Toi et les autresVivre en société

J’ai testé pour vous… Les colonies de vacances !

image_pdfimage_print

C’est les vacances et … Qui dit vacances dit (pour certain(e)s d’entre vous) : « COLO ! » J’ai donc décidé de faire un petit saut dans le temps, et de me replonger dans mes souvenirs de colonies de vacances rien que pour vous !

Je pars en colo ! Bonne ou mauvaise idée ?

Eté de ma 5ème, été de ma première colo ! Quelques mois avant, une copine me parle de ses vacances en colo l’année dernière et me dit que c’était vraiment super ! C’est vrai qu’en l’entendant en parler, ça donne envie ! Puis elle ajoute : « Oh mais on pourrait partir en colo ensemble cet été ? », « allez ça va être trop bien ! ». C’est clair que ça pourrait être vraiment cool : une semaine avec ma copine, sans mes parents, sans ma sœur pour m’embêter, le rêve quoi ! Oui, mais … Et si j’aime pas ça finalement ? Si jme dispute avec ma pote ? Si les gens sont pas sympas ? Est-ce vraiment une bonne idée ?

Je pèse le pour et le contre, et je me décide : allez, j’en parle à mes parents ce soir !

Ils sont d’accord (ouf, en même temps j’ai tout donné niveau argumentaire !). Ils regardent avec moi les infos concernant la colo. Au programme pour cette semaine au bord de la mer : voile, pêche à la moule, char à voile, et bien d’autres aventures !

Ça y est, c’est le jour J !

Articles similaires

Te dire que je n’étais pas stressée le jour du départ serait mentir ! Je ne sais pas si tu es déjà parti(e) en colo, mais au moment de retrouver tout le monde sur le quai du train ou devant le car, c’est parfois un peu l’angoisse. En plus ma mère stressait : « tu fais attention à tes affaires, hein ? », « tu dis bien que tu es allergique à X médicament », etc. Je lui demandais de parler moins fort, car j’avais peur qu’elle me foute la honte ! C’est quand même LE moment où tu découvres ceux qui partent avec toi pour la première fois ! Je me souviens que tout le monde se regardait, et que dans ma tête, les pensées fusaient : « ces deux filles ont l’air cool », « jsens que jvais pas le supporter lui», « pourquoi elle me regarde comme ça celle-là, elle a un problème ? », « oh il est plutôt mignon lui », « ça va, les monos ont l’air sympas », etc.

Ma copine arrive à son tour ! Mon stress se transforme alors en excitation, j’ai hâte de partir vers de nouvelles aventures ! On dit au revoir à nos parents et ça y est la colo commence !

Mes nouvelles rencontres !

Peu importe le moyen de transport qui t’amène sur le lieu de la colo, c’est souvent à bord que tu commences à faire un peu connaissance avec les autres ! Jme souviens m’être bien entendue dès le début avec des filles dans le car. On a parlé de la musique qu’on écoutait, de nos collèges, de choses qu’on aimait. L’ambiance dans le car était assez cool, et le voyage m’a permis de me faire une première impression sur les gens. Sans forcément faire ton Sherlock Holmes, si tu es un peu observateur-trice, tu peux remarquer que cette fille a le don de faire rire les autres, que ce garçon a une bonne répartie et semble assez malin, tandis que celui-ci a l’air gentil mais parait un peu timide, …

Attention à la première impression quand même, car elle n’est pas forcément la bonne ! En tout cas, c’est ce que les colos m’ont appris aussi ! Par exemple, la fille dont je parlais au début, qui me regardait « mal », s’est retrouvée dans mon dortoir… Et finalement ça a été une de mes plus belles rencontres de colo ! On a trop ri et aussi fait quelques bêtises ensemble c’est vrai… Mais la colo, c’est aussi le moment où on transgresse un peu les règles, non ? En évitant quand même de trop grands risques… Et oui une jambe cassée par exemple, ça peut vite gâcher les vacances !

Découvertes et aventures !

C’est aussi à travers les activités, les jeux, les repas, les soirées à thèmes que j’ai continué à découvrir les gens, et un peu moi-même aussi ! Par exemple, je stressais avant certaines activités comme le char à voile, car je n’en avais jamais fait. N’étant pas non plus une grande sportive, j’avais peur d’être ridicule et qu’on se moque de moi ! Pareil pour la voile, j’avais peur de faire une fausse manip et que le bateau se retourne par exemple ! Mais au final, tout s’est bien passé, et j’ai été fière d’avoir tenté l’expérience. Si je n’avais pas osé y aller, j’aurais manqué un bon moment et des gros fou-rires car oui, notre bateau a fini par se renverser !

Je me souviens aussi des soirées jeux, feux de camp et surtout des boums ! C’est souvent l’occasion pour les filles et les garçons de faire la fête, de danser tous ensemble, et surtout d’essayer de se rapprocher de son crush si on en a un ! Moi c’était mon cas, mais je n’étais pas sûre de lui plaire à 100%… On rigolait souvent ensemble, certain(e)s m’avaient dit que je lui plaisais aussi mais bon le doute persistait ! Et arriva le moment où il m’invita enfin pour un slow ! Dans ma tête c’était le feu d’artifice, mais j’ai juste répondu « oui, ok, si tu veux ». S’en est donc suivi un « slow collé-serré » … Bon ok, soyons honnête c’était plutôt un « slow longue distance », avec bras tendus, et mains sur les épaules de l’autre. Quand j’y repense, c’était mignon quand même.

Quand il y a mise à l’écart …

Je n’ai pas été mise à l’écart pendant la colo, même si des désaccords ou des petites disputes sont arrivés quelques fois avec certain(e)s. On a toujours fini par se réconcilier ou passer l’éponge rapidement, ce qui était plutôt cool. Mais il y avait un garçon qui était souvent exclu, et qui subissait pas mal de moqueries. Je ne trouvais pas ça très juste, et ça me faisait de la peine. J’ai pris une fois sa défense mais ça a recommencé. Et lui n’osait pas en parler avec les monos. On s’est demandé avec mon amie, si on devait le faire pour lui. Pas toujours facile de savoir quoi faire quand quelqu’un se fait malmener, voire harceler. Qu’en penses-tu ?

Tu peux aussi jeter un œil à l’article : Harcèlement : comment faire pour que ça s’arrête ?

On remet ça l’année prochaine ?

Ca y est la colo touche à sa fin … Je n’ai pas envie de rentrer et j’ai l’impression que s’est passé super vite ! Je me sens un peu triste et déjà nostalgique. Les monos, les copains et les copines vont me manquer ! On s’écrit des mots sur des feuilles, des cahiers ou des t-shirts, on se fait des déclarations d’amitié, des câlins en se disant qu’on continuera à se donner des nouvelles par sms, téléphone ou msn. Car oui, à l’époque insta et snap n’existaient pas !

Et qui sait, on pourra peut-être remettre ça l’été prochain ? Ou tenter un autre thème de colo ? Equitation, sport d’hiver, langues étrangères, jeux vidéo, musique, cirque, théâtre, … Il y a l’embarras du choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page