Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 27 octobre 2014

C’est quoi être bipolaire ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

actualite_moisUn jour, elle est super euphorique et le lendemain, elle est complètement down !! Elle est bipolaire ou quoi !!??… Quand une personne a de forts changements d’humeur et qu’on ne comprend pas toujours pourquoi, alors la question se pose, ce genre de phrases fuse.
Les changements d’humeur quand on est ado, c’est fréquent et c’est même plutôt normal. Ce qui ne l’est pas, c’est quand ces fluctuations deviennent si intenses, si « bruyantes » qu’elles sont insupportables pour la personne qui les vit et aussi pour son entourage. On parle alors de trouble bipolaire.

Définition et description

La bipolarité, ou la cyclothymie, est une maladie classée dans les troubles graves de l’humeur. Autrefois appelée psychose maniaco-dépressive (PMD), il s’agit d’une maladie psychiatrique caractérisée par une humeur oscillant entre 2 types de moments (c’est pour ça que l’on parle de trouble Bipolaire) :

  • Des moments d’euphorie, d’excitation intenses appelé épisodes maniaques,
  • Des moments dépressifs voire mélancoliques (durant lesquels l’humeur est particulièrement basse et chargée d’angoisse).

Ces accès (maniaques et mélancoliques) sont entrecoupés de périodes de stabilité.

Des facteurs héréditaires peuvent être à l’origine du développement de troubles bipolaires parce qu’il peut exister une transmission des troubles dépressifs.

Symptômes et diagnostic

Principaux symptômes rencontrés lors de la phase maniaque :

L’humeur est euphorique alimentée par des idées de grandeur ; on a un comportement de plus en plus explosif, une sexualité très active et surexcitée, une hyperactivité. On est irritable, distrait. Le discours est accéléré, on parle beaucoup et très vite et on a des pensées trop rapides qui se télescopent.
On peut être en proie à une désorganisation psychotique aiguë : ça veut dire qu’on perd complètement pied avec la réalité et qu’on ne s’en rend pas compte : on ne sait plus où et quand on se trouve (désorientation temporo-spatiale), des idées délirantes, des hallucinations (surtout auditives)
Dans ces moments-là, on peut avoir des comportements à risque.

Principaux symptômes de la phase dépressive :

L’estime de soi est en chute libre, il y a une baisse des performances scolaires, notre humeur est dysphorique (c’est à dire empreinte de malaise, d’anxiété), on est en proie à des idées suicidaires, des idées délirantes, une certaine confusion et un ralentissement physique et mental. On est comme englué.

Le diagnostic est difficile à établir de façon précoce parce que quand on est ado on a tendance à montrer diverses facettes de soi-même et qu’on a une humeur naturellement variable et très labile. C’est pourquoi seul un médecin psychiatre est en mesure de poser un tel diagnostic.

Traitements et orientations

Les troubles bipolaires sont soignés à l’aide de traitements médicamenteux assez lourds tels que des antidépresseurs, des neuroleptiques, et éventuellement des thymorégulateurs (régulateurs de l’humeur) ; tout cela associé à une psychothérapie. Quand on est ado, c’est important d’accepter la prise en charge, c’est-à-dire d’accepter de se faire soigner, pour ensuite aller mieux ; et le soutien des parents est important.
Pour le traitement des épisodes aigus (accès maniaque ou accès dépressif), l’hospitalisation s’impose. Les structures de prise en charge sont diverses (un hôpital général, un hôpital spécialisé pour adulte, centre de crise pour ados…).

A l’adolescence, il est normal d’être d’humeur changeante, avec des hauts et des bas. Mais lorsque ces changements sont envahissants et laissent une impression étrange qui semble hors de votre contrôle, alors vous pouvez consulter pour demander l’avis d’un professionnel. Ces troubles peuvent être stabilisés afin d’offrir une qualité de vie satisfaisante au patient mais cela dépend des prédispositions et des ressources propres à chacun et de la qualité du traitement et de la prise en charge.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

16 réflexions au sujet de « C’est quoi être bipolaire ? »

  1. Bonjour pouvez vous me dire s’il vous plait un site ou je pourrais voir si je suis bipolaire car mon medecin pense que je suis borderline mais le probleme c’est que je crois vraiment etre bipolaire à cause de plein de symptomes qui malheureusement ne me permettent pas d’avancer.
    merci

    j'aime 4
    • Bonjour,
      L’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échange. Pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes (psychologues, médecins) en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions »,ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeune

      j'aime 1
  2. Depuis que mes médecins ont diagnostiques ma bipolarité je suis mal avant j étais bipolaire maintenant je le suis comment en finir avec la vie et si oui je vais laisser beaucoup de peines aux gens qui m aiment s il y en a merci

    j'aime 12
    • Bonjour,
      La situation que vous décrivez semble vous faire beaucoup souffrir. Ne restez pas seule avec tout cela. Pour une réponse personnalisée de la part d’un professionnel de l’équipe écrivez-nous dans l’espace « Pose tes questions » ou appelez-nous au 0800 235 236 (appel anonyme et gratuit).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 4
  3. Bonjour, je pense depuis un moment que je suis bipolaire mais je n’ose pas en parler, je garde tout secret et ça me fait très mal. Je vais de moins en moins bien, de jours en jours mais je ne veux pas demander à mes parents d’aller voir un psychiatre (le contexte familial est tendu chez moi : je ne m’entends pas avec mon père et ma mère est dépressive) J’ai toujours eu des fluctuations de mes humeurs et cela devient insupportable à vivre ! J’ai des idées noires depuis bien longtemps mais là je touche le bout. Le seul soucis c’est que j’ai vraiment besoin de voir un psychiatre sans que mes parents le sache pour savoir si je suis bipolaire ou borderline (aussi appelé état limite) ou si je fais juste une dépression. Je suis très stressée, et je ne veux pas transmettre ce stress à mes parents d’autant plus que je pense que dans notre famille on est tous plus ou moins malheureux en ce moment (même si pour ma mère et moi cela dure depuis très longtemps). Merci d’avoir lu mon message et j’espère que vous pourrez m’aider à trouver comment consulter sans que mes parents le sache.

    j'aime 15
    • :yahoo: Bonjour,
      j’ai bien lu ton message et j’ai cru comprendre que tu voulais voir un psychiatre sans que tes parents ne soit au courant.Alors tu as la possibilité de voir un Psychiatre dans le Centre Médico-Psychologique de ta ville; pour connaitre l’adresse il suffit d’appeler la mairie dont tu dépends et il se feront un plaisir de te donner les coordonnés.J’espère t’avoir apporter un début d’aide dans ta quête.
      Cordialement
      Matlafeur.

      j'aime 9
  4. Bonjour, je pense depuis un moment que je suis bipolaire mais je n’ose pas en parler, je garde tout secret et ça me fait très mal. Je vais de moins en moins bien, de jours en jours mais je ne veux pas demander à mes parents d’aller voir un psychiatre (le contexte familial est tendu chez moi : je ne m’entends pas avec mon père et ma mère est dépressive) J’ai toujours eu des fluctuations de mes humeurs et cela devient insupportable à vivre ! J’ai des idées noires depuis bien longtemps mais là je touche le bout. Le seul soucis c’est que j’ai vraiment besoin de voir un psychiatre sans que mes parents le sache pour savoir si je suis bipolaire ou borderline (aussi appelé état limite) ou si je fais juste une dépression. Je suis très stressée, et je ne veux pas transmettre ce stress à mes parents d’autant plus que je pense que dans notre famille on est tous plus ou moins malheureux en ce moment (même si pour ma mère et moi cela dure depuis très longtemps). Merci d’avoir lu mon message et j’espère que vous pourrez m’aider à trouver comment consulter sans que mes parents le sache.

    j'aime 3
  5. bonjour ce petit message pour vous demander comment je pourrai me soigner car je pense avoir cette maladie car une chanson un visage fait qu’il me faut peu pour me faire pleurer un jour je suis bien un jour je suis triste je ne mange pas beaucoup et je prend du pois je vie seul j’ais étai marier 30 ans donc divorcer avec une grosse déception j’ai une fille qui elle ne s’occupe pas beaucoup de moi vu que suis invalide tout sa et très dur

    j'aime 6
  6. Je ne sais pas si je suis bipolaire mais j’ai des periodes de depression et des jours ou je suis heureuse je rigole bien et tout.
    PLus precisement je suis constamment deprimée et quand arrivent des jours ou je suis en famille avec mon cousin là je me sens bien je rigole on parle bien ensemble mais dès que ces jours finissent c’est reparti pour une phase dde depression en faite il me faudrai une periode de longue durée avec mon cousin avec qui je rigole beaucoup mais c’est pas possible…

    j'aime 6
  7. bjr ! il est très difficile chez nous de trouver un psychiatre…je voudrais jiuste savoir si rejeter constemment les autres (non intentionnels, se sentir comme morte ( parler nécessite un très gros efforts pour moi,) n’avoir aucune confiance en soi et avoi peur de sortir de chez soi,ferait il part de ces symptomes ?

    j'aime 5
  8. je suis maniaco depressive ou bipolaire depuis des années et je m ‘en sort pas malgres tout les traiements que j ‘ai prit et qui m ont fait prendre 25 kgs de plus ce qui n ‘arrange pas mon etat , je me sens entourrées que par des traites dans ma vie ,me sens seule pour tout et je le suis !!!je m ‘en sors pas ,j ai que mes yeux pour pleurer….

    j'aime 4
  9. Le plus important si tu penses être bipolaire (avoir un trouble de l’humeur), c’est d’aller te faire diagnostiquer.

    Mais le plus important, du plus important c’est d’en apprendre le plus possible sur la “maladie” : cela s’appelle la psycho-éducation.
    C’est indispensable pour obtenir une stabilisation (une vie normale).

    J’ai mis “maladie” parceque dans la bipolarité il n’y a pas que la partie handicap, il y a aussi une partie potentiel : hypersensibilité, empathie, créativité….

    Il existe une association qui s’occupe des troubles de l’humeur de l’enfant et l’adolescent : ****

    j'aime 3
  10. Je suis bipolaire, stabilisée et heureuse depuis bientôt 3 ans. Il est possible de retrouver une vie normale malgré la maladie. Moi aussi, je me suis impliquée dans diverses activités afin de retrouver un équilibre.

    j'aime 5
    • bonjour – pouvez vous me dire si vous allez toujours bien et qui vous êtes allée voir pour vous soigner car ma belle fille est certainement bipolaire et rend mon fils et ses enfants et toute sa famille malheureuse – ********- merci

      j'aime 3
      • Bonjour,

        Dans le cadre de la modération des commentaires sur les articles du site nous ne permettons pas la mise en relation par échange d’adresses des internautes entre-eux. Si vous souhaitez obtenir une adresse ou un conseil merci de composer le 0 800 235 236 tous les jours de 9h à 23h.
        L’équipe du Fil Santé Jeunes.

        j'aime
  11. 😆 etant moi mème bipolaire et stabilisé depuis quelque temps grace à un traitement médicamenteux et un suivi psychothérapeutique je peux apporter mon témoignage quand aux souffrances traversées menant toutefois à la guérrison(estime de soi ouverture aux autres..)ceci par le biais d’un travail sur soi(activités diverses et variées créativité et bonheur retrouvé)

    j'aime 3

Répondre à valentiine Annuler la réponse

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)