Mon corps : ami ou ennemi ?AimerArticles libres

Ca veut dire quoi être beau ?

image_pdfimage_print

La beauté est fondamentalement liée aux particularités d’une personne. Il s’agit d’une sorte d’harmonie entre l’intérieur et l’extérieur : l’harmonie entre la personnalité et le physique. Salut BG, tu te poses des questions sur la beauté ?

Beau par rapport à quoi ? Pour qui ?

La beauté, c’est quoi ? C’est juste l’apparence, ou c’est plus que ça ?

Peut-être que parfois, tu discutes avec tes ami(e)s de la beauté de telle ou telle personne. As-tu déjà été surpris de constater que tout le monde n’a pas le même avis sur la beauté de Jacqueline ou Gaston ? Ou que tu as toi-même changé d’avis ? C’est normal !

La beauté, c’est subjectif. Ça veut dire que c’est une opinion personnelle. Les goûts et les couleurs… On est plus beau avec ou sans barbe ? Cheveux courts ou cheveux longs ? Dents du bonheur ? Nez en trompette ou avec une bosse ?

La beauté dans l’histoire

Articles similaires

A des époques lointaines, les critères de beauté étaient très différents d’aujourd’hui. Le bronzage ou la minceur n’étaient pas du tout dans les standards de beauté : bronzé, ça voulait dire qu’on travaillait, le plus souvent à l’extérieur (et donc que l’on était pauvre). Il fut un temps, la perruque poudrée était un critère de beauté pour les hommes… Quant au surpoids, il était valorisé parce que ça impliquait d’avoir des ressources qui permettent de manger en abondance, et qu’on ne faisait pas d’exercice physique pour travailler (synonyme de richesse).

Tout le monde est beau pour quelqu’un, à travers l’espace et le temps…

La beauté d’une personne ne sera donc jamais universelle ni absolue. Être beau dépend toujours de l’époque et des codes socio-culturels. On ne peut pas plaire à tout le monde, c’est comme ça ! De la même manière, même quand on se trouve moche, il y aura toujours quelqu’un qui ne sera pas de cet avis. On peut donc toujours plaire à quelqu’un

Quand la beauté n’est pas seulement physique

As-tu déjà trouvé une personne très belle, physiquement, sans vraiment la connaître ? Et puis tu finis par lui parler, vous prenez le temps de discuter et, à ton immense surprise, tu la trouves tout à fait détestable et antipathique. Cette personne que tu trouvais belle devient moche… pour toi.

La réciproque est tout aussi vraie, d’ailleurs. La beauté est donc aussi une question de point de vue, une opinion personnelle. Cette opinion peut évoluer. La personnalité d’une personne fait donc partie de sa beauté.

Les filtres : est-ce que ça rend beau ?

Le filtre, c’est l’outil pour lisser, polir, réduire les imperfections et les différences. Si la beauté est personnelle, unique, le filtre, lui, ne l’est pas. Le filtre, c’est un moyen de ressembler à n’importe qui d’autre, et surtout pas à soi-même.

La beauté, ce n’est pas l’absence de défauts, c’est l’harmonie des défauts et des qualités ! Le filtre, lui, gomme cette harmonie. Un peu comme… le masque, finalement. Quand on croise quelqu’un pour la première fois, et qu’il porte un masque, nous sommes privés d’une partie des informations visuelles. On a tendance, donc, à imaginer automatiquement que ce qui se cache derrière le masque est en harmonie avec ce qu’on voit. Le masque rend-il beau ? Pas tout à fait, disons qu’il permet d’imaginer ce qu’on veut. Est-ce qu’une silhouette, de dos et en contre-jour, est belle ? Oui, mais on n’a aucune idée de ce à quoi ressemble la vraie personne…

La première personne qui doit te trouver beau, c’est toi-même. Sans ça, c’est compliqué de te sentir bien ! Les différents « paramètres » qui composent la beauté de quelqu’un sont donc le physique, la personnalité, et tes goûts à toi ! C’est simplement une harmonie. Ça marche un peu comme la musique, en fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page