Ado et enceinte : s'informer et être accompagnés

Ado et enceinte : l’annoncer à l’entourage ?

image_pdfimage_print

grossesse-mineureAnnoncer qu’on est enceinte, c’est un moment particulier. D’autant plus si l’on est mineure, et davantage si l’on ne sait pas encore ce que l’on veut faire de cette grossesse. Imaginer la réaction de ses proches est souvent source d’anxiété. Il y a les parents, mais aussi les ami-es et évidemment – ou pas – le petit-ami. Entre dispute, incompréhension ou fuite, devant une situation inquiétante, on s’imagine souvent le pire.

Ceux avec qui on pourrait en parler

  • Les parents sont là pour protéger leurs enfants. En tant qu’adolescent, il n’est pas toujours facile de tenir tête aux adultes : entre désir de gérer comme un grand et besoin (encore un peu) de protection… tout le monde chancelle.

Les parents peuvent paraître brusques dans leur façon de réagir… mais ce sont eux aussi des êtres humains, et il faut parfois leur laisser le temps de digérer la réalité : leur enfant n’est plus un bébé. Ont-ils peur ? Sont-ils en colère ? S’inquiètent-ils ? Le mieux est de pouvoir en discuter, quitte à faire appel à un autre adulte (un autre membre de la famille ou un professionnel) qui permettra que chacun puisse dire ce qu’il a sur le cœur.

  • Le petit-copain n’a pas une place évidente. Parfois on l’oublie totalement, parfois on lui en demande beaucoup d’un coup… le juste milieu n’est pas facile à trouver. On va l’imaginer fuir immédiatement, alors qu’il pourrait, hésitant, décider de rester et d’aider.

Lorsque l’on fait l’amour, on est deux. Il est donc normal aussi d’être deux au moment de décider. Même si, au final, la jeune fille enceinte reste la seule personne apte à choisir, l’avis et la parole de son petit copain ne sont pas négligeables.

  • Les ami-es sont censés être un soutien. Il faut néanmoins pouvoir s’entourer des bonnes personnes, car le soutien peut vite se transformer en jugement et en critique. Adolescent, quand on ne connaît pas une situation, que cela fait peur, on peut vite être indélicats et réagir bêtement. Alors attention à qui l’on s’adresse… Ce n’est pas le moment le plus approprié pour être blessée et se sentir rejetée.

Annoncer que l’on est enceinte alors qu’on est encore mineure, cela peut changer nos relations avec les autres, le regard qu’ils ont sur nous. On est alors porteuse d’une expérience tout à fait particulière, qui peut nous rendre différente aux yeux des autres. C’est l’intérêt d’être bien entourée pour pouvoir assumer ce moment si singulier.

Quand on n’ose pas… le silence

Articles similaires

Lorsque la peur envahit, que parler semble impossible, certains décident de ne rien dire. On espère alors que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes, que les gens se rendront compte de ce qu’ils se passent et que cela suffira pour être aidés, ou bien que personne ne se rendra compte de rien et que les choses rentreront dans l’ordre. Doux espoir, qui a des conséquences très lourdes. Laisser les choses « se faire », c’est tirer un trait sur du temps précieux pour être aidés et soutenus. Le silence n’est pas notre meilleur allié, mais plutôt notre pire ennemi.
Parler, c’est se donner le droit et la liberté de choisir.

Et au pire…

Parfois, nos proches ne réagissent pas comme on l’espère. Parfois, nos craintes se réalisent. Dans ces cas difficiles, même si on a l’impression qu’il n’y a pas de solutions, on n’est pas seul-e ! Un membre de son entourage, des professionnels de l’établissement scolaire, mais aussi d’autres professionnels sont là pour aider et accompagner, pour faire le lien avec les personnes qui comptent, mais aussi pour rassurer et aider à prendre les décisions qui conviennent. Si rester chez ses parents est impossible, il existe des centres maternels qui pourront t’accueillir.

Tu peux commencer par appeler Fil Santé Jeunes au 0800 235 236, ou te rendre directement dans un centre de planification (CPEF) qui accueille les mineurs de façon anonyme et gratuite. N’hésite pas, les professionnels de ces différentes structures sont là pour toi !

Si tu veux en discuter sur le forum, tu peux participer à cette discussion :

5 commentaires

  1. Bonjour sa fait 4mois que je suis enceinte d’un petit garçon je vit chez mes parents mais ne leur ai pas encore annoncé mon copain vit avec moi car il a perdu son appart je n’ose pas en parler mais il va bien falloir dans les prochains jours.. beaucoup de filles dans mon entourage on eut un enfant à 16ans et qui n’ont pas de soucis mais je ne sais pas trop quoi faire

    1. Bonjour,
      Si tu as envie d’en parler avec un professionnel de l’équipe, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme, gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas, nous sommes là pour toi !
      Tu peux aussi avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes dans nos Forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

  2. Bonjours sa fais presque 1 mois que je n’es pas mes regles je ne fais pas fais encore le test de grossesse je ne sais si je suis enceinte ou pas j’ai rendez vous demain avec ma sage femme
    j’ai peur d’etre enceinte
    que faire a ma place

    1. Bonjour,
      L’espace commentaire n’est pas un véritable espace d’échange. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions », ou pour une réponse immédiate nous appeler au 0800 235 236 ou nous contacter sur le chat’, le dispositif est anonyme et gratuit. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      Tu peux aussi posé ta question dans nos Forums.
      L’équipe Fil Santé Jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page