Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 29 septembre 2014

Le sexting : du jeu au cauchemar

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

webcamLe sexting est un terme anglo-saxon : c’est la contraction de « sexe » et de « texting » qui signifie texto. C’est l’envoi de SMS à caractère sexuel, parfois avec photo ou vidéo à l’appui. Ce phénomène a commencé lorsque les premiers téléphones portables avec appareil photo ou vidéo sont apparus. Cela aurait pu se limiter à de simples jeux coquins entre adultes consentants, mais ce phénomène et ses dérives n’ont pas épargné les adolescents…

Du jeu amoureux au chantage sexuel

Ça commence généralement par un simple jeu amoureux : une demande du partenaire, garçon ou fille, de déshabillage devant une webcam ou un téléphone portable. Après, ça va crescendo et on se retrouve vite dans des situations de chantage, où l’autre peut vouloir toujours plus, et menacer de diffuser les images si le partenaire refuse de filmer des scènes de caresses ou de masturbation.

Le jeu tourne au cauchemar

Le sexting tourne vite au cauchemar quand le chantage est mis à exécution : les images compromettantes font le tour du collège ou du lycée, les insultes pleuvent, le harcèlement s’intensifie, la réputation est faite, c’est la honte, si bien qu’on n’ose plus mettre les pieds en classe. Les images arrivent souvent aux mains des enseignants, puis des parents…à qui il faut tout expliquer. Mais elles peuvent aussi faire le tour du monde sur le web ! Elles sont généralement postées sur des sites très fréquentés : Myspace, Youtube, Facebook… Les images peuvent alors être récupérées par n’importe qui, pour faire n’importe quoi (être retouchées et utilisées pour alimenter les banques d’images de réseau pédophile ou de sites à caractère pornographique par exemple). Les maîtres chanteurs peuvent être des ex-amoureux ayant un désir de vengeance, mais aussi des camarades de classe de confiance, à qui l’on aurait transmis des images compromettantes.

ou même au drame… 

Aux États-Unis en 2008, Jessica, 18 ans, s’est suicidée, accablée par le harcèlement et les insultes qu’elle subissait de toutes parts : son ex-petit ami, avec qui elle avait rompu, avait fait circuler dans sa classe des photos d’elle dénudée…

Que dit la loi ?

La protection juridique est très aléatoire, à cause du consentement de la victime d’être prise en photo au départ. En effet, l’article 226-1 du code pénal – principal recours dans le cas du sexting – n’entre en vigueur qu’à condition que la victime ne soit pas consentante.  Cet article prévoit notamment un an d’emprisonnement et 45000 euros d’amende.

Que faire si vous êtes victime de sexting ?

  • Vous pouvez appeler la ligne téléphonique Net Écoute Famille (0820 200 000, du lundi au vendredi de 9h à 18h) où parents et enfants peuvent parler et poser des questions sur l’internet, les jeux vidéos et le téléphone mobile.
  • Vous pouvez en parler à un adulte de confiance dans votre entourage, et aller porter plainte au commissariat le plus proche.
  • Si vous recevez des SMS indésirables ou frauduleux, vous pouvez les transférer au 33700 (l’antispam SMS)


Alors soyez vigilants et faites respecter votre image !

Dans notre monde digital où l’image est omniprésente, où l’on veut voir et être vu partout tout le temps, notre rapport aux images change. Dites-vous bien qu’en matière d’images aujourd’hui, rien n’est vrai, rien n’est faux, tout est fabriqué.

Chacun de nous a un « droit à l’image » : si quelqu’un veut vous prendre en photo ou vous filmer, légalement, il doit d’abord vous demander votre avis. Et demandez lui aussi ce qu’il va faire avec la photo ou le film avant de dire oui !

A l’ère du tout-image et de l’internet, il est important de réapprendre la pudeur, et de bien faire la différence entre ce qui est intime, que l’on souhaite préserver précieusement, et ce qui est publique, donc visible par tous sur le web ou ailleurs !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « Le sexting : du jeu au cauchemar »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)