L'alimentation au quotidien

C’est quoi le cholestérol ?

image_pdfimage_print
cholesterol

« Le cholestérol »… Tu as déjà dû entendre ce mot, ou le lire dans un magazine de santé, sur un site internet, dans des recommandations du Gouvernement… C’est un truc de vieux, non ?… Ou pas seulement ?

Le cholestérol, un lipide comme les autres

Les lipides, ce qu’on appelle les « graisses » dans le langage courant, constituent l’un des trois groupes de nutriments essentiels, avec les protides (protéines) et les glucides (sucres).
Les lipides sont les nutriments les plus énergétiques, autrement dit les plus caloriques. En fait, si tu manges plus que ce dont tu as besoin, ton corps transforme l’excédent d’énergie inutile en graisses et le stocke. Anciennement, c’était utile pour prévenir les périodes où la nourriture manquait, mais aujourd’hui c’est une cause de surpoids.

Les lipides permettent de stocker de l’énergie dans le « tissu adipeux », c’est-à-dire les parties grasses de notre corps et de construire les membranes de toutes nos cellules. Ils représentent environ 12 % du poids du corps chez l’homme, et 26 % chez la femme.

Parmi les lipides, on distingue deux types :
–    les acides gras, notamment les fameux oméga-3 et oméga-6 que te vantent les publicités !
–    le cholestérol

Articles similaires

Et alors, le cholestérol, ça sert à quoi ?

Le cholestérol est un lipide indispensable à la vie. Il entre dans la composition des membranes des cellules et il permet de fabriquer de nombreuses hormones. Ces hormones jouent des rôles essentiels pour la reproduction, la gestion du stress, la croissance…
Enfin, le cholestérol participe à la synthèse de la vitamine D et des acides biliaires, qui servent à l’absorption des graisses lors de la digestion.

Cependant, un excès de cholestérol est nocif. En effet, le cholestérol se divise en deux types : le « bon cholestérol » et le « mauvais cholestérol ». En temps normal, les deux trouvent un juste équilibre. Mais quand il y a trop de cholestérol, c’est surtout le mauvais cholestérol qui augmente. Et là, patatras !

Quels risques ?

Le nœud du problème, c’est que des dépôts de graisse s’accumulent dans les parois des artères : pour faire simple, l’artère se bouche et ne peut plus laisser passer le sang correctement. C’est ce qu’on appelle « l’athérosclérose ».  Elle peut entraîner à terme un infarctus du myocarde, ou encore un accident vasculaire cérébral (AVC).

Certains facteurs augmentent le risque d’avoir trop de cholestérol, comme :

–    le surpoids
–    le manque d’activité physique, car le sport permet d’entretenir le fonctionnement des artères
–    le tabagisme, qui contribue à boucher les artères
–   des facteurs génétiques, on parle alors d’« hypercholestérolémie familiale ». Elle n’est pas fatale, mais il faut la dépister suffisamment tôt et la prendre en charge.
–    la pilule contraceptive, c’est pourquoi les médecins prescrivent parfois une prise de sang avant de décider de la délivrer.

Mais attention, on peut être mince, jeune, et avoir trop de cholestérol aussi !

Comment prévenir les risques ?

Pour éviter un taux trop élevé de cholestérol, une bonne hygiène de vie s’impose. Il faut :

–    Préférer les graisses végétales plutôt qu’animales dans l’alimentation
–    Manger des fruits et des légumes
–    Réduire la consommation de glucides simples (c’est le sucre !)
–   Avoir une activité physique régulière : on recommande généralement l’équivalent d’une demi-heure de marche rapide tous les jours au minimum

Aujourd’hui le cholestérol peut vous sembler lointain, et il a de bonnes chances de l’être… mais il vaut mieux prévenir que guérir ;-)!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page