Articles libres

Les amis : une deuxième famille ?

image_pdfimage_print

Les amis : une seconde famille ?Une étude américaine a montré que nous avons tendance à choisir des amis dont le patrimoine génétique est proche du notre.

2000 personnes ont participé à cette étude. Des paires d’amis, sans lien de parenté, ont été comparées à des paires de personnes étrangères l’une à l’autre.

Le résultat est étonnant : les individus appartenant au même cercle social (les amis) partageaient environ 1% de gènes similaires. Beaucoup plus que les personnes n’ayant aucun lien d’amitié.

Même si, pour nous, « 1% ce n’est pas grand-chose », pour les scientifiques, cela signifie beaucoup. Ainsi, parmi un très grand nombre de possibilités (7 milliards environ   :wacko: ), nous aurions tendance à choisir pour amis des personnes qui «ressemblent» à notre famille.

Ce pourcentage de similarités génétiques correspond à celles de cousins au quatrième degré. Le savais-tu en appelant tes potes « cousins » ?
Finalement, rien d’étonnant à considérer nos amis comme une deuxième famille… pas si éloignée !

Articles similaires

Un commentaire

  1. D’ailleurs en général l’humain semble souvent être beaucoup plus à l’aise avec ce qui lui ressemble plutôt qu’avec ce qui lui est très différent, ce qui expliquerait d’ailleurs entre autre le racisme et la xénophobie, sans comprendre qu’on s’enrichit des différences, avec un esprit ouvert. D’aucuns diraient « la peur de l’inconnu » ou encore celle de « perdre sa propre identité » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page