La santé des dents

De quoi est constituée la bouche ?

image_pdfimage_print

dentsQue savons-nous de notre bouche ? Des lèvres qui s’entrouvrent pour laisser place à un joli sourire… certes. Mais derrière ce sourire se cache un système physiologique perfectionné ! Notre bouche joue plusieurs rôles : organe d’un de nos précieux sens, elle crée le goût et permet d’ingérer les aliments qui nous aident à vivre. La bouche sert à parler, à communiquer avec les autres grâce à l’émission de sons. Elle participe également à l’expression faciale et propose une idée de notre humeur. Elle fait partie des zones érogènes et a sa place dans la sexualité. Et enfin, elle nous permet de respirer, rien que ça !
Mais de quoi notre bouche est-elle constituée ?

Les dents

  • Les incisives : elles se situent dans la partie centrale de la bouche, il en existe 4 en haut et 4 en bas (2 centrales et 2 latérales). Chaque dent possède une unique racine. Son sommet acéré permet de couper les aliments.
  • Les canines : elles succèdent aux incisives, il en existe 2 en bas et 2 en haut (une de chaque côté). Elles sont également rattachées à la cavité buccale par une seule racine. Leur nom vient de leur ressemblance avec les dents pointues du chien. Leur fonction est de déchiqueter les aliments.
  • Les prémolaires : elles succèdent aux canines, il en existe 4 en bas et 4 en haut (2 de chaque côté). Elles sont plus grosses et possèdent une ou deux racines. Elles servent à broyer ou mastiquer les aliments pour qu’ils puissent ensuite être ingérés.
  • Les molaires : il en existe également 4 en bas et 4 en haut (2 de chaque côté). Elles possèdent deux ou trois racines et ont un rôle similaire à celui des prémolaires.

Ces dents forment les « arcades dentaires ». A ces arcades viennent parfois s’ajouter des dents de sagesse…

  • Les dents de sagesse : on parle aussi de « 3èmes molaires ». Il en existe 2 en bas et 2 en haut (une de chaque côté). Il s’agit des dents qui se situent le plus au fond de la cavité buccale, parfois difficiles à atteindre lors du brossage. Elles apparaissent en général un peu après les autres (en moyenne vers 17-18 ans) mais ne se développent pas toujours : ainsi, sur les 4 dents, seule 1, 2 ou 3 peuvent pointer le bout de leur nez. Chez certains d’ailleurs, ces dents n’apparaissent jamais.

Leur apparition pose régulièrement problème : si elles sont « prévues » sur le schéma de chaque arcade dentaire, leur développement peut avoir des conséquences sur l’ensemble de la dentition. Par manque de place dans la bouche, ces dents-là « attaquent » les autres en les déformant, pouvant ainsi altérer un éventuel traitement orthodontiste. Elles sont parfois aussi source d’infections. Un dentiste peut prendre la décision de les extraire, pour prévenir ou guérir selon les cas.

La gencive

La gencive est une muqueuse épaisse qui entoure la base des dents pour bien les maintenir, et recouvre une partie des os des mâchoires. Une gencive en bonne santé est de couleur rosée et a une texture de type « peau d’orange ».

Articles similaires

La langue

La langue est un muscle puissant (par rapport à sa taille!), allongé et extensible. Il est responsable du goût, par l’intermédiaire des papilles gustatives, mais aussi de la phonation et de la bonne mastication des aliments. La langue intervient aussi dans divers jeux sexuels…

La salive

La salive est composée de mucus aqueux. Elle est sécrétée par des glandes salivaires, situées dans la bouche et au niveau du pharynx et qui la conduisent dans la bouche. Nous produisons environ 800 ml de salive chaque jour, cette quantité varie d’une personne à l’autre, d’un moment à l’autre de la journée (la production est par exemple plus importante à l’approche des repas) ou de l’humeur. Elle joue un rôle important pour humidifier la bouche, assouplir les aliments, permettre au goût de se développer, aider à la digestion et enfin, protéger les dents et les gencives.

Le palais

Le palais est la partie de la bouche constituée par la paroi supérieure de la cavité buccale. Composée d’une structure osseuse, la voûte palatine (ou palais dur) se situe à l’avant de la bouche. Le voile du palais (ou palais mou) vient à la suite de la voûte palatine. Muqueuse suspendue à l’arrière de la bouche, il permet le lien entre la bouche et le pharynx dans la gorge.

La luette

Petit appendice de forme conique, la luette est attachée à l’arrière du voile du palais. Constituée d’un tissu musculaire, elle est très mobile et peut se contracter aisément. Elle permet ainsi d’avaler les aliments et les boissons mais joue également un rôle essentiel dans l’émission des sons en contrôlant le passage de l’air à l’entrée du pharynx.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page