rhume ma famille est persuadé que c’en est la cause , j’ai l’impression que je ne suis pas une priorité, j’ai attendu plus 5h avant qu’on agisse, les autres s’en foutent puisqu’ils n’ont pas ça, à l’exception des surveillants et de certains camarades.
    Il y a ensuite le genou, le rdv pour la radio et l’échographie pouvais être cette semaine au lieu du lundi si on aurait pris la peine de bien m’écouter, on ose me dire si tu n’es pas contente tu n’as prendre rendez-vous toi, bien-sûr que je ne suis pas contente plutôt c’est fait mieux c’est au lieu d’attendre encore et encore.
    Je dois encore attendre 1semaine pour mon problème de dent que j’ai depuis 3semaines car je arrivée en retard car ma sœur à mis trop de temps pour venir et qu’un idiot qui ne voulait pas respecté la priorité du bus, sinon tout pressait normal pour les gens dans la rue malgré le fait que je marchais très lentement car j’avais mal partout.
    J’ai envie de me tordre les doigts, me faire encore plus de mal , me scarifier, de me crever les yeux, me faire des marques au cou car on se rappelle de moi que pour me faire des réflexions ou des remarques, sinon on donne plus d’intérêt au téléphone, à se doucher ou à la télévision au lieu de m’écouter dans se genre de situation.
    Quand on veux bien m’écouter, on me force à parler fort alors que j’ai la voix cassée en ce moment, ou alors on fait semblant de ne pas comprendre alors que c’est clair, ou alors on met en doute mes ressentis puis on me fait la morale comme si ma mère était une sage qu’elle toute les connaissances, avec ça je me dis souvent tant pis puisqu’il n’y a pas de solution et que je n’ai qu’à souffrir comme ça et laisser s’aggraver, de toute les manière personne n’y prête attention, on ne peut pas me comprendre, je suis un extraterrestre qu’on ne peut comprendre et puis l’évocation de mes problèmes de santé m’attire toujours des ennuis sans que l’on consulte un médecin le plus souvent.

    #34575 Répondre
    Fil Santé Jeunes
    Modérateur/modératrice

    Bonjour, tu fais part d’une situation globalement compliquée, que ce soit sur le plan médical ou relationnel.
    Nous sommes là pour t’écouter, n’hésite pas si tu le souhaites à nous contacter au 0800 235 236 (tous les jours de 9h à 23h) ou via notre chat’ (jusqu’à 22h). Dans les deux cas, c’est anonyme et gratuit.
    Prends soin de toi,

    L’équipe FSJ

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
Répondre à : Trop de problème
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page