Je n’ai plus envie de vivre

  • Ce sujet contient 69 réponses, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par melodyN, le il y a 1 semaine.
30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 70)
  • Auteur
    Messages
  • #28515 Répondre
    feedle
    Participant

    Salut,

    Oui je suis encore vivant, mais je ne m’en suis pas sorti. J’ai même prévu de me suicider si je n’obtiens pas mon diplôme dans un mois. Je n’ai plus rien qui me rattache ici. Aucune fille ne peut m’aimer. Oui, elles peuvent me trouver sympa, mais en tant qu’ami. Je ne suis pas assez beau, fort, intelligent ou drôle pour qu’elles souhaitent se mettre en couple avec moi.
    Mon contrat d’alternance est tombé à l’eau. Mes employeurs ont essayé de jouer au con et de me faire signer un contrat de stage payé à seulement 500 par mois, alors que je leur ai dit 100x que je voulais un contrat d’alternance et pas un stage. Du coup, ben j’aurai pas de travail, et dans le cas miraculeux ou je réussirais mon bachelor, je ferai mon master à plein temps. J’espère juste que ça sera pas trop difficile de trouver un travail à 25 ans alors que j’aurais jamais travaillé de ma vie.

    Je sais pas comment je vais m’en sortir. J’ai l’impression que ça ne va jamais s’arrêter

    #28520 Répondre
    Fil Santé Jeunes
    Modérateur/modératrice

    Bonjour feedle,
    Tu nous fait par d’un profond mal-être. Nous sommes inquiets pour toi, nous t’invitons à nous contacter au 0800 235 236 ou par chat’, pour pouvoir parler de ce que tu ressens et trouver ensembles de solutions pour aller mieux. Ne restes pas seul face à cela.
    Prends soin de toi !
    L’équipe Fil Santé Jeunes

    #28719 Répondre
    Pablo

    Salut feedle . C’est fou comme tout les chemins menent a rome . Dans la recherche de la raison qui me pousse également a envisager toute les manière possible den finir avec ma vie de merde je trouve ton message …. d’habitude les message date de 4 ou 5ans sur les forum, cest la première fois que je trouve des message aussi récent .

    Je me reconnais bien dans ta facon de decrire ton ressentiment par rapport a la vie sa fait bientôt 2ans que je suis dans ce puis sans lumière ou tout ce quil reste cest de scénariser comment tu va faire pour tout quitter dun claquement de doight … on se limagine jour et nuit et presque le préparer… le bon momment , la bonne facon …. c’est lourd a porter au quotient et sa accentue encore plus le fait de vouloir mettre un terme a tout …. et rapidement.

    Personnellement cest mon petit frère et ma soeur qui me retienne encore et qui m’empêche de sauter le pas … je veut pas les faire souffrir et en tant que grand frere jai peur qu’il prenne sa comme un abandons de ma part et sa complique tout. On a perdu notre mère en 2019 suite a un cancer et cest depuis cette année la que tout a perdu son sens .. je remet tout en question, je me sens coupable de plein de chose je suis rongé par les regrets et au file du temps je me rend de plus en plus compte de ce que cet évènement malheureux impliquera dans ma vie futur et sa narrange rien. De plus le fait que jai coupé les pont avec 99% de mes amie suite a mes humeurs changeante et a mon incapacité parfois a écouté attentivement les autre du fait de la depression n’arrange rien.

    Ma famille nest pas très soudée et ce manque de lien affectifs rend la vision que je me fait de moi et de ce qu’il me reste a vivre peu reluisant pour la suite … clairement si javais pas de frère et soeur je pense que jaurais franchis le pas depuis longtemps…. apres ce n’est pas vraiment mieux non plus de ne pas le faire car je me sens de plus en plus prisonnier d’une vie dont je ne veut pas tout sa pour ne pas « infligé » mon depart a ma famille.

    #28798 Répondre
    Dridri31

    Bonjour j’écris ici je vis dans le mal-être et l’angoisse sans arrêt ; il y a 6 ans j’avais vécu une relation pleine d’idylle avec une fille des plus merveilleuses qui me mit mal à l’aise tant sa beauté réjouissante me mettait face à cette sensation de non-estime de moi-même face à l’assurance que me renvoyer cette femme
    À l’époque je n’étais vraiment pas dans une situation confortable avec ma mère qui s’était séparé de mon père pour une enflure qui n’allait pas arrêter de la tromper
    Au bout de quelques mois de relations avec cette fille une tension je me suis mise qui m’a faite dérailler avec cette fille Je me suis mis à la toucher n’importe quoi j’avais fais et depuis je ressasse sans arrêt mon malheur à l’idée que jamais plus un bonheur pareil je ne reverrai

    #28803 Répondre
    monsieur x

    je comprends très bien ton vif mal être

    #28804 Répondre
    monsieur x

    FAIT BIEN COMME TU LE PENSES.

    #28840 Répondre
    Mica

    Salut Pablo
    J’avais écrit un long message pour toi mais j’ai pas réussi à l’envoyé ça m’énerve

    Mais globalement je disais que j’ai un vécu similaires et que j’aimerais bien qu’on parle car tu es un mec bien
    A+

    #28890 Répondre
    Aprettysoul

    👋Feedle
    J’espère que tu vas bien
    Concernant tes parents je ne pense pas qu’ils ne t’aiment pas ils sont dur avec toi c’est juste parce qu’ils veulent que tu prennes ta vie en main et que tu reussisses je pense qu’ils seront fière de toi quand tu obtiendras ton diplôme,un job et quand tu feras ta vie.
    Le secret du changement conciste à concentrer son énergie pour crée du nouveau ,et non pas pour se battre contre l’ancien, le changement se fait par ta volonté dans toi intérieurement, personne n’a de vie parfaite chacun d’entre nous à des problèmes seulement certains décident d’avancer malgré tout.
    Sois toi même fixe toi de bons objectifs et efforce toi de les atteindre,trouve en toi la force d’avancer,la force d’y croire quelles que soient les difficultés rencontrées!
    Essaie de changer les choses que tu peux changer en toi et accepte celles que tu ne peux pas changer.
    Mets la négativité de côté ça ne fera qu’empirer ta vie.
    Et concernant les relations amoureuses si tu trouves que tu n’es pas trop attirant tu n’as qu’a changer de style arrête de te compliquer la vie et n’oublie pas que c’est à toi de faire le premier pas.

    #29148 Répondre
    Phil

    j’ai eu le même sentiment, une rencontre a tout changé


    #29198 Répondre
    Mica

    Salut
    T’a de la chance
    Déso mais cette personne c’est une amie ou plus ?
    T’es pas obligé de répondre
    Même si j’aimerais bien pour savoir comment t’on état a évolué et comment ? et a quelle vitesse ?
    A+

    #31782 Répondre
    Rosalin

    Et si ta plus de chance de t’en sortir dans la vie parce que tu t’est tellement battu que t’a tellement tout fait pour réussir mais que c’est finit ça sert plus a rien et que même des professionnels ce rendent compte que il n’y a plus de solution pour moi

    #31790 Répondre
    feedle
    Participant

    J’ai été stupide. Comment est-ce que j’ai pu croire une seule seconde que les choses auraient pu s’arranger. J’ai été con. Encore une fois. C’est ça mon problème. Je n’apprends pas de mes erreurs.

    Ouais je l’ai enfin eu ce maudit bachelor. Est-ce que je suis content? Pourquoi je le serais? Tous mes efforts n’ont servi qu’à me donner une note à peine au dessus de la moyenne. J’ai l’impression de ne pas mériter mon diplôme. J’ai été l’un des pires de la classe. J’ai l’impression qu’on me l’a donné par gentillesse, en mode « c’est bon, voilà, on te le donne maintenant ce putain de bachelor! T’es content? ». Au lieu d’être heureux ou au pire content d’avoir pour une fois réussi quelque chose, je ne ressens qu’une immense sensation de vide.

    Est-ce que des années de souffrance m’auront permis de trouver enfin un contrat d’alternance, chose que je recherche depuis un an? Non. Au début, je croyais que c’était parce que les bureaux d’études n’engagent qu’à temps plein, mais c’est faux. 3 des gens dans ma classe ont réussi à en trouver. Je sais pas où j’ai foiré. Est-ce que c’est avec mon CV? Mon Book? Où est-ce que mon profil a suffi à lui tout seul à les refroidir? Je sais pas comment le décrire, mais je suis dans un état de désillusion. Avant, trouver du travail c’était facile. Maintenant, il y a du travail nulle part, et aucun chef d’entreprise ne veut employer des nouvelles personnes parce que « gneu gneu les charges… ». Je suis pas riche. Je suis encore financièrement dépendant de mes parents, qui me payent déjà mes études et mon loyer. Et les prix qui arrêtent pas d’augmenter. En 2019 je pouvais faire des courses pour 1 mois avec 50€. Aujourd’hui je paye presque 50€ par semaine. J’ai peur que le jour où je serais indépendant financièrement, j’arriverai pas à m’en sortir. J’ai besoin de ce travail. Et plus je tarderai à en trouver, plus mes parents vont me mettre la pression là-dessus. Et j’ai beau leur expliquer mais ils sont trop cons pour comprendre que les entreprises d’architecture du paysage ne prennent pas de stagiaires ou de jobs d’été.

    Est-ce que mes années de souffrance m’ont permis d’enfin trouver l’amour? Non. Je ne fais que répéter les mêmes erreurs, et je suis repoussant pour les filles aussi bien par mon physique que par ma personalité. Non « ça » ne viendra pas. Je ne vous crois plus. Je ne crois plus en vos mensonges. Ça fait 23 ans que vous me le répétez, 23 ans que je n’ai jamais entendu « je t’aime », 23 ans que je n’ai jamais embrassé de fille (ou plus que ça), donc à un moment il faut arrêter de se moquer de moi. Et puis n’allez pas me dire que ça ne dérangerait pas une fille de sortir avec un mec chelou de 23 ans sans aucune expérience. Toutes les filles que je connais m’ont avouées qu’elles n’auraient pas envie de sortir avec un gars sans expérience (« j’ai pas envie de devoir l’entraîner en permanence »). Non. Les filles veulent des mecs virils, grands, forts, musclés, avec des poils sur le torse, avec des cheveux blonds et des yeux bleus et un visage « de mec », elles veulent quelqu’un d’assuré, de drôle, quelqu’un avec qui elles se sentiraient en sécurité, et bien sûr qui a de l’expérience et de la maturité. Je n’ai rien de tout ça, et s’il y avait vraiment des filles qui rechercheraient autre chose, alors je ne serai pas ici en train d’écrire ce paragraphe. Je n’ai plus aucun espoir. Traitez moi d’incel si vous voulez. Ça n’a plus aucune importance. De toute façon l’incel va soit changer très vite miraculeusement, soit ne plus vivre très longtemps.

    Est-ce que ça m’a permis d’accomplir mon rêve ? Non. Après l’échec de mon premier roman, j’ai commencé à écrire le deuxième il y a exactement un an. Mais j’ai l’impression que ça va se répéter exactement comme pour le premier: 3 personnes seulement vont le lire, et aucune maison d’édition n’acceptera de le publier.

    Est-ce que ça a amélioré les relations avec ma famille? Non. Comme avant, pas une seule vacances chez mes parents ne se passe sans qu’on se dispute à un moment ou un autre, pour des raisons débiles. Ils ne se sont jamais soucié de mon bonheur, et tout tourne toujours autour d’eux. Ils sont égoïstes et veulent toujours avoir raison. Ma réussite, c’est leur réussite. Je n’ai de toute façon jamais eu l’impression d’avoir ma place dans cette famille. Quand je la voie, mes deux parents et mes deux frères, ils ont l’air beaucoup plus « complets ». J’ai l’impression de ne pas être comme eux, de ne pas penser comme eux, d’avoir eu la mauvaise famille.

    Est-ce qu’au moins je me suis fait des amis? Je ne sais pas si on peut aller jusque là. Oui, je me suis fait des amis, mais je sais très bien que ça va être exactement comme chaque fois que je quitte un établissement: on va arrêter de se parler et lentement perdre contact. Oui, si je fais des efforts pour aller vers eux je peut ralentir ça, mais pas l’empêcher. Eux ne font jamais de pas vers moi. Ils m’oublient, et s’en foutent de moi. Tout le monde s’en fout de moi. Ce cycle d’amitié temporaire est condamné à se répéter encore et encore.

    Plus rien ne me motive. Je passe mes journées sur mon téléphone, n’étant plus motivé par aucune de mes passions. Je n’ai aucun but. Plus rien ne me raccroche à la vie. Le monde autour de moi me déprime. Cette société est méprisante, égoïste, hypocrite et malsaine. Les gens sont tordus et méchants, ne sont motivés que par l’argent, et appellent tout ça du « pragmatisme ». La gentillesse et l’honnêteté sont considérées comme des faiblesses aujourd’hui. L’ascension ne se fait plus au mérite, mais à la ruse. Nos dirigeants sont complètement déconnectés de la réalité. Ils nous prennent pour des débiles et ne nous écoutent jamais. Le monde en général est complètement pourri. Les gens ne rêvent plus de paix et de démocratie. Ils rêvent de guerre et de dictature. Ils rêvent de renoncer à leurs droits dans l’espoir qu’ils vivront mieux. L’extrémisme politique et religieux est partout. Il y a de plus en plus de guerres, maintenant même en Europe. Nos dirigeants agissent les droits de l’homme et l’écologie d’une main et avec l’autre ils signent des contrats avec des dictateurs pour des ressources ou pour organiser des événements sportifs. L’écologie, tiens, parlons-en. J’ai l’impression que tout le monde s’en fout. On nous sort que des belles paroles et rien n’est fait. Tout est repoussé. Ils ne parlent que du réchauffement climatique, alors qu’il y a aussi le problème de la déforestation, de la surpêche, de la disparition des espèces, de l’érosion des sols ect. Bref la situation ne fait que s’empirer parce que quelques milliardaires refusent de fermer les usines et ont le culot de nous faire la morale sur l’écologie. Je suis convaincu que tout ça va mal finir. C’est pas un monde qui fait rêver. La vie n’est PAS belle. Comment vous voulez que j’ai envie de continuer à vivre dans un monde pareil?

    Je ne vois plus comment ça peut s’arranger. Je n’ai pas ma place dans ce monde. Je ne l’ai jamais eue. Mes séances de psys ne donnent pas grand chose. J’ai l’impression de subir ma vie, que je suis artificiellement maintenu en vie par un dieu sadique qui ne veut pas me laisser mourir. Et chaque jour je me demande si je ne devrai pas finalement enfin passer à l’acte, et sauter de ce putain de pont (et encore, je ne suis même pas sûr qu’il soit assez haut)

    #31791 Répondre
    Fil Santé Jeunes
    Participant

    Bonjour feedle,

    Nous avons lu ton message et y sommes sensibles. Nous pensons réellement que parler à un professionnel de santé, que ce soit ton psy ou quelqu’un de Fil Santé Jeunes, pourrait t’aider dans cette situation que nous imaginons très difficile.

    À nouveau, tu peux nous contacter au 0800 235 236 tous les jours de 9h à 23h et par tchat jusqu’à 22h. Nous serons là pour t’écouter, il ne faut pas que tu restes seul face à tout cela.

    N’hésite pas à nous solliciter, nous sommes là pour ça !

    L’équipe Fil Santé Jeunes

    #31792 Répondre
    Mica***

    Salut feedle
    Moi aussi je veux écrire un livre et je suis désolé que tu puisse pas vivre de t’a passion
    Je déprime j’ai souffert comme toi
    Mais juste
    tu es quelqu’un d’extraordinaire car tu dis la vérité sur le monde que le monde ne veux pas voir
    Ton message et très triste mais tu me paraît être un garçon comme moi interressent que la vie abandonne donc qui dise rabaisse
    Si je n’étais pas un gars j’hesiterai pas à te dire je t’aime
    A+
    Je t’enverrai certainement un autre message

    #31896 Répondre
    Mica**

    Salut feedle
    T’es toujours en vie ?
    A+
    Tu peux me parler quand tu veux

    #31936 Répondre
    feedle
    Participant

    Salut Mica,
    Oui je suis toujours en vie. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que je suis si lâche que je n’ose même plus passer à l’acte. Ou peut-être que je n’ai même pas la motivation d’abréger mes souffrances.

    Je ne sais plus quoi faire. Je ne sais plus quoi dire. Je ne sais plus où aller. Je me déteste tellement. Si seulement je pouvais revenir en arrière dans ma vie pour corriger toutes les erreurs que j’ai faites

    J’ai l’impression d’être piégé dans une spirale sans fin

    #31951 Répondre
    Chris

    Feedle,
    Chacun lit dans ton témoignage les reflets de ce qu’il a vécu et donc réagit en fonction de ce qu’il est.
    Mon message sera donc ma vision de ce que j’imagine être influencee par effet miroir par ce que je suis.
    Bref, je pense, pour avoir eu de tels raisonnements à ton âge, que ta caractéristique fondamentale est d’être HPI.
    Ça n’a rien à voir avec les bêtises qu’on montre dans les séries télé et ça met la tête à l’envers comme tu l’as depuis pas mal de temps.
    Pour ma part je viens de l’apprendre, à 45 ans, et c’est une explication donc un soulagement. Ça ne rend pas la vie plus facile mais ça ouvre des perspectives.
    Je te recommande de te pencher sur le sujet, éventuellement avec ton psy (qui aurait du le voir).

    Courage

    Chris

    #31952 Répondre
    Mica***

    Salut
    Pour le moment c’est les vacances enfin si tu es en vacances
    Essai d’arrêter de penser à t’es problème essaie de sortir de te faire plaisir
    Et c’est plutôt cool que tu m’es pas fait je dirais pas de l’acheter moi j’appelle ça l’anxiété je sais pourquoi car j’ai fait des tentatives cette année
    En tout cas si tu veux parler je suis la
    A+
    Je t’enverrai d’autres message

    #31960 Répondre
    Mica***

    Salut
    C’est ouf j’ai encore envie de crevé c’est énervant j’ai rien fait de spécial pourtant
    A+

    #32247 Répondre
    douce02
    Participant

    Salut j’espère que tu vas bien j’aimerais bien discuter avec toi j peu avoir tes coordonnées si possible 😊

    #32259 Répondre
    Fil Santé Jeunes
    Participant

    Bonjour douce02,

    Attention ce forum est accessible à tous. Afin de vous protéger au mieux nous ne permettons pas l’échange de coordonnées.

    L’équipe Fil Santé Jeunes

    #32266 Répondre
    Mica*****

    Salut
    douce vas sur mon sujet si veux
    A+
    C’est affreux je sais pas si j’aime quelqu’un et ce Doute me tue

    #32289 Répondre
    Ducobu

    oh du calme, faut pas ce suicider comme sa, tu sais il y a toujours une solution a tout. dans la vie ya des moment dure mais apres y’aura toujours des moment de gloire. fau pas baisser les bras , tu peut trouver un job a 25 ans c pas compliquer.
    et pour la relation avec les filles , c mieux que t’attend qu’une fille t’aime vraiment au lieu d’avoir tout de suite une fille m’ais qui t’aime pas vraiment.
    boncourage a toi et baisse pas les bras!

    #32293 Répondre
    quelqu’un inconnu

    salut en ce moment dans ma vie ca va pas mais quand je dis que ca va pas c que je suis au plus bas ma vie est catastrophique horrible j’emplois de grand mots je le sais bien personne n’arrive a me comprendre je suis perdue entre pleins de choses qui se passe depuis quelques mois c’est horrible, les cours qui vont reprendre, la perte d’un être cher, couper contact avec une personne,perdre des amis je sais que cela vous parait nul mais je vous jure que ma vie n’est pas facile pourtant je suis quelqu’un de gentil qui ne mérite pas tout ca d’ailleurs personne ne mérite ca je comprend pas pq ca arrive comme ca

    #32639 Répondre
    Koan

    Je vis la même chose. Je souffre de stress post-traumatique suite à un vécu difficile et j’ai perdu confiance en moi tout comme je me méfie désormais des autres. Je vis dans une grande ville où je n’ai pas d’amis. Je n’ai pas de relation sentimentale : je ne plais à personne et ne connais que des échecs dans ce domaine – ce qui ne m’aide pas en ce qui concerne l’estime personnelle – et je me dis bien souvent que si je n’avais pas eu la malchance d’être un homme, ma vie affective serait bien différente malheureusement. J’avais une certaine époque des objectifs, des buts mais aujourd’hui tout cela semble avoir un peu perdu de son intérêt comme la vie en général. Je sais que je suis condamné à vivre dans la solitude que je supporte de moins en moins bien, alors qu’à une certaine époque cela me semblait un peu plus facile. Pourtant je ne suis plutôt quelqu’un de sociable, du moins je le pense et on me dit sympathique. En dépit de cela et malgré mes efforts pour changer certaines choses ma vie demeure insatisfaisante, sur le plan relationnel notamment. Je suis traité pour un dépression liée au syndrome de stress post-traumatique mais cela ne change rien. J’ai le sentiment que tout est vain et pour l’avoir maintes fois observé, que plus je déploie d’efforts pour réussir et obtenir ce à quoi j’aspire et plus les obstacles – bien souvent des situations engendrées par la malveillance de tiers – s’y opposent innombrables, et contrariant systématiquement mes projets. Je suis las et ne crois plus en grand chose. Je me sens blasé. Je songe souvent à une chose car je n’ai aucun espoir de changer les choses : qu’un accident mortel survienne un jour et me délivre de l’existence, une existence sans aucun intérêt qui n’est que frustrations, revers de fortune et tentatives vaines de changements. Je ne sais plus vraiment quoi faire et plus je me progresse vers l’avenir moins j’ai l’espoir de changer ma vie quoi que je fasse. Je fuis les gens désormais car ils ne comprennent pas ce qu’est la dépression en général et s’imaginent qu’on est mélancolique ou triste parce que c’est un choix qu’il vous reprochent par ailleurs en vous jugeant souvent avec sévérité. Certes j’ai des activités qui ne comblent pas cependant le grand vide affectif que j’éprouve. Je sais que quoi que je fasse mon destin ne changera pas, que je suis condamné à l’échec et à la solitude, que je n’aurai jamais de vie normale, ni de famille comme la majorité des gens et que je serai toujours tout seul au monde même en étant l’homme le plus optimiste et le plus « positif qui soit ».

    #34323 Répondre
    Rio

    Je connais aussi ce sentiment. Je ne sais même pas pourquoi je vis depuis la mort de mon père il n’y a aucun sens à ma vie. Mon père c’était toute ma vie je passais toutes mes journées avec lui.
    En amour c’est catastrophique je fais plus de mal qu’autre chose car je n’arrive pas à m’attacher à quelqu’un.
    Je suis en étude loin de chez moi et mes vrais potes sur qui je peux compter je les perds au fur et à mesure car on ne se voit plus.
    Ma mere et mon grand-père sont les seuls survivants de la famille et je sais très bien que si l’un 2 meurt je mourrai avec.
    Enfin après toutes mes péripéties j’ai consulté un psychologue mais je n’ai maintenant plus assez de sous pour le faire. Pourtant je pense que c’était la bonne solution et pour toi aussi tu devrais essayer.

    #34521 Répondre
    Misty49

    Feedle ?? x( tu n’es plus là ?
    J’ai été bouleversée par ton message.
    Plonger en l’esprit, la psychologie, entrevoir les sentiments d’une autre personne torturée, ça nous fait prendre du recul quant à notre situation.
    Je crois que ton partage m’a sauvée.
    Si tu es toujours en vie, ce serait pour moi une très grande joie que d’échanger avec toi

    #34559 Répondre
    Tristan

    Salut j’ai vu ce que t’as écrit ça te dit d’en parlé en privé ?

    #34563 Répondre
    fil santé jeunes
    Maître des clés

    Bonjour à tous,
    Comme indiqué dans ce fil de discussion et dans la charte du forum (que vous avez accepté en venant y participer) il n’est pas possible de « divulguer des renseignements personnels qui permettraient de t’identifier (nom, numéro de téléphone, e-mails…) ». Il n’est donc pas possible d’échanger en privé.
    Nous vous remercions de respecter les règles du forum afin de protéger chacun.
    Bonne navigation sur notre site.
    L’équipe Fil Santé Jeunes

    #34574 Répondre
    feedle
    Participant

    Je vais essayer de répondre à ceux qui me demandaient si je suis toujours là. Oui, je suis toujours là. Mais pour combien de temps ? Rien ne change. C’est toujours là même chose.

    J’ai commencé mon master, et ça va durer deux ans. Mais j’ai l’impression que rien ne va changer. Que ça va encore être hyper dur et que ça va m’attirer plein de problèmes et que je vais encore une fois bêtement tomber amoureux d’une fille qui ne m’aimera pas en retour pour la 5ème fois. J’ai même pas pu trouver de contrat d’alternance, il y a du travail nulle part et les entreprises n’embauchent quasiment plus personne. Et comme si ça suffisait pas, je commence à avoir des problèmes d’argent. Et je suis obligé de rester dépendant financièrement de mes parents avec qui je m’entends pas très bien, mais je crois que j’ai déjà expliqué pourquoi. Bref, j’ai l’impression que je sortirais jamais de cette spirale et que je resterai un cassos toute ma vie. Mais je suis obligé de m’accrocher à ces études. Sans elles, je ne suis rien. Et même si je cherche du travail, ce monde me terrifie. J’ai peur de rentrer dans une routine metro-boulot-dodo dans laquelle je pourrai jamais sortir. J’ai l’impression que je ne contrôlerai jamais ma vie, et que tout ce que je peux faire c’est subir, subir et encore subir.

    Alors pourquoi je me suis pas encore tué? Je sais pas. Peut-être que c’est parce que j’ai peur, peut-être parce que j’ai la flemme, peut-être parce que je suis trop lâche pour le faire, ou peut-être les trois à la fois. Mais en tout cas j’ai pris une décision. A l’âge de 30 ans (environ dans 7 ans), si je n’ai toujours pas réglé mes problèmes, alors je mettrai fin à mes jours. Je préfèrerai abréger mes souffrances le plus tôt possible plutôt que de continuer à souffrir pendant encore 60 ans, et d’infliger l’humiliation à ma famille d’être le seul qui a tout raté.

30 sujets de 31 à 60 (sur un total de 70)
Répondre à : Je n’ai plus envie de vivre
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page