Les professionnels de la santé

Le psychomotricien

image_pdfimage_print
Sa fonction

Le psychomotricien travaille avec le petit enfant comme avec la personne âgée. Son rôle est d’agir sur le corps pour en faire disparaître les troubles existants, pour rétablir peu à peu les fonctions physiques, mentales et affectives qui ont été perturbées. Il aide son patient à retrouver un équilibre, à prendre conscience de son corps, à le maîtriser pour en faire un instrument d’expression et de communication. Il s’occupe de troubles psychomoteurs liés à une maladie, à un handicap ou à un problème psychologique: difficulté de coordination motrice, d’attention, d’agitation, d’orientation dans le temps et dans l’espace, troubles de l’équilibre, du comportement, tics, tremblements… Son intervention relève aussi bien de la rééducation que de la thérapie. Elle débute toujours par un bilan des capacités psychomotrices, accompagné d’entretiens permettant d’analyser l’origine mais aussi l’ampleur des difficultés éprouvées par le patient. Le psychomotricien met ensuite en oeuvre une série de techniques diverses dans sa démarche de soin: expression corporelle, relaxation, activités rythmiques, exercices de coordination proposés sous forme de jeux… Il utilise un matériel très varié (ballon, instrument de musique, dessin…). Le programme de rééducation est adapté à l’âge, aux possibilités et aux besoin de chacun.

Où le trouver?

Il peut travailler en libéral, mais ses actes ne sont alors pas remboursés par la Sécurité Sociale. C’est pourquoi il est le plus souvent salarié d’établissements hospitaliers où il travaille au sein de services de pédiatrie, de psychiatrie, de gériatrie ou de neurologie. On peut également le retrouver dans des centres de réducation et de réadaptation, des centres médico-psychopédagogiques, des centres d’aide par le travail et des maisons de retraite. Il intervient parfois dans les crèches et les écoles maternelles. Les séances qu’il propose peuvent être individuelles ou collectives.

Ses qualités

La rééducation psychomotrice s’appuyant sur le travail du corps et du mouvement, elle impose au professionnel un bon équilibre psychomoteur et des capacités physiques. S’ajoutent à cela des capacités d’écoute, d’observation, de compréhension et de disponibilité à l’autre: la relation entre le psychomotricien et son patient constitue un axe primordial de la démarche thérapeutique. Enfin, le psychomotricien doit faire preuve d’un bon esprit d’équipe, son travail évoluant en étroite collaboration avec celui des médecins, psychologues

Articles similaires

Sa formation
Le diplôme d’état se prépare en 3 ans après le bac dans des centres de formation publics ou privés, accessibles sur concours (épreuves écrites, tests psychotechniques et entretien de motivation). Certains niveaux d’études (premier cycle médical, psychologie, diplômes paramédicaux..) permettent néanmoins l’accès direct à la deuxième année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page