L'alimentation au quotidien

Les fruits et légumes d’hiver

image_pdfimage_print

fruitL’hiver est souvent synonyme de « tout gris », ou « tout blanc » lorsque la neige s’invite. La nature a l’air d’être au repos voire en hibernation comme beaucoup d’animaux. On dit « a l’air », car en fait, elle produit encore pas mal de choses et surtout de bonnes choses qui peuvent finir dans nos assiettes. Alors, comment se faire plaisir avec les fruits et légumes d’hiver ? Lesquels trouver dans les magasins ?

Vous verrez qu’on peut sortir du trio orange/pomme/carotte.

tableau fruits-légumes-hiver

Certains fruits et légumes vous sont étrangers. Rien de tel que les découvrir et pourquoi pas, apprendre à les cuisiner ? Vous pourriez surprendre vos parents, vos amis, vos colocs si vous vous mettiez aux fourneaux à cuisiner des produits inhabituels, non ?

Pourquoi manger « de saison » ? Quel intérêt ?

C’est vrai qu’avec la mondialisation et les cultures extensives sous serres, on peut avoir ce qu’on veut plus ou moins toute l’année (des cerises à Noël, des clémentines en août…). Ça a du bon, il ne faut pas le nier, mais ça génère :

Articles similaires
  • de la pollution (les avions qui transportent les produits d’un pays à l’autre)
  • des dépenses énormes d’énergie (les serres doivent reproduire la chaleur de l’été alors qu’il fait -7°C dehors en hiver et le stockage doit se faire au frais alors qu’il fait 30°C dans les hangars en été)
  • les fruits poussés sous serre ou ayant subi plusieurs semaines de stockage et de transport sont moins savoureux
  • des prix au kilo plus élevés car il faut payer l’acheminement et le stockage

Et Dame Nature ne fait pas les choses sans raisons. S’il y a un cycle et des saisons, c’est que notre organisme a des besoins différents selon qu’on est en Janvier ou en Juillet. En hiver, une alimentation plus riche est nécessaire, pour permettre à l’organisme de lutter contre le froid alors qu’en été, c’est surtout des fruits et légumes riches en eau dont nous avons besoin, pour prévenir les risques de déshydratation.

Et puis… créer le manque permet des retrouvailles plus agréables : si tout l’hiver vous avez rêvé de croquer dans une fraise, vous la savourerez puissance 1000 en Mai car l’attente vous aura mis dans de bonnes dispositions !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page