Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 10 avril 2018

Chocolat mode d’emploi : lire les étiquettes

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Des céréales du petit-déjeuner au chocolat chaud du soir, en passant par les biscuits, la crème dessert et le carré tout simplement croqué, le chocolat nous accompagne quotidiennement. On entend à son sujet tout et son contraire : un allié santé, à fuir comme la peste… On t’aide à y voir plus clair.

Au départ le cacao

Le cacao vient du cacaoyer qui est un petit arbre originaire du Mexique. Il produit un gros fruit allongé et dur, la cabosse, qui contient les fèves de cacao. C’est à partir de ces fèves que sont produits tous les types de chocolat ! Et le cacao possède de nombreux bienfaits (fluor pour les dents, vitamines B1, B2, A et E, antioxydants…).

Comment passe-t-on du cacao au chocolat ?

Toutes les couleurs sont dans la nature

Le chocolat est un mélange de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre. Ce qui fait la diversité des chocolats, ce sont tout simplement les proportions de ces différents ingrédients.

Ainsi :
–    Le chocolat noir contient de la pâte de cacao, du beurre de cacao et éventuellement du sucre, pour une teneur totale de 35% à 100% de cacao ! C’est le moins sucré des 3 chocolats mais moins il y a de sucre… plus il y a de gras.
–    Le chocolat au lait contient de la pâte de cacao, du beurre de cacao, du sucre et du lait, pour une teneur totale de 25% à 40% de cacao. Il est équilibré en sucres et gras même si ces ingrédients sont en quantité excessive.
–    Enfin, le chocolat blanc contient du beurre de cacao, du sucre et du lait, mais pas de cacao à proprement parler. C’est le plus sucré des 3 chocolats.

Qu’il soit noir, au lait ou blanc… le chocolat est nourrissant ! Pour te donner un ordre d’idée, il est deux fois plus calorique que du pain et autant que… des chips !

Il est aussi possible d’ajouter des ingrédients divers à tous ces types de chocolat : fruits secs, céréales soufflées, pâte d’amande, nougat, caramel, noix…

Tous critères confondus, le chocolat noir est celui qui a les apports les plus intéressants (concentration de vitamines et minéraux plus importante, bonnes matières grasses, peu de sucre).

On opte pour quoi alors ?

Dans l’absolu, le chocolat, si on trouve ça bon (ce qui est le cas tout de même de pas mal de monde), il n’y a pas de raison de s’en priver. Mais entre un carré de chocolat et un produit « au chocolat » ou « chocolaté », la différence peut être grande ! Pour que tu aies tous les outils en mains, on décrypte une étiquette de barre au chocolat avec toi :yes:.

Tout d’abord les ingrédients…

On remarque déjà que le chocolat ne représente qu’un tiers de la barre (31,5%), sachant que c’est du chocolat au lait, un petit calcul nous permet d’en déduire qu’il n’y a que… un dixième de cacao. Ensuite, dans la parenthèse on voit que le 1er ingrédient qui est listé est le sucre. Ça veut dire que c’est lui qui est en plus grande quantité dans la composition de ce chocolat. Puis dans la liste vient le beurre de cacao, donc le gras est en proportion élevé aussi. La pâte de cacao (ingrédient le plus riche en cacao) n’arrive qu’en dernier dans la composition du chocolat. Cette barre est donc plus sucrée et grasse que cacaotée.

Par ailleurs il y a des additifs qu’on ne trouve généralement pas dans le chocolat en tablette et qui peuvent être nocifs pour la santé (à savoir : le label biologique permet de s’assurer que le chocolat n’a subi aucun traitement chimique).

…puis les valeurs nutritionnelles (pour une quantité équivalente de barre chocolatée et de chocolat noir à 85%)


Si le nombre de calories et de protéines est à peu près similaire, on remarque des distinctions concernant le reste. Le chocolat noir est un peu plus gras que la barre chocolatée, et cette dernière est trois fois plus sucrée ! Elle contient 20% des Apports Journaliers Recommandés (AJR) en sucre, c’est beaucoup.

Tu l’auras compris avec cet exemple, il est beaucoup plus intéressant de consommer du chocolat en tablettes qu’au sein de produits transformés qui comportent au final peu de cacao et beaucoup d’autres choses… Mais la gourmandise est parfois capricieuse et le mieux et de varier et d’équilibrer notre façon de consommer du chocolat !

Alors, tu es prêt-e, salive en bouche ? Savoure-bien ;-)!

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)