Les ennuis du quotidienLes gestes pour une bonne santé

La déshydratation

image_pdfimage_print

déshydratation L’été s’installe et avec lui la chaleur. Cette saison est propice aux activités extérieures ou aux bains de soleil, ce qui peut causer un phénomène de déshydratation. Bien souvent cela arrive sans qu’on s’en rende compte. La déshydratation peut être dangereuse alors voici quelques infos pour mieux la connaître et ainsi l’éviter.

Qu’est-ce que la déshydratation ?

La déshydratation est une perte excessive de l’eau contenue dans l’organisme. Cette perte en eau n’est pas compensée (transpiration, vomissements, diarrhée…).
Lors de la déshydratation, on perd de l’eau mais aussi des sels minéraux, comme le sodium et le potassium.
L’eau est le composant principal de l’organisme et représente environ 60% du poids d’un être humain. Les 2/3 de notre organisme sont composés d’eau. Elle a plusieurs rôles. Elle hydrate notre peau et toutes les cellules du corps, elle facilite la régulation de la température, elle aide à éliminer les déchets par notre corps et permet aux reins de fonctionner normalement.
C’est la soif qui indique que le corps a besoin d’être hydraté. L’élimination des déchets de l’organisme se fait par les urines. Les poumons et la peau, eux, permettent de réguler la température.

Quelles sont les causes d’une déshydratation ?

  • Ne pas boire suffisamment d’eau en particulier lorsqu’il fait chaud ou lors d’un effort physique
  • Transpirer de façon importante suite à un exercice physique intense
  • S’exposer au soleil de façon prolongée (insolation) ou en cas de forte chaleur (canicule)
  • Avoir de fortes fièvres, des diarrhées, des vomissements importants et répétés
  • Être atteint de certaines maladies comme le diabète
  • Prendre certains médicaments comme les laxatifs, les diurétiques (qui font uriner) sans boire suffisamment

Quels sont les signes d’une déshydratation ?

  • Diminution de la quantité des urines qui deviennent plus foncées et odorantes
  • Bouche et peau sèches
  • Maux de tête, vertige
  • Constipation
  • Manque d’énergie, baisse des performances physiques, crampes
  • Dans les cas plus avancé de la déshydratation, les yeux sont creusés et cernés, il y a une absence d’urines, une irritabilité, une baisse de la tension artérielle, une extrême fatigue

Quelles sont les complications d’une déshydratation ?

Articles similaires

Un manque d’eau peut avoir de graves conséquences, car l’eau intervient dans de nombreuses réactions chimiques nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Elle sert aussi de lubrifiant, elle permet l’élimination de déchets, et elle contribue au maintien de la température corporelle. Ce risque est plus grave chez les nourrissons et les personnes âgées.
Dans les cas graves, on peut observer un refroidissement des extrémités, un pouls rapide, une insuffisance rénale (le rein n’arrive plus à assurer sa fonction de filtre et d’élimination), des troubles de la conscience, une désorientation et une confusion, des troubles neuropsychiques pouvant aller jusqu’au coma.

Comment prévenir la déshydratation ?

  • Il est recommandé de boire 1l à 1,5l par jour même sans avoir soif
  • Boire régulièrement et par petites quantités tout au long de la journée est un apprentissage nécessaire
  • Pensez toujours à emporter avec vous une petite bouteille d’eau
  • Pensez à varier les plaisirs en buvant de l’eau aromatisée, des jus de fruits, des potages et des soupes, etc. Les aliments et les fruits apportent aussi de l’eau
  • Attention : l’alcool n’hydrate pas, il ne peut remplacer l’eau !

Comment  traiter une déshydratation ?

  • En cas de déshydratation légère ou modérée (perte de moins de 10% du poids corporel), s’hydrater sans attendre en buvant fréquemment et par petites quantités jusqu’à disparition complète des signes de déshydratation (retour à une coloration normale des urines, reprise du poids habituel), prendre des solutions contenant des sels de réhydratation orale (disponibles dans les pharmacies)
  • Si les signes s’aggravent, appelez un médecin (médecin traitant, les pompiers ou aller aux urgences)
  • En cas de déshydratation sévère (perte de plus de 10% du poids du corps), avec des troubles de conscience, nausées ou vomissements empêchant de s’hydrater par la bouche, une hospitalisation avec une réhydratation par voie intraveineuse (perfusion) s’imposent

L’eau est indispensable à la vie, c’est le principal constituant de notre organisme. Elle est essentielle dans le maintien de la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page