Les règles

Peut-on supprimer les règles ?

image_pdfimage_print

calendrier règlesParce qu’on part en vacances, parce qu’on a une compétition sportive, parce qu’on va (enfin !) revoir son copain après plusieurs semaines de séparation, parce que les règles sont douloureuses, parce que c’est trop contraignant de saigner tous les mois… il peut arriver qu’on ait envie ou besoin de ne pas avoir ses règles.

Si la grossesse est la seule façon « naturelle » de supprimer temporairement les règles (pendant 9 mois), il existe également une possibilité de le faire de façon « artificielle », mais pour cela il faut prendre une contraception hormonale : pilule, patch, anneau, implant, DIU hormonal. c’est avec les contraceptions oestro-progestatives que la maîtrise de cette aménorrhée (absence de règles) est la plus efficace.

 Contraceptions œstro-progestatives : pilules mini-dosées, anneau vaginal, patch

Sous pilule, anneau et patch, les règles sont « artificielles », c’est-à-dire qu’elles ne sont plus en lien avec une ovulation car le principe de ces contraceptions est de bloquer l’ovulation. Les règles sont donc provoquées par l’arrêt de la pilule (pendant les 7 jours d’arrêt ou la prise des placebos) et par l’absence d’anneau ou de patch (pendant 7 jours également). En fonction de la pilule prise, il existe plusieurs façons de faire.

  • Pilule à 21 comprimés

On enchaîne 2 plaquettes, c’est-à-dire que l’on supprime la période d’arrêt des 7 jours. En cas de pilule bi-phasique ou tri-phasique (pilule dont les comprimés actifs ont 2 ou 3 couleurs), il risque d’y avoir des saignements si on entame la 2ème plaquette dans l’ordre habituel. La différence de dosage hormonal peut entraîner quelques saignements intempestifs. Pour pallier cette situation inconfortable, il est conseillé dans ce cas d’enchaîner la 2ème plaquette en la commençant par la fin afin de continuer avec les comprimés de même dosage. Cela ne remet pas en question l’efficacité de la pilule.

  • Pilule à 28 comprimés

On supprime les 4 ou les 7 comprimés « placebos » et on enchaîne avec une nouvelle plaquette.

Articles similaires
  • Anneau

A la fin de la troisième semaine de pose, on enchaîne le changement d’anneau sans faire la semaine d’arrêt.

  • Patch

On place en continu 4 patchs au lieu de 3. Dès qu’on décidera de faire une semaine sans patch, les règles arriveront. Pour s’assurer de l’efficacité de la contraception, il faut toujours limiter à 7 jours et pas plus l’arrêt du patch.

Contraceptions progestatives : l’implant, le stérilet (DIU hormonal), la pilule micro-dosée

Ce type de contraceptif hormonal est un peu différent des autres contraceptifs hormonaux connus car il ne contient que de la progestérone. Son mode d’action est donc particulier, et on a observé que pour une majorité de femmes les règles disparaissaient de façon continue (tout le temps de l’utilisation du contraceptif). Cependant, ce phénomène est un effet secondaire de ce type de contraception donc il ne peut se généraliser à toutes les femmes. Pour d’autres, ce mode de contraception a, au contraire, augmenté les saignements et cela de façon intempestive. Il est donc plus difficile de maitriser l’absence voulue et temporaire des règles quand on a une contraception uniquement progestative.

Si tu as des doutes sur le type de contraception que tu prends, ou si tu veux davantage d’informations sur les techniques pour supprimer les règles, n’hésite pas à appeler la ligne au 0800 235 236 (anonyme et gratuit tous les jours de 9h à 23h).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page