Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 18 juin 2019

La confiance en soi

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

« Je me sens mal à l’aise… J’y arrive pas… Je sens bien que quelque chose me bloque… » Tu dois parfois te dire ce genre de phrases non ? A tout âge on peut être confronté à des moments qui ne sont pas confortables pour nous. Les raisons sont nombreuses, mais la confiance en soi y est souvent pour quelque chose. Mais au fond de quoi on parle ?

C’est quoi au juste la confiance en soi ?

Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de vivre une situation, un moment de vie que l’on choisit. On pourrait traduire ce sentiment en se disant : « Je sais ce que je vaux et je sais ce que je veux ». C’est un peu comme le sentiment d’équilibre. Par moment on sent notre corps bien droit et nos pieds bien positionnés pour nous empêcher de tomber. Et d’autres fois, on sent qu’on peut vaciller, un peu comme quand on marche dans la rue et qu’il y a un vent très fort qui nous fait dévier de notre route. C’est un peu pareil quand on se sent perdre confiance.

Petit exemple qui devrait te parler : « Une personne te plait, tu ressens l’envie d’être avec elle et d’apprendre à la connaître. Mais comment faire le premier pas ? Tu as peur d’être nul-le… de ne pas savoir quoi dire… de ne pas lui plaire… » Ton sentiment de confiance en toi en prend un coup ! Et heureusement, car cela prouve que tu n’es pas une machine   Avoir confiance en soi c’est aussi être au contact de ses qualités et de ses défauts, c’est savoir les reconnaître. Celui ou celle qui a confiance en lui/elle pourrait donc se dire : « Si cette personne me plait, alors moi aussi je peux lui plaire ».

La confiance en soi est avant tout une sensation intérieure et personnelle. C’est un sentiment qui sécurise et qui te permet d’évaluer les ressources que tu as en toi pour faire face à une situation. Le monde qui t’entoure joue aussi un rôle dans ton sentiment de confiance.

Face aux autres je perds confiance… Que faire ?

Dans la vie, on se compare souvent aux autres. Quand on est avec les autres, on peut avoir tendance à se dire : « Lui ou elle a plus que moi… sait mieux faire que moi… etc… ». C’est ce qu’on appelle la comparaison sociale. On va imaginer des choses par rapport aux autres qui ne sont pas forcément vraies. Tout ça peut fragiliser notre sentiment de confiance et donner l’impression de ne pas être capable.

Mais avoir confiance en soi ce n’est pas seulement se sentir capable de faire des choses, c’est aussi affirmer sa façon de voir le monde. Même si tu n’es pas « majeur et vacciné », tu as le droit de penser comme tu l’entends. Mais attention à ne pas imposer ta façon de penser aux autres. Se faire confiance c’est aussi accepter ne pas être d’accord avec l’autre.

Les autres peuvent aussi te donner confiance en toi, ils peuvent te valoriser. Les parents, la famille, les ami(e)s, sont aussi là pour te redonner un petit coup de “boost”. Quand on perd confiance, c’est comme si on ne voyait plus ses qualités. Ton entourage peut t’aider à surmonter ces moments car il te connait et il sait ce que tu vaux. N’hésite pas à demander conseils quand tu rencontres des situations où tu sens que tu perds confiance. Tes proches ont sûrement déjà vécu des moments similaires.

Confiance, quand tu nous quittes…

Comme tu as lu notre dossier sur les émotions, tu sais maintenant que notre corps nous trahit par moment  Quand on ne sent pas en confiance, on va souvent vouloir “se faire tout petit”, c’est à dire tout faire pour ne pas être vu. Le regard fuyant, la tête baissée, parler tout bas, bref… tu n’as qu’une chose en tête: quitter cette situation qui n’est pas confortable pour toi. Inspire profondément, tu as peut-être les ressources en toi pour y arriver !

Ne pas avoir confiance par moment c’est normal, mais quand ça devient permanent il faut être attentif pour ne pas tomber dans ce qu’on appelle l’autodépréciation. “Auto-” voulant dire “soi-même” et “-dépréciation” se rabaisser, tu l’auras compris, l’autodépréciation c’est se trouver nul-le tout le temps. Même si ça fait souffrir, ce n’est pas une maladie pour autant. Quand on se sent comme ça, c’est le bon moment pour en parler à tes proches et des professionnels, comme nous

Conclusion : un remède pour la confiance en soi ?

Pour celles et ceux qui passent le bac cette année, la confiance en soi va jouer un rôle. “Ca y est, ils distribuent les sujets… J’ai l’impression que je ne sais plus rien… Je vais rater c’est sûr…” Pas de panique, ce sentiment est tout à fait normal. Il prouve que tu es en train de vivre quelque chose d’important. Il ne s’agit pas d’être parfait, mais de prendre les devants pour se sentir prêt “le Jour J”. Le travail permet d’assurer ce sentiment de confiance, car au fond, si tu as travaillé tu as les cartes en main pour y arriver !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)