Rechute et peur

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 30)
  • Auteur
    Messages
  • #34166 Répondre
    Anonyme

    Bonjour,
    Je vais rester dans l’anonymat complet donc pas de nom. Je suis âgée de 18 ans et je suis en pleine rechute après avoir fait une TS il y a pas très longtemps. J’ai pas mal de problèmes dans ma vie, j’ai pas une très bonne santé, je me suis faites harcelée durant 7 années et est vécu des attouchements incestueux…
    Pour expliquer, je suis dépressive et en pleine rechute en ce moment, au point où je me fais à nouveau du mal…
    Je suis déjà suivie mais je ne ressens aucun changement réel malheureusement…
    J’ai une personne ressource en qui j’ai confiance et qui m’apaise mais celle-ci est très occupée et doit aussi gérer ses problèmes et sa famille et j’ai donc peur de lui faire du mal, de l’embêter avec mes problèmes et qu’il se sente à nouveau partiellement bloqué.
    J’aimerais l’aidé aussi car étant de plus ultrasensible je ressens beaucoup les émotions des autres et j’aimerais lui rendre son aide.
    Désolée pour ce long message.
    Merci de l’avoir lu.
    Passez une bonne fin de journée !

    #34178 Répondre
    soso

    salut anonyme.
    tu en as parler a la personne qui taide ?
    tu as ete harceler extremement longtemps. c est super que sa soit fini !
    tu as recu des attouchement de la par de qui ? on t a toucher quel partie de ton corps ?
    grosse force a toi. gros bisou. soso

    #34192 Répondre
    Anonyme

    Bonjour Soso,
    Je lui ai parlé de pas mal de chose mais pas le fait de mes peurs quant à lui.
    Oui, je change un peu d’air mais certaines peurs reste et ça recommence parfois malheureusement… J’ai aussi choisi de porter plainte et cela m’angoisse quand même pas mal.
    Les attouchements concerne mon frère aîné et les parties concernées sont les parties dites intimes du moins ce que l’on les atouts.
    Merci à toi Soso!

    #34207 Répondre
    soso

    salut anonyme
    c est une superbe idee de porter plainte. sa va sans doute t aider a passer a autre chose ou en tout cas t enlever un poid ! je ne sais pas sa fait combien de temps que ca s est passer mais je pense que se serait pas mal que tu sois suivi psychologiquement pour cette histoire d attouchement et de harcelement et TS
    ensuite pour ta personne pilier tu peux par exemple commencer une discussion en commenssant par ses probleme. et tu vera , naturelement vous allez deriver et tu va pouvour exprimer ton mal etre. si tu di a cette personne que tu ne lui a dit que a elle, elle ve rapidement comprendre que c est important pour toi… et sa va lui faire plaisir que tu es penser a elle plutot que a une autre personnne…
    c est un plaisir de t aider !!
    force a toi. gros bisous. soso

    #34245 Répondre
    Anonyme

    Salut Soso,
    Porter plainte est certainement une bonne chose seulement c’est long, fastidieux et fatiguant… Parfois je me demande si j’aurais du ne pas le faire, mais maintenant c’est fait donc ça m’angoisse en partie.
    J’ai déjà un suivi, mais celui-ci est plus ou moins compliqué étant donné que les psy manquent pas mal et donc il est difficile d’avoir des rdvs très régulier.
    Pour revenir à ma personne pilier, je ne suis pas sûre que tu e bien compris 😅. Cette personne sait que beaucoup de choses dont on parle, il n’y a personne d’autre de réellement au courant, mais parfois étant donné qu’il est très occupé et qu’il doit gérer sa propre vie, il aimerait vraiment que je puisse faire confiance à des professionnels pour me tourner vers eux en cas de problème (j’ai très peur de retourner à l’hôpital et ça me bloque donc énormément). Je pense que ça doit être un peu plus claire cette fois ?
    J’essaierai quand même de voir si il est disponible pour essayer d’en parler, mais je sais que j’ai parfois du mal à m’exprimer sur ça.
    En tout cas merci pour ton soutien et ton aide !
    Bisous
    Ano

    #34250 Répondre
    soso

    salut anonyme
    c est vrai que les psy se font de plus en plus rare…
    pour la personne pilier,cest bon j ai compris. … ensuite il faut savoir que si il na que 18 ans comme toi c est normal que il ne sais plus trop comment reagir et te pousse vers le personnel medical.. car avoir une amie qui a fait une ts ca peut lui peser enormement. etant donner que lui aussi a des problemes. je ne pense pas que cest contre toi qu il reagit comme toi,mais plutot pour (inconciement) sauver votre amitier. car peut etre que ca lenfonce de savoir que tu va mal en sachant que lui se nest pas la joie non plus..
    tu disais dans plusieur message et le titre avoir des peurs… quelles sont elles si se nest pas trop indiscret
    en tout cas sache que je suis la si tu as besoin…
    tout mon soutien. force a toi. gros bisous. soso

    #34258 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Pour revenir à ma personne pilier, celle-ci n’a pas 18 ans mais est bien plus expérimenté de la vie (46 ans). Je sais bien que c’est pesant pour lui car je le ressens en grande hypersensible et hyperempathique que je suis, puis je ressens aussi beaucoup le fait qu’il était optimiste sur les changements de ma vie, soit l’éloignement avec les études, mais ça ne se passe pas vraiment comme il le pensait malheureusement…
    Je suis désolée pour lui et je sais que ça l’embête car il veut que je puisse vivre une vraie vie.
    Quand je parle de peurs celles-ci sont : la peur de faire du mal aux autres (notamment en racontant mes problèmes), mais aussi la peur de l’hôpital et des professionnels de santé car j’ai été hospitalisée pour une autre raison une fois et ça ne s’est pas hyper bien passé, je n’aime pas répéter les mêmes choses 100 fois alors que ce n’était pas le plus important. J’ai eut un premier suivi psy catastrophique cette fois là, j’avais vraiment l’impression d’être folle pour eux et c’est horrible. Enfin bref voici déjà deux peurs. Troisième peur, c’est de ne pas réussir, refuser l’aide au final par les réactions d’évitement et de façade qui sont devenus naturel, en gros la peur de ne plus être moi car je suis perdue. La peur de faire des « bêtises » et de ne pas réussir à stopper cela une fois de plus (scarifications) mais aussi mon problème avec la nourriture entre anorexie et compulsions alimentaires avec les comportements compensatoires. Tout ça me fait peur, bien évidemment il y a d’autres peurs qui peuvent surgir comme celle de recommencement du harcèlement et des attachements et bien d’autres mais celles-ci peuvent paraître les plus importantes pour moi.
    Merci d’être là Soso et même si pour moi c’est compliqué j’essaie toujours d’être présente pour les autres alors toi aussi, si tu as besoin n’hésite pas !
    Bonne journée, bisous.
    Ano

    #34278 Répondre
    soso

    coucou anonyme
    je comprend le fait que tu es du mal avec le personnel mdical. mais toutes les experiences sont differentes…
    aussi pour ta peur de recommencer a te scarifier g la meme. et aussi c elle de pas vouloir parler de peur d encombrer les autres… ce sentiment est humain. en tout cas moi je ne te considere pas comme une folle… vraiment pas
    mais apres pour que tu aille mieux il faut que tu travail sur c est peur. apres ton 1er suivi a beau etre totalement catastrophique il faudrait voir pour réessayer. je pense que sa te ferai du bien. il faut « juste » que tu trouve la bonne personne a qui parler et avec laquelle tu te send a laise
    force a toi. gros bisous. soso

    #34313 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Évidemment, c’est bien ce que j’essaie au maximum de faire, mais parfois c’est trop violent pour moi d’affronter mes peurs ou juste la vie. Pour autant je ré essai les rendez vous médicaux mais c’est toujours un peu compliqué, j’ai en réalité beaucoup de mal à parler malgré la facilité dont j’en parle ici et j’ai changé régulièrement de prise en charge par les problèmes de service complet, et du changement de ville notamment.
    J’ai malheureusement recommencé à être malveillante avec ma peau…
    Je te remercie pour ta bienveillance, tes partages.
    Tu as l’air incroyable et je suis sûre que tu l’es d’ailleurs !
    Je te souhaite bon courage pour tout !
    A bientôt
    Ano

    #34342 Répondre
    soso

    coucou anonyme
    c est normal d avoir peur de ses peur… parce que on est en plaine construction et que c est une partie de la vie un peu cahotique.
    et pour le fait que tu es recommencer a te mutiler… je sais que c est beaucoup plus facile a dire que a faire et surtout que la je ne sais pas combien de foi tu le fais ni si c est profond , mais faut trouver une autre alternative. ma « psy » ma dit que a partir du moment où la parole na plus sa place , c est le corps qui se charge de retranscrire la mal etre. et que pour calmer celui ci,il faut s occuper
    pendant le temps ou j avais recommencer cette ete j ai beaucoup ete en appel au moment ou j etait au bord du gouffre. ma seule amie ma tenu la tete hor de leau.
    as tu des passions ?
    apres on va dire que ma bienveillance ect,c est en me construisant que je suis devenue comme sa. et que je fonctionne come sa… cest dans ma nature
    tout mon soutien. gros bisous. soso

    #34395 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Je sais que trouver une autre alternative serait bien, est la meilleure des solutions. J’ai déjà essayé, j’essaie régulièrement mais entre ça et les vomissements je suis dans un cercle infernal… A un tel point que je ne me sens pas de continuer mon cursus pour le moment.
    J’essaie de m’occuper au plus possible mais je fatigue et ce n’est donc plus optimale.
    J’aimerais pouvoir compter sur des amis (pas que j’en ai pas mais ils ne me comprennent pas, ne savent pas quoi faire et finalement me plonge parfois plus encore).
    J’ai des passions dont le sport, le dessin et la musique. Aider les autres est aussi une passion pour moi.
    La bienveillance est naturelle dès le début mais se développe plus ou moins et c’est une qualité ! Même s’il faut y faire attention.
    A bientôt,
    Ano

    #34419 Répondre
    soso

    coucou ano
    tu fais quoi comme sport ?
    apres c est sur que moi aussi jai limpression d etre incomprise meme par mes amie mais a ce moment elle avait compris que il fallait me changer les idees… je ne lui en ai pas tant parler… mais elle a compris que c t grave. jen parle plus avec mon mec qui lui aussi a une vie tres compliquee
    tu te scarifie beaucoup ? c est profond ou pas ?
    tout mon courage. gros bisous. soso

    #34431 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Je faisais du badminton en club, de la course à pied et du vélo en autodidacte + bcp de marche « rapide » et maintenant je suis sensée être en STAPS (étude dans les activités physiques et sportives soit variées) mais je pense demandé un arrêt pour quelques temps à mon médecin ne me sentant plus capable de travailler au rythme que l’on nous impose. Je fais autrement avec l’université en extra du tennis de table et du Krav Maga – self défense.
    Concernant les scarifications, oui je me scarifie pas mal… Mais si pas extrêmement profond.
    La journée aujourd’hui a été difficile… Je viens d’apprendre que l’enquête continue et suis comme qui dirait en partie effondrée…
    Merci pour tes encouragements, je te souhaite de même bon courage !
    Bisous,
    Ano

    #34471 Répondre
    soso

    coucou
    il faut que l enquete continue. mais c est normal que tu te sente un peu bcp sur les bords…
    tu as l air de vraiment faire beaucou p de sport.. tes entraineurs n ont pas vu tes coupures ?
    malgré le fait quelles ont lair relativement superficiel, je ne sais pas comment tu fais pour les dissimulees…
    force a toi. gros bisous. soso

    #34506 Répondre
    Anonyme

    Coucou,
    Oui effectivement je suis très sports 😅.
    En fait, je ne cache pas vraiment, mes entraîneurs/professeurs voient bien que j’ai un bandage au poignet mais je n’explique pas et dit que ce n’est rien…
    Je suis plutôt forte en dissimulation, la première fois que je me suis mutilée (période longue) ils ont mis un peu plus d’un an environ pour le remarquer alors que tout un bras était couvert et pourtant je ne supportait pas les manches en sport donc ils pouvaient facilement remarqué…
    Enfin bref, j’ai l’impression que plus ça va et plus je peux appuyer plus et je sais que c’est pas bon…
    Merci à toi,
    Ano

    #34507 Répondre
    soso

    coucou
    c est bizare,moi aussi je ment a mes parents… j invente des trucs tout bete ou meme ne dit rien et eux ne me pose pas de questions ou gobe tout ce que je leur dit
    par exemple il y a 2ans je me suis fait harcelee physiquement et psychologiquement parlant et ils ne se sont rendu compte de rien. depuis la maternelle je dissimule tout. c est devenue une habitude
    tu dis pouvoir apuyer plus ,tu parles de la scarification ?
    de rien
    force a toi. gros bisous. soso

    #34532 Répondre
    Anonyme

    Coucou,
    Je comprends le mensonge aux parents mais personnellement je ne leur fait plus confiance, se sont comme des inconnus qui me font eux aussi du mal régulièrement…
    C’est une sorte de déni de leur part en ce qui concerne de « gober » les excuses, j’ai l’impression ?
    Le harcèlement est trop peu « vu » et mal compris dans le sens des victimes qui souvent se prennent encore plus ou même dans le sens où les harceleurs doivent aussi être accompagnés… J’espère pouvoir avoir l’occasion d’intervenir dans des établissements pour la prévention, c’est si important (ça y est l’émotion m’emporte).
    Tu as l’air d’avoir vécu énormément toi aussi, j’espère que tu t’en sors bien malgré tout.
    Dissimuler notre meilleur ami !
    Petite anecdote : après ma TS j’ai été hospitalisée en psy et la première fois que j’ai revu mes parents mon père m’a dit « Tu es hypocrite », super phrase (l’ironie se ressent-elle ?)
    Oui quand je parle d’appuyer plus, il s’agit bien des scarifications…
    Bon courage à toi aussi,
    Bisous,
    Ano

    #34547 Répondre
    soso

    coucou ano
    une documentaliste ma proposer de temoignée pour la journee contre le harcelement scolaire… mais j hesite encore. je sais que ca peut aider mais je ne sais pas si je suis prete a tout expliquer… je n ai JAMAIS ete suivie et je pense que ca me ferai du bien mais je ne sais pas comment en parler a mes parents etant donner que je leur dit rien des trucs dit important
    par contre je suis dsl j ai pas compris la question parlant du deni… c est moi qui est dans le deni ou mes parents?effectivement j ai pas mal vecu. mais c est se qui fait que maintenant j ai un bon caractere au college.apres je pense que ca maiderais vraiment beaucoup d etre suivie… mais je veux pas en parler a mes parents car tout se que je leut dit,toute ma famille (grand parent. tata. tonton)est au courant. et je supporte pas c est horrible se que ta dit ton pere suite a ta ts
    tu continue de te scarifier ? vrmt faut que tu fasse gaffe a toi… la scarification laisse des traces
    force a toi. gros bisous. soso

    #34560 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Pour le témoignage que la documentaliste t’as proposé fait en fonction de ce que tu ressens, de si tu es prête, parfois il fait du temps et de la préparation pour cela, prends le temps pour faire ton choix en fonction de toi.
    Pour ce qui concerne le suivi, je pense effectivement que tu en aurais besoin et si je me souviens bien tu es plus jeune que moi donc tu dois encore être au collège ou au lycée, dans ce cas tu n’es pas obligée d’en parler avec tes parents mais il faut que tu ailles voir l’infirmière/l’infirmier scolaire qui normalement peut te proposer de prendre des rdvs sans que tes parents soient au courant (avec la MDA notamment)
    Ne soit pas désolée pour ça, je ne suis pas forcément clair parfois ! Je pense qu’il y a une part de déni au niveau de tes parents lorsque tu donnes des excuses, penses-tu que se soit possible ?
    Malgré le fait que tu trouves que tu as un meilleur caractère au collège maintenant , il faut quand même savoir que tu n’as pas à vivre des choses « mauvaises » pour ça, tu es toi et c’est tout ce qui importe !
    Je comprends que tu ne veuilles pas en discuter avec tes parents si tout est redis et que tout le monde est au courant et c’est normal d’une part car sinon on a des messages 24H/24 et en plus parfois il y a une incompréhension des situations…
    Ce que m’a dit mon père, j’y suis habituée malgré tout, la violence psychologique existe partout malheureusement.
    Oui, je me scarifie toujours, évidemment je fais quand même attention, j’ai des rdvs réguliers et je désinfecte bien, les traces montre le passage de la vie d’une certaine manière…
    Ne t’en fait pas pour moi, j’ai une personne ressource/pilier en plus de mon suivi que je vais bientôt revoir et certains amis aussi!
    Merci à toi,
    Force et courage à toi également,
    Bonne journée !
    Ano

    #34573 Répondre
    soso

    coucou.
    jespere que sa va aller en s arrangeant pour tes scarifications
    apres ton pere na pas le droit de faire ce quil te fait. cest interdit par la loie !
    je reflechi bcp pour temoigner… je pense que deja faut que je me rememore les faits, que je les ecrivent, et ensuite je donnerai mon temoignage a la documentaliste et je verrai .. je veux vraiment pouvoir aider les personnes dans cette situation
    ensuite pour mes parents il y a vrmt 0 confiance… et ils font rien pour essayer de comprendre les quelques signaux que je leur envoit… la perte de poid,la baisse des notes,un comportement de pire en pire… je ne sais plus quoi faire. je voudrai telement qu ils comprennent par eux meme.
    force a toi. bon courage avec ton pere. gros bisous. soso

    #34582 Répondre
    Anonyme

    Coucou,
    J’espère aussi, pour le moment j’ai réussi à ne pas en faire à nouveau car pré occupé par autre chose (une amie à moi va extrêmement mal), mais je sais que ça peut aussi motivé plus de marques…
    Je sais que c’est interdit par la loi mais je n’ai pas l’impression qu’il s’en rend compte et pourtant le nombre de fois où je me suis déjà énervée et est pleurer est assez conséquent.
    C’est une étape importante de témoigner certe, mais n’oublie pas qu’il ne faut pas que tu te force, que se remémorer les choses engendre parfois une remontée de sentiments alors si possible soit avec une personne de confiance quand tu le fais afin d’avoir un soutien au cas où !
    Je comprends que tu n’es pas confiance en tes parents, tu ne te sens pas « écouter », les signaux sont parfois difficiles à déceler surtout pour les adultes… Il fait être claire car sinon ça nous retombe dessus « Mais pourquoi tu ne l’as pas expliquer clairement ?! C’est de ta faute » exemple de phrase qui empiré ce sentiment en ajoutant de la culpabilisation.
    Si pour toi l’écriture est plus simple peut-être que tu peux faire une lettre et leur donner afin qu’ils la lisent ? Quand tu n’es pas là si tu as peur de leur réaction ? Sinon comme je disais pour le suivi si tu ne veux vraiment pas qu’ils soient au courant ton établissement peut t’aider, vas tu te renseigner, demander à l’infirmerie ?
    Je t’encourage à le faire, tu me semble en avoir besoin pour avancer encore mieux et ne pas sombrer plus.
    Merci,
    Je te souhaite force et courage aussi pour tout,
    Ano

    #34592 Répondre
    soso

    coucou anonyme
    as tu parler avec ton pere. as tu eu une discussion poser ou tu lui explique que votre situation te met mal a laise. apres je suis mal placer pour te dire qu il faut en parler
    pour ton amie,fait attention a elle,mais surtout a toi… je sais que dans de tels moment c est compliquer de vrmt s ovccuper de soi mais il faut que tu essaye.
    aujourd hui j ai commencer a ecrire ce qui c est passer lors de mon harcelement… c est dur mais je pense que peut etre ca medera a aller mieux
    je n en ai jamais vraiment parler. j en avait parler avec ma prof principale et ladulte que jai alerter lors de mon harcelement. j ai peur . je ne sais pas comment les autres vont interpreter
    et oui je pense que je vais aller voir mon infirmiere scolaire mais je ne sais pas comment lui demander , ni quoi lui demander, pour pouvoir un rdv avec une psy scolaire
    merci bcp. force a toi. gros bisous. soso

    #34604 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Quand j’essaie de parler avec mon père ça ne finit jamais vraiment bien donc j’ai abandonné de le faire depuis un certain temps…
    Pour mon amie, je fais tout ce qui est en min pouvoir pour l’aider, pour qu’elle ne soit pas seule et je la dirige vers des personnes qui sont plus proche (une prof qu’elle a et que je connais très bien notamment), je reste disponible pour elle par téléphone au besoin et je prends des nouvelles au quotidien, tout en me reposant et m’occupant de moi, ne t’inquiètes pas pour ça !
    C’est bien que tu essaies d’avancer par l’écriture, c’est une étape difficile mais qui peut être libératrice. Il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal avec les autres. C’est un témoignage, un besoin de libéré la parole et de compréhension pour de la prévention. Si il y a des choses qu’ils ne comprennent pas ils pourront poser des questions et si besoin peut-être que la documentaliste qui s’en occupe pourra les partager avec toi pour que les réponses soient correctes ? Après évidemment si tu ne le sens pas alors ne te force pas, c’est difficile et c’est normal de ne pas forcément le faire.
    Pour ton infirmière scolaire, c’est pareil, si tu as du mal à le dire, passe peut-être par l’écriture ? Qu’en penses-tu ?
    Elle te posera probablement des questions, évidemment, pour mieux comprendre la situation mais aussi pour mieux gérer et te diriger vers les « bonnes » personnes (bonnes entre guillemets car tu as le droit de ne pas avoir le feeling et demander à changer, c’est important de se sentir bien avec les personnes que tu vas voir).
    Je te souhaite force et courage pour tout ça 💕✨,
    Bonne fin de journée,
    Bisous,
    Ano

    #34615 Répondre
    soso

    coucou,comment tu va ?
    pour ton pere,je comprend que tu es arreter. c est sur que si a chaque fois ca fini mal ce nest vrmt pas le but
    c est super ce que tu fais pour ton amie. force a elle
    et oui je pense que la documentaliste pourrai maider. apres la je n ai meme pas fini de tout ecrire alors que je n en ai meme pas ecrit la moitier de se que j ai vecu… je pensais pas avoir vecu autant de chose en si peut de temps
    je vais voir pour aller a la vie scolaire (cpe) pour voir si il y aurait possibiliter de prendre un rdv sans l accord des parents… mais je sais deja que pour etre suivie a la MDA il faut avoir l acord parental donc bon… je verai ca plus tard
    tu as deja ete suivie par des psy ? ca c est passer comment ?
    force a toi. gros bisous. tout mon courage. soso

    #34622 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    Ça ne vas pas trop comme d’habitude et toi ?
    C’est vrai l’écriture nous montre parfois l’ampleur véritable de ce que l’on a vécu car on peut ajouter tout les petits détails au fur et à mesure pour ensuite remettre un peu en ordre dans la chronologie par exemple, il faudra d’ailleurs que je le fasse moi aussi car je m’emmêle trop quand je parle 😅
    C’est bien que tu ailles demander ! C’est étonnant ce que tu me dis pour la MDA, je suis allée vérifier et je te copie colle le premier lien : « La MDA est un dispositif qui ne nécessite pas d’accord parental. C’est un espace confidentiel, anonyme et gratuit ».
    C’est d’ailleurs normal puisque si les parents font partie de cette source de problèmes ne vaut mieux pas qu’ils puissent avoir la main sur cet accord.
    Oui, j’ai déjà été suivi un peu plus jeune par un pédopsychiatre, mais aussi par différents psychologues (je n’ai pas vraiment apprécié car ce n’était pas de mon initiative et ça m’a plus plongé dans le mal qu’auparavant), puis logique après ma TS un suivi à été mis en place (bon il a pas mal bouger pour différentes raisons mais je commence une thérapie sur la longueur maintenant) et cette fois j’ai aussi pris l’initiative et surtout j’ai trouvé des personnes qui me conviennent.
    En tout cas tu es courageuse dans tes projets !
    Je te souhaite de réussir, d’aller mieux et de trouver les bonnes personnes !
    Bonne nuit,
    Ano

    #34633 Répondre
    soso

    coucou anonyme
    je suis hyper fatiguee… j ai les yeux qui fatiguent de ouf et toute la journee g du me « battre » avec mon voisin de classe pour qu il arrete de memerder. bref
    enft pour la MDA on peut appeler anonymement et tout. mais pour avoir un suivi psychologique tu es obliger d avoir un accord
    c est super bien que tu es trouvee les bonnes personnes a qui parler ! je suis contente pour toi!
    j espere sincerement que tu puisse aller mieux bientot
    et je ne suis pas sur que lon puissent dire que je suis courageuse… mais bon
    comment vas ton amie ? ce nest pas trop dur pour toi ?
    gros bisous. grosse force a toi. soso

    #34655 Répondre
    Anonyme

    Coucou Soso,
    J’espère que tu te reposé bien durant ce week-end ! Si ton voisin de classe t’enquiquine, dis le au prof et demande si tu peux changer de place peut-être ?
    Bon et bien mince pour la MDA, je trouve ça un peu stupide pour le coup de devoir avoir un accord parental…
    Je suis contente aussi d’avoir trouver de bonnes personnes, merci pour ton contentement.
    J’espère aussi pouvoir avancer et aller mieux.
    Si, on peut dire que tu es bien courageuse, tu ne te laisse pas abattre et tu essaies de trouver des solutions pour avancer et aller mieux !
    Mon amie va un peu mieux, elle sait que je suis là, qu’elle a des numéros et des contacts au cas où et que c’est important qu’elle ne reste pas seule.
    C’est un peu dur pour moi car j’ai du mal à tout voir étant donné que je suis plus loin et que l’on ne peut pas se voir, j’aimerais beaucoup la voir de temps en temps IRL, mais bon ce n’est pas vraiment possible, je reste malgré tout très disponible pour elle et demande des nouvelles régulièrement, donc bon c’est déjà bien.
    Bref, j’ai vu ma personne pilier aujourd’hui et il a vu que le sang imprégnait mon bandage au niveau du poignet, il s’inquiète je le sais et avec le reste (notamment le fait de rendre mes tripes après manger) il pense que je relève de l’hospitalisation mais j’ai peur de l’hôpital et j’y réagi très très mal…
    Merci Soso, et force à toi aussi, continue, tu es sur la bonne voie !
    Bonne journée/ soirée
    Ano

    #34662 Répondre
    soso

    coucou
    oui effectivement je trouve le fonctionnemeent de la mda un peu absurde mais cest leur regles
    et oui j essaie de me reposer un max. mais je sais pourquoi je suis fatiguee : les regles
    ensuite c est vraiment super ce que tu fais pour ton amie. mais surtout fait bien attention a que ca ne t ampoisonne pas le morale !
    je pense que cest vraiment bien que ta personne pilier ce soit rendu compte … que lui a tu dit quand il a vu ton bandage ? il est au courant que tu te mutile ?
    tu te mutile quand ? le soir ? le matin ? c est des pulsions ?
    grosse force a toi. je sais que tu peux reussir a aller mieux. et ci c est pas tout de suite sa viendra bien un jour. gros bisous. soso

    #34669 Répondre
    Anonyme

    Coucou,
    C’est bien si tu arrives à te reposer ! (Bon courage pour les règles 😅)
    Oui, je suis fière d’au moins lui apporter une aide et du soutiens au moins une chose que je fais bien. Je sais qu’il faut que je fasse attention à moi, on me répète souvent que je dois être ma priorité mais bon je suis comme ça, je pense aux autres plus qu’à moi 😅.
    Il était déjà au courant, il a très vite compris quand il a vu mon bandage notamment car le sang traversait déjà en partie.
    Sur le moment je n’ai pas une sorte d’horaire fixe, c’est un peu des pulsions, hier c’était le matin après que mes parents soient venus, d’autres fois le soir et parfois pas au niveau du poignet mais dans le dos (il m’a d’ailleurs demandé si mon dos était marqué car on en avait parlé une fois).
    Je commence à douter d’y arriver, et me demande si l’univers me passe pas un message (j’ai été à très près de me faire renversée 2 fois, fait tomber mon portable, et mon autre main et poignet ont gonflés).
    Je crois que le plus bizarre c’est que je n’ai pas eut peur de mourir…
    Merci, force et courage à toi aussi 💕✨
    Bonne journée
    Ano

    #34682 Répondre
    soso

    coucou anonyme
    merci bcp pour le courage
    moi aussi je prefere penser aux autres qu a moi. c est telement plus simple. et ca me permet de moublier. jadore aider les autres. plus tard j aimerai telement travailler dans une asso type le refuge
    je pense que c est un bien pour un mal que la personne pilier le sache. qu il s inquiete pour toi te prouve que tu nes pas seule et que si tu as besoin des personnes t entour !
    et puis,en ce moment sa ne va pas fort. tu remet des chose en questions. c est normal. mais fait attention a toi. si tu as besoin d en parler je suis la. meme si je suis plus jeune que toi,que tu ne veuille pas trop en parler ou me faire porter ton mal etre sur mes epaules et que tu es deja suivies,noublie pas que je suis la si tu veux
    merci bcp. force a toi egalement. tu va ten sortir,jen suis convaincue ! gros bisous. soso

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 30)
Répondre à : Rechute et peur
Vos informations :




:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 


<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre class=""> <em> <strong> <del datetime="" cite=""> <ins datetime="" cite=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Bouton retour en haut de la page