Les professionnels / structures de la santé

L’orthophoniste

image_pdfimage_print

orthophnisteSa fonction

Un orthophoniste intervient auprès d’enfants ou d’adolescents qui ont des troubles de la parole, du langage et de la communication. Il peut s’agir de défaut d’articulation, de dyslexie, d’aphonie (perte de la voix), de bégaiement, mais aussi de difficultés dans l’apprentissage de l’écriture, de la lecture et de l’orthographe. Il peut également soigner des adultes privés de leurs facultés d’expression suite à des accidents vasculaires ou traumatismes crâniens, des professionnels aussi (profs, acteurs, chanteurs) ayant des troubles de la voix. Il évalue la nature, l’étendue et la gravité des troubles et dresse un bilan qui aide à l’établissement du diagnostic médical. L’origine des troubles peut être diverse: troubles physiologiques (comme la surdité), neurologiques, problèmes familiaux, affectifs, sociaux…

L’orthophoniste organise ensuite son action pour proposer des interventions thérapeutiques et éducatives (souvent ludiques) adaptées à son patient, ainsi qu’un soutien à son entourage. La prise en compte de la famille est très importante puisque c’est avec elle que le patient évolue: elle joue un rôle essentiel dans ses progrès, sa prise d’autonomie et son intégration sociale. La relation avec le patient est un axe primordial de la prise en charge, sa qualité en garantissant la réussite.

Où le trouver ?

Un orthophoniste travaille en général en libéral, dans des cabinets privés, mais également dans des Centres médico-psychopédagogiques ou certains services hospitaliers (pédiatrie, psychiatrie). Dans certaines régions, il faut compter sur un certain délai d’attente pour avoir un rendez-vous! Dans tous les cas, il intervient sur prescription d’un médecin qui lui indiquera la nature de son traitement et le nombre de séances nécessaires. Celles-ci peuvent être remboursées par la sécurité sociale.

Ses qualités

Articles similaires

Dans sa pratique, l’orthophoniste utilise différentes techniques de rééducation. Ainsi, il a besoin de connaissances issues de nombreuses disciplines : la psychologie, la neurologie, la linguistique et la phonétique… Son action impose au départ une maîtrise parfaite de la langue française et une bonne élocution. Lui seront également demandées de grandes compétences relationnelles, ainsi que des qualités de persévérance et de patience : il peut s’agir parfois d’un travail à long terme.

Sa formation

Le Certificat de capacité d’orthophoniste se prépare en 4 ans au sein de centres appartenant aux universités ou d’unités de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales. Les études sont accessibles aux titulaires du baccalauréat. Elles débutent par un concours d’entrée très sélectif !

Un commentaire

  1. Bonjour ! Quelques précisions car je suis orthophoniste. Les études sont dorénavant en 5 ans, grade Master. C’est bien le médecin qui prescrit l’orthophonie mais pas du tout la nature du traitement ni le nombre de séances. Il établit une ordonnance de « bilan orthophonique avec rééducation si nécessaire » puis c’est l’orthophoniste qui réalise un bilan complet puis définit si une rééducation est nécessaire et selon quelle approche. Le nombre de séances est variable, selon l’évolution, et est décidé également par l’orthophoniste. Toutes les séances sont remboursées par la sécurité sociale à hauteur de 60%, le reste est pris en charge par la mutuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page