Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 21 octobre 2014

La spasmophilie

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

panic-attack-spasmophilieVous en avez sûrement déjà entendu parler : une de vos camarades de classe « fait de la spasmophilie » ou quelqu’un vous a raconté une scène digne de l’Exorciste en disant que c’était une « crise de tétanie ». Bref, sans vraiment savoir ce que c’est vraiment, votre imaginaire vous en dépeint un tableau assez mystérieux et peut-être effrayant. Nous allons essayer de clarifier tout ça.

La « spasmophilie » est un concept spécifiquement français, il n’a pas d’équivalent dans les autres pays sauf dans les pays Anglo-saxons, où on parle de « syndrome d’hyperventilation » (accélération du rythme respiratoire) ou encore d’attaque de panique.

Cette « affinité pour les spasmes » (traduction des termes spasmo et philie), est décrite pour la première fois en 1948 par un endocrinologue français qui y voit un trouble de la transmission neuromusculaire (transmission d’informations des neurones vers les muscles).

L’intérêt pour la spasmophilie a largement été stimulé par les médias dans les années 80 où la spasmophilie était présentée comme « la maladie du siècle ».
Elle semble plus fréquente chez les filles entre 15 et 45 ans.

Définition

C’est une maladie qui est encore incomprise du corps médical, on n’en connaît mal les causes. Plusieurs hypothèses sont proposées : une cause nerveuse, endocrinienne, immunitaire, due à un déficit de magnésium ou encore psychologique.
D’une façon globale, c’est un ensemble de signes reflétant l’anxiété, la dépression, l’hypersensibilité. Elle correspond à une réaction exagérée liée à la peur. Elle est liée à une grande tension nerveuse et à beaucoup d’hyperémotivité.

Ce sont les émotions, qui, en s’accumulant sous forme de tension nerveuse déclenchent les malaises spectaculaires qui empoisonnent la vie du spasmophile. Elle traduit une angoisse et une inquiétude.
On parle aussi de « crise de tétanie » lorsque que la crise de spasmophilie est extrême avec un état de contraction involontaire de certains muscles.

Les signes ou symptômes de la spasmophilie

Le trait le plus caractéristique du spasmophile est son incapacité à faire face au stress. Il est très (trop ?) réceptif aux émotions. Au moindre conflit, à la moindre contrariété, il semble déstabilisé.

On distingue 3 types de symptômes :

  1. Symptômes d’ordre musculaire : crampes, fourmillements dans les membres et sur le visage, paupière qui saute, contractures de la main ou au niveau de la bouche, douleurs musculaires.
  2. Symptômes neuropsychologiques : boule dans la gorge, gorge serrée, nausées, crampes d’estomac, brûlures digestives, spasmes intestinaux, ballonnements, vertiges, migraines, maux de tête, frissons, tremblements, palpitations, troubles du sommeil, grande fatigue, troubles de l’humeur, sensations de perte de connaissance.
  3. Symptômes respiratoires : oppression thoracique, difficultés à respirer, sensation d’étouffement

Une perte de connaissance peut survenir.

Évolution

La spasmophilie peut être très handicapante car elle peut avoir un impact sur la qualité de vie en entraînant des peurs comme la peur de sortir, d’être en présence d’inconnus ou de participer à des activités sociales ou professionnelles diverses.
Ces peurs, cet inconfort peuvent entraîner à leur tour une sensation de mal-être importante.

Traitement

Le médecin peut prescrire un traitement médical pour permettre de détendre les muscles et combattre l’angoisse et l’anxiété.
Dans certains cas, les patients sont invités à suivre une thérapie ou à voir un psychiatre car la composante psychologique n’étant pas négligeable dans cette maladie, l’ensemble de la vie psychique et du bien-être peuvent être affectés.

D’une façon générale, même si cette maladie peut parfois être spectaculaire à voir, elle ne présente pas de risque majeur pour celui qui en est atteint. En cas de perte de connaissance, c’est la chute qui peut être dangereuse car on peut se cogner la tête ou les membres.
Si vous assistez à une crise de spasmophilie ou de tétanie, il est temps de mettre en pratique vos connaissances en matière de premiers secours : restez calme, isolez la personne en crise, parlez à cette personne en lui posant des questions sur son état et appelez les secours.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

19 réflexions au sujet de « La spasmophilie »

  1. Bonjour a tous je fait des crise de spasmophili depuis maintenant 7 mois sa m’empêche de vivre de plus j’ai un fils de 7 ans et une fille de 7 mois alors pas évident du tout car c’est mon mari qui doit tout gérer il peut plus aller travailler a cause de sa je vais demander un traitement a mon médecin mais j’aimerais aussi pouvoir discuter avec un spycologue car mon la conseiller peut être existe il un chat pour discuter car bien sur je ne peut pas sortir de chez moi merci de vaut reponse

    j'aime 6
    • Bonjour,
      Si tu as moins de 25 ans et que tu as envie d’échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum. N’hésite pas !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 7
  2. Bonjour, j’ai les mêmes symptômes qui durent maintenant depuis 7 mois ….ça commencé suite à une IRM, j’avais une peur d’avoir un mauvais résultat et aussi les conditions d’une IRM (les sens des appareils, le trou, la froideur…). j’ai eu une crisse d’angoisse après cette IRM malgré que le résultat n’étais pas inquiétant!
    au début, j’avais une crise d’angoisse qui dure 4à 5 jours avec un pic au 3éme jours avec les mêmes symptômes d’une spasmophilie (maux de tête, fatigue, étourdissement, vertiges, sensations d’engoisse, vision brouillée, très froid à des moments, vomissement, diarrhée, tremblements, palpitations, troubles du sommeil, grande fatigue, troubles de l’humeur, sensations de perte de connaissance, perte d’appétit, bouche séche, oppression thoracique, difficultés à respirer, sensation d’étouffement ) toute les 15 jous, j’ai consulté un neuro qui m’a prescrit ***** (1cpr/soir) et du **** *********…les crises ont diminué de fréquence presque 1 fois par/mois avec les mêmes symptômes d’une spasmophilie…j’ai pris ce traitement pendant 5 mois sans que les es mêmes symptômes disparaissent…j’ai consulté un psychiatre qui m’a changé de médoc en me prescrivant du ***** (1*****) et du **** (****soir)…malheureusement j’ai rechuté après un mois de changement de traitement, j’ai eu une crise pendant 5 jours et les mêmes symptômes étaient plus forts?
    Je ne comprends ce qui m’arrive? j’ai toujours cette peur d’avoir cette crise? aidez-moi

    j'aime 12
    • Bonjour,
      Tu nous fais part de ce qui t’arrive en ce moment et nous te remercions pour ton témoignage. Si tu as envie d’échanger avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !
      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 5
  3. bonjour, quand même curieux qu’il y ait beaucoup de cas similaires, ne serait-ce tout simplement pas dû à l’air que l’on respire, ces nanoparticules dans l’atmosphère? ainsi que les pesticides qui n’arrangent rien… Puisque la médecine n’est pas capable d’identifier le problème! Ne serait-ce aussi tout simplement pas dû aux fait que l’on rajoute des substances et molécules chimiques dans l’alimentation? A un moment donné le corps dit STOP! Il faudrait peut-être explorer ces pistes…. Mais avant tout il faut comprendre qu il y a moins de vitamines dans les fruits et légumes… Autrefois on disait: “pour éloigner le médecin, il fallait manger une pomme”. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Pour éviter les carences, il faudrait manger 10 pommes et encore bien lavées et bien épluchées. Alors voyez notre corps est mal barré! :scratch:

    j'aime 35
  4. Bonjour, j’ai les mêmes symptômes qui dure maintenant depuis 7 mois .
    ( maux de tête, fatigue, étourdissement, vertiges, sensations d’engoisse, vision brouillée, très froid à des moments ) .. j’ai consulter plusieurs fois ( irm , prise de sang ect .. ) mais toujours sans rien dans les résultats. Si quelqu’un à trouver une solution ? Car ça commence a devenir pénible depuis 7 mois .

    j'aime 30
  5. Bjr, de façon épisodique, sans prévenir je fais ce genre de crise : soudainement je me sens fébrile, je commence à avoir froid, mes muscles jambes se tétanisent, j ai de plus en plus froid, je tremble de partout, je claque des dents, je n arrive plus à me contrôler, c’est assez flippant, c est une crise qui peut durer un petite heure, des fois je me lève , envie de vomir, vomissements, étourdissements, puis la crise retombe, la dernière fois ma température est montée a 40°, puis cela retombe vite mais je suis vidé, fatigue sur la journée qui suit, sans fièvre mais léger al de tête, les yeux qui brûlent, l estomac en vrac et ça part….et ce un symptôme de crise de spasmo ? Merci de vos aides ou réponses.

    j'aime 29
    • Bonjour,
      Ce serait bien que tu puisses consulter un médecin sur ce sujet. L’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeune

      j'aime 7
    • Bonjour,
      Tes crises de spasmophilie sont peut être liées à un problème de la thyroïde. Dans ce cas, il faut consulter un médecin pour qu’il te prescrive une prise de sang pour contrôler ta TSH, si elle est basse, ce sera une hyperthyroïdie qui donne en général les symptômes que tu décris. Ton médecin t’enverra vers un endocrinologue.
      Rassure toi, j’ai eu ce problème et tout s’est arrangé.
      Le stress n’est bon pour personne, fais toi aider, les médecins sont là pour ça. Il faut que tu trouves la cause à ces crises, certainement rien de grave mais savoir ce que l’on a est la moitié du chemin vers la guérison. La spasmophilie, même si elle n’est pas dangereuse est un cercle vicieux.

      j'aime 12
  6. Salut, chez moi c’est un peu pareil, mise à part les oreilles qui sont bouchées au moment de la crise, ma tension qui augmente, sur mon visage ya tout qui sautés, les yeux, les joues, les sourcils qui ce contracte, la mâchoire inférieur qui peut passer très fort devant, les dents en prennent un coup part la tension musculaires. C juste très dur à supporter.

    j'aime 26
  7. Slt. Je suis Sann. Bien evidemment je ressens la meme chose. J’ai la sensation de perdre connaissance.ma tete est du genre vide. J’ai des maux de tete bizarre. Bcp de fatigue. J’ai de forte palpitation. Et mon estomac me brule, parfois ca fait mal. J’ai aussi des tremblements. C comme mes veines qui tremblent, dans toutes les parties de mon corps. J’ai aussi des fourmillement sous la peau. Qu’en pensez-vous stp? Aidez-moi svp. J’ai ete voir un medecin, j’ai pas de probleme de coeur. Pourtant j’ai souvent de fortes palpitations et ca me panique 😥 . Aidez-moi

    j'aime 24
  8. Bonjour je m’appelle Sonia
    Et cette nuit je me suis réveillé avec des palpitations, des tremblement et le bras gauche qui brûlait. Gorge serré. Nausées. Je voudrais savoir si cela est arrivé a quelqu’un et si C’est bien une crise d’angoisse ou pas? Je m’inquiète beaucoup. Je me torture le cerveau à essayer de comprendre se que J’ai eu . Aidez moi svp?

    j'aime 20
    • Bonjour,
      Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », nous contacter par chat’ ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 12
    • bonjour sonia ton message date de juillet mais pour te repondre je pense qu il s’agît bien de l’angoisse ce que tu ressens se reveiller avec des sensations de tremblement de gorge serree sont bien les signes de crise d’angoisse. j’ai la même chose .
      j’espère que tu va mieux depuis.
      bon courage

      j'aime 8
  9. On m’a parfois dit que je faisais de la spasmophilie car je fais des crises qui correspondent à la grande majorité des symptômes décrits ici. Mais quelle est la différence avec les crises d’angoisse ?

    j'aime 29
    • Une crise d’angoisse est moins violent et moins choquant pour l’entourage du spasmophile. Quelqu’un qui fait des crises de spasmophilie peut devenir violent avec lui même et avec son entourage, il perd le contrôle de lui même. Une personne qui fait une crise d’angoisse ressent généralement une boule au ventre, des sueurs froides, la gorge serrés, on va dire que c’est l’étape qu’il peut y avoir avant une crise de spasmophilie. C’est très handicapant pour la personne concerné car quand cela lui arrive en public elle est au centre des regards et se sens encore plus oprésser et généralement les gens ne comprennent pas.. 😉

      j'aime 32

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)