Les professionnels / structures de la santé

Le médecin scolaire

image_pdfimage_print

médecin-scolaireUn autre acteur-santé au sein de l’établissement scolaire, peut-être moins connu mais cependant très important, travaille en étroite collaboration avec l’infirmière : il s’agit du médecin scolaire.
On l’appelle également aujourd’hui médecin de l’Éducation Nationale.

Sa fonction, ses missions

Il est présent dès l’école maternelle et jusqu’à la fin du lycée.
En primaire, son rôle d’effectuer un premier bilan de santé pour chaque enfant âgé de 5 à 6 ans : mesure de la taille, du poids, évaluation de la souplesse de la colonne vertébrale, tests visuels et auditifs… Le médecin veille au bon développement moteur, intellectuel et psychique de l’enfant. Il peut repérer certaines déficiences,  troubles ou comportements inadaptés et ainsi permettre la mise en place d’une prise en charge médicale ou psychologique appropriée. Lui-même ne peut pas faire de prescription. Il intervient donc plutôt dans le champ de la prévention plutôt que du soin.

Au collège et lycée, il n’y a plus de bilan : son rôle est donc d’accueillir les jeunes qui le souhaitent, ou qui lui sont orientés par l’infirmière scolaire ou le chef d’établissement. Ses consultations se déroulent dans l’école et pendant les heures de cours.
C’est important de savoir que ce médecin existe, et qu’il est une ressource possible lorsqu’on a une question de santé, un problème médical ou qu’on ne sent pas bien …

Le médecin, à la suite des bilans ou de ses consultations, note ses observations dans le dossier médical de l’élève. Celui-ci reste strictement confidentiel (vis-à-vis par exemple des autres élèves, des professeurs, du principal). Toutefois, les parents peuvent demander à consulter ce dossier lors d’une rencontre avec le médecin, ou bien que son contenu soit communiqué au médecin traitant de leur adolescent.

Il joue également un rôle important dans l’accompagnement physique et scolaire des jeunes en situation de handicap, des jeunes atteints de maladies chroniques, et veille particulièrement à leur adaptation au sein de l’école et aux conditions de leur réussite.

Articles similaires

Sa formation

Être médecin de l’Éducation Nationale nécessite d’avoir obtenu le diplôme de médecine générale (quelques années d’études donc !), de réussir ensuite le concours organisé par l’Éducation Nationale puis de suivre une formation de quelques semaines dispensée par l’EHESP (École des hautes études en santé publique).

Deux petits chiffres pour conclure : s’il existe aujourd’hui 1 médecin pour 3200 élèves à Paris, dans les régions les plus défavorisés de France, c’est 1 médecin pour 15 000 élèves !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page