Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 26 février 2021

Comment aider un proche (un.e ami.e) en deuil ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Lorsque quelqu’un de ton entourage vient d’apprendre le décès de quelqu’un de proche, tu peux facilement te douter qu’il ou elle vit une période plus ou moins compliquée. Malgré ça, tu peux ressentir un certain malaise, ne sachant pas très bien comment en parler.. tu peux alors te dire « ptète qu’il/elle veut pas en parler ? Mais il faut bien que je dise quelque chose, non ? Et si jamais ça la rend encore plus triste au final ? j’ai peur d’empirer les choses.. »

Pour t’aider, parlons-en !

 Une des clés : se montrer disponible

La perte d’un proche peut provoquer un sentiment de vide, un manque, une présence qui n’est plus. Dans cette période qu’on appelle deuil, l’entourage joue alors un rôle très important pour permettre de rendre ce moment un peu moins pénible. Malgré le fait qu’un deuil se vive seul, se sentir entouré.e, soutenu.e, compris.e, aide à rester connecté avec les autres et adoucit le sentiment de solitude qui peut parfois être très pesant.

Lorsque tu apprends qu’un de tes ami.e.s par exemple a perdu un proche, faire comme si de rien n’était n’est pas forcément la bonne solution. Rendre le sujet tabou ne permettra pas à ton ami.e de se sentir en confiance pour en parler. On sait bien que la mort n’est pas le sujet le plus fun sur lequel discuter, et dans nos sociétés c’est même devenu tabou justement. Sacré casse-tête que d’en parler !..

Tu peux par exemple dire ce que tu ressens en apprenant cette nouvelle, tu peux demander comment ton ami.e se sent en ce moment, si il/elle a besoin de quelque chose en particulier, si tu peux faire quelque chose pour lui/elle.. toutes ces réactions vont dépendre de la proximité que tu as avec ton ami.e mais elles ont en commun que tu t’intéresses et que tu te soucies de son état.

Être attentif/ve aux réactions de l’autre, prendre des nouvelles plus fréquemment, être aux petits soins par moments, ce sont des choses qui paraissent anodines mais qui peuvent redonner le sourire !

En parler sans forcer

Fais avec ce que tu te sens capable d’évoquer. Si en parler te met toi-même en difficulté alors n’insiste pas. Si tu remarques que malgré quelques questions ton ami.e ne veut pas aborder la façon dont il/elle vit les choses, alors insister risquerait de le braquer davantage ! En lançant le sujet tu as montré à ton ami.e que tu es prêt.e à l’écouter et que le moment venu tu seras là !

Si tu perçois une situation douloureuse et que tu te sens impuissant.e alors tu peux partager notre numéro le 0800 235 236 (9h-23h) afin que l’on puisse aider la personne en deuil. Un plus grand soutien est parfois nécessaire pour traverser un moment de vie compliqué, et nous sommes là pour ça.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)