Culture jeune

J’ai testé pour vous…avoir un lapin chez soi

image_pdfimage_print

Avoir un animal chez soi c’est toute une aventure ! Une rédactrice FSJ nous raconte la sienne :

« J’ai toujours été entourée d’animaux. J’ai eu la chance de grandir avec différents animaux : chiens, chats, poissons et cochon d’inde. Le petit dernier arrivant répond au prénom de Bunny. J’imagine que tu ne te doutes absolument pas de quel animal il peut s’agir Je mets donc fin à ce suspense insoutenable…c’est un lapin !!

Papiers d’identité s’il vous plaît

Le lapin est un mammifère qui a longtemps été assimilé aux rongeurs. Aujourd’hui, il est reconnu comme appartenant à la catégorie des lagomorphes. Ce qui le différencie des autres rongeurs, ce sont sa denture et son fonctionnement intestinal assez…particulier. En effet, le lapin doit parfois palier à une ingestion et une digestion rapides de ses aliments, ne lui laissant pas suffisamment de temps pour assimiler les nutriments dont il a besoin. C’est pourquoi il lui arrive de transformer les aliments en excréments. Il les régurgite, pour ensuite les ravaler. Oui, le lapin a des habitudes un peu bizarres !

Le quotidien d’un lapin

Tout dépend du type de lapin ! Pour exemple, bien loin du lapin stressé et assez dingue d’Alice au Pays des Merveilles, Bunny fait partie de ces lapins de nature calme et plutôt fainéante. Il aime se prélasser au soleil et faire la sieste après une bonne salade. Il a beaucoup d’énergie aux aurores et à partir de la fin d’après-midi, jusqu’au coucher. Un lapin domestiqué aime beaucoup les interactions sociales avec les animaux de sa même espèce, a besoin d’affection et de partage avec ses humains.

Articles similaires

Détail non négligeable, Bunny vit en totale liberté. Je l’ai éduqué de sorte à ce qu’il soit propre (il utilise une litière comme les chats) et à ce qu’il connaisse les règles de la maison. Il est espiègle et peut s’amuser avec un rien. Bunny est notamment un immense fan de carton (oui, il en faut peu pour être heureux). Mais ce n’est pas tout ! Un lapin ne vit pas que d’amour et d’eau fraîche non plus

Alimentation et santé

Son régime alimentaire est végétarien. Il se nourrit exclusivement de légumes, de fruits et de graines. Je ne peux nier cependant que certains cartons et papiers se retrouvent par moment entre les quenottes de notre cher ami ! Je ne m’étalerai pas non plus sur sa passion dévorante pour les câbles électriques, lorsque Bunny était encore un lapereau

Le lapin est un animal au cœur fragile, aux voies respiratoires sensibles et à l’ouïe très fine. Ce qui signifie que si tu as un lapin, il te faut être attentif à son cadre de vie et à la qualité de son alimentation. Tu peux par exemple t’assurer qu’il puisse bouger comme il le souhaite, qu’il évolue dans un cadre paisible, propre et respectueux de son espace. Côté alimentation, tu peux veiller à ce qu’il mange des légumes frais 2 fois par jour, des fruits 2 à 3 fois par semaine, de l’eau ou du jus d’ananas (très bon pour ses intestins, les lapins en raffolent !).
Un check-up santé une fois par an chez ton vétérinaire est aussi de mise !

Tu l’auras donc compris, une bonne hygiène de vie, une alimentation saine et une sincère affection aideront ton lapin à mener une belle et longue vie !

Un petit Bunny, ça change la vie !

J’ai évoqué le quotidien d’un lapin, mais il va de soi que ton quotidien change aussi ! C’est un animal qui est dépendant de l’humain avec qui il vit. Tu dois répondre à ses besoins tant alimentaires, sanitaires qu’affectifs. Surtout quand tu as un Bunny qui est une véritable petite glue ! En fait, c’est un peu comme t’occuper d’un enfant (j’ai dit un peu, hein).

Quelle n’était pas ma joie par exemple quand un matin en me levant, je découvrais le paquet de farine éventré au beau milieu de la cuisine, qui s’était répandu sur tout le carrelage. Pour finalement voir arriver Bunny en sautillant, les moustaches et le museau tout blancs, en conservant son petit air innocent. Super Bunny merci pour ce réveil

Malgré ses petites bêtises, il délivre des moments qui font chaud au cœur En effet, c’est tout de même hyper agréable d’être accueilli(e) par un petit être tout fluffy chaque soir, qui est content de te retrouver et qui te fait plein de câlins !

Quelques petites dispositions à prendre

Décider d’accueillir un animal de compagnie, c’est réfléchir tout d’abord aux conditions dans lesquelles il pourra vivre. As-tu suffisamment d’espace à lui offrir ? Auras-tu du temps à lui accorder et la patience nécessaire pour l’éduquer ? Est-ce que tes moyens financiers peuvent subvenir à ses besoins (alimentaire, vétérinaire…) ? Qui pourrait s’en occuper si tu es amené(e) à t’absenter, pendant des vacances par exemple ?

Toutes ces questions ont leur importance. Aimer son animal, c’est avant tout s’assurer qu’il puisse vivre correctement. C’est super cool de partager plein de moments sympas et de complicité avec sa petite boule de poils, mais il faut bien y réfléchir afin que tout le monde soit heureux ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page