Les troubles des conduites alimentaires

L’obésité

image_pdfimage_print

Qu’est-ce que l’obésité ?

D’une façon générale, tout le monde connaît la spécificité d’une personne obèse : il s’agit d’une personne plus « imposante » que les autres. Parfois certaines compagnies aériennes leur demandent de payer deux billets d’avion pour un vol, en se justifiant par le fait que deux sièges sont utilisés…

D’une façon plus scientifique, l’obésité peut être définie de cette façon là : il s’agit d’un excès de masse grasse dans le corps, résultat d’un déséquilibre entre l’apport calorique quotidien (tout ce que l’on mange dans une journée) et les dépenses énergétiques (énergie dépensée lors de nos activités). L’organisme reçoit plus qu’il ne dépense et donc stocke une partie du surplus. Ces calories excédentaires forment des cellules adipeuses en grande quantité, en d’autres termes, de la graisse. Vu de l’extérieur, ces cellules graisseuses en surplus forment ce que l’on nomme communément des bourrelets, perçus généralement comme disgracieux.L’Indice de Masse Corporelle (IMC) permet de délimiter poids normal, surpoids et obésité. On l’obtient en divisant le poids par la taille au carré. L’indice d’un poids normal se situe entre 20 et 25, celui d’un surpoids entre 25 et 30, et celui de l’obésité est supérieur à 30.

Une pathologie des sociétés occidentales modernes

L’obésité est considérée comme une épidémie par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Dans le monde, 300 millions d’adultes sont en surcharge pondérale (soit en surpoids soit obèses). Les pays « riches » restent les plus touchés, du fait de l’abondance de nourriture et de la sédentarité. Ceci dit, l’épidémie se propage dans le monde, même parmi les pays plus pauvres.En France l’obésité ne cesse également de progresser, c’est un vrai problème de santé publique. Entre 1997 et 2003, le nombre de personnes atteintes d’obésité ou de surpoids a augmenté de 13%; on est passé de 36,7% à 41,6% des Français ! Et quasiment un enfant français sur 5 est en surpoids !

Quelles en sont les causes ?

Vous l’aurez compris, l’organisme fonctionne comme une balance où les entrées et les sorties d’énergie doivent avoir un rapport équilibré. Notre énergie est fournie par la nourriture et se mesure en calories, elle est dépensée tout au long de la journée. Il faut savoir que lorsqu’on bouge ou que l’on fait du sport le corps en dépense beaucoup plus que si l’on reste inactif.

Articles similaires

Un excès de nourriture grasse et sucrée ainsi qu’un manque d’activité physique mènent au surpoids. Le pire est par exemple de manger tous les jours des chips et des barres chocolatées devant la télé ou l’ordinateur !

Mais il faut savoir que pour un certain nombre de personnes le surpoids peut être lié à l’hérédité ou à un dérèglement hormonal et ne dépend donc pas uniquement de leur volonté.
Des facteurs psychologiques comme la dépression, l’angoisse et la solitude peuvent aussi jouer dans l’apparition d’un surpoids ou d’une obésité. Certaines personnes essaient de combler un manque ou un vide existentiel en se nourrissant au-delà de leurs besoins.

L’obésité : un trouble du comportement alimentaire ?

Les troubles du comportement alimentaire sont classés parmi les maladies psychiatriques ou troubles mentaux. Les plus répandus sont l’anorexie et la boulimie. Les personnes atteintes sont en grande souffrance et ne peuvent s’empêcher d’avoir des comportements nuisibles à leur santé et répétitifs. Ils perdent peu à peu la liberté d’agir comme ils le souhaitent et parfois entrent dans une spirale qui peut les emmener jusqu’à la mort.

Concernant l’obésité il s’agit plus de mauvaises habitudes au quotidien que de troubles mentaux. Toutefois, on considère qu’environ 10 à 20% des personnes présentant une obésité sont atteints de troubles du comportement alimentaire.
Ce sont donc les mauvaises habitudes qu’il faut combattre. Trouver des activités gratifiantes au lieu de regarder la télé, manger équilibré, et BOUGER !! Allez, au travail !

10 commentaires

  1. non on s’en fou pas de l’obesite ! sa serait toi qui serait grosse ptetre que tu ten foutrais pas ! alors pense aux autres… :zzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page