Articles libres

Des heures de jardinage à la place des heures de colle…

image_pdfimage_print

Dans un collège parisien a été mis en place récemment un système qui remplace les heures de colle ou d’exclusion par des heures de… jardinage ! Les espaces verts ont été convertis en véritable exploitation agricole, et une association aide les élèves concernés à entretenir cette “ferme urbaine” (qui comprend un potager, des arbres fruitiers…).

Ce collège n’est pas le seul à innover ainsi, et dans certains collèges ou lycées, les élèves prennent également soin d’animaux (de chèvres, ou de poules par exemple !). Les heures ne sont pas réservées aux élèves sanctionnés, et certains se portent mêmes volontaires pour participer.

Et toi ? Tu t’imagines la bêche (outil de jardinage) en main entre un cours de math et un de techno ? De quoi sacrément transformer ta journée, non ?

L’idée ? C’est qu’en consacrant un peu de temps à s’occuper du jardin, tu participes à un projet commun. C’est l’occasion d’apprendre à mieux connaître la nature, et les bons gestes pour en prendre soin. Plus intéressant que de rester deux heures assis en perm’ à attendre que le temps passe, non ?

Non seulement, la ferme semble redonner à certains élèves le goût d’apprendre, notamment les matières comme les SVT, mais donne aussi à d’autres élèves le goût pour des orientations dans le milieu agricole pour la suite de leur parcours. Et en prime, cela semble être bien plus efficace pour lutter contre le décrochage scolaire : au lieu d’exclure, on inclut au contraire..! Finalement, ces tentatives ont plutôt l’air de porter leurs fruits, non ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page