Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 10 janvier 2014

Je me sens incompris

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

dépression«Tu ne peux pas comprendre !!!! », «Tu ne me comprends pas !», «Personne ne me comprend», « Ce n’est pas ce que j’ai dit», «Tu as tout compris de travers», «Je suis vraiment un incompris !! »…

Parfois, on a l’impression d’être décalé, seul et incompris. Les autres ne nous voient plus et ne nous entendent plus, ou quand ils nous entendent, ils demandent qu’on s’explique. Mais on ne peut pas tout expliquer.

Quand on a l’impression qu’on ne peut plus être compris par les autres parce que ce qu’on ressent est nouveau, terrible, confus, absurde, illogique, trop intense, on peut se sentir très seul et en colère (ou triste) que les autres ne puissent pas nous deviner.

Ce sentiment d’incompréhension vient-il des autres, ou bien de nous-mêmes ? Pourquoi ce qu’on ressent est parfois si difficile à exprimer et à faire comprendre aux autres (copains, parents, profs, frères et sœurs…) ? D’autres fois, est-ce qu’on a vraiment envie d’être compris ?

L’incompréhension ou l’art d’être confus

Il y a des situations où nos émotions viennent perturber notre façon d’exprimer ce qu’on pense et ce qu’on ressent.
Par exemple, par timidité ou parce qu’on n’est pas bien dans un groupe, quand on parle on marmonne, on chuchote et les autres ne cessent de nous dire «Pardon ?», «Tu peux répéter ?», «Tu peux parler plus fort ?» «Quoi ?». Et là, c’est la catastrophe, on articule encore moins bien, on se bloque et on préfère parfois se taire.

L’art d’exprimer clairement sa pensée, ça s’apprend et ça prend du temps. On peut s’entraîner à prendre la parole avec des amis. C’est souvent plus facile car on a moins l’impression d’être jugé. Mais pour être compris il faut faire en effet attention à ce que les autres puissent nous entendre et nous comprendre. De la même manière qu’un adulte ne parlera pas de problèmes de physique quantique à un enfant de 8 ans on ne peut pas en vouloir à ses parents de ne pas comprendre de qui on parle quand on parle de sa BESTA, ou des Boloss du quartier…

L’envie d’être deviné

Et puis parfois, on ressent des choses dans son corps et dans sa tête qu’on a l’impression d’être seul à ressentir. On aimerait que les autres devinent ce qu’on ressent. Quand on est amoureux, on essaye d’envoyer des « signes » à celui ou celle à qui on n’ose pas dire qu’on l’aime et on peut être très malheureux si l’autre n’arrive pas à capter ces « signes » de notre émotion.

Il arrive aussi qu’on se sente mal, qu’une douleur, une frustration (quand on n’arrive pas à obtenir ce qu’on désire), un événement troublant comme un déménagement, la mort de quelqu’un de proche, une rupture sentimentale… nous empêche de mordre la vie à pleine dents. Quand on déprime, on a souvent du mal à comprendre ce qui nous arrive et l’exprimer est encore plus compliqué. Là encore, on espère être compris sans avoir à faire l’effort de s’expliquer. Mais les autres aussi sont dans leurs préoccupations et même si parfois ils sentent qu’il y a un malaise, la manière la plus simple d’obtenir leur attention est encore de la leur demander.

Etre différent

Mais il arrive aussi qu’on soit réellement incompris. Quand on se sent ou qu’on est différent, qu’on n’a pas la même façon de voir les choses, on a tendance à penser que les autres ne peuvent pas comprendre. On peut ne pas avoir envie d’être compris, on peut avoir tendance à ne plus essayer d’expliquer car on a l’impression que quoi qu’on dise les autres ne comprendront pas… On s’isole.

Certains sentiments sont très intimes et quand on souffre on n’a pas toujours envie que les autres puissent nous voir souffrir. Par pudeur ou pour essayer de les protéger, on peut camoufler une situation parfois plus simple qu’il n’y parait. Par exemple, plutôt que de dire à celui qu’on aime qu’on n’arrive pas à l’embrasser parce qu’on est impressionné, on se met à le fuir, à l’éviter et même parfois à être un peu agressif.

Nos comportements ne sont pas toujours en accord avec ce qu’on ressent et chacun exprime à sa manière avec un regard, un geste (qui n’est pas toujours facile à comprendre), des sentiments complexes.

Pouvoir dire à l’autre : « je ne te comprends pas », c’est s’autoriser à penser qu’on peut soi même ne pas être compris. Mais ce n’est pas pour autant qu’on nous aime moins !

Si vous n’avez pas compris cet article parlons-en sur filsantejeunes.com, au 0800 235 236, entre amis, avec vos parents, ou même avec certains profs. Se sentir incompris, c’est se sentir seul. Parler avec d’autres, y compris du fait qu’on n’arrive pas à leur parler, c’est commencer à essayer de résoudre les problèmes ensemble…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

12 réflexions au sujet de « Je me sens incompris »

  1. Beaucoup de gens ne peuvent pas comprendre quand vous memes, vous n’avez pas vu, subis, compris, entendu, des choses que de toute façon les gens attendent pour beaucoup des éléments concrets , les gens extérieur également ne comprennent pas le contexte familialle.
    La société est malade et te pousse jusqu’a où tu tombe et ça jouis de ça.
    Le pire dans la vie c’est quand le retournement de situation et le blocage est tellement diabolique.
    Il y aura des moments tragiques, insoutenables, des moments que tu ne souhaites a personne.
    Il y a des gens qui n’ont pas reçus d’éducation et provoque jusqu’à où tout te ce que t’avais de peu s’écroule comme un chateau de carte.
    C’est indescriptible et de la pure méchanceté.
    Faites attention également aux personnes externes famillialement.
    La blessure est profonde.

    j'aime 5
  2. alors sa me stresse en peut décrire un commentaire, mais parfois on voit le vie et le monde differament des autres et sa devient compliquer. j’ai 14 ans, mais l’age na pas d’importance. mes parents me reproche asser souvant de ne pas sortir de ma chambre, mais a quoi bon sortir alors que je peut etre seul, alors que quand je sort et que je veut expliquer ma douleurs personne ne comprend. que se soit ma famille ou bien des amies, je suis tres emotive alors avant même de dire un mot je tombe en larme et va dans ma chambre. je ne mange pas beaucoup et pleure la plupart du temps mais qui trouve sa importent. je me retrouve souvant sur des cite comme sa, je vagabonde et retrouve des cas similaire mais pas tout a fait a moi. je préfère vivre la nuit.
    Des fois je rit et puis après je pleure. je n’aime pas les remarques. A ce moment la on se dit que notre vit et un cauchemars et sa l’est. et puis j’ai pas une vie facil en dehors de ça donc sa n’arenge pas. Je me retrouve meme a m’allonger par terre et a penser pendant plus de 2h. passer, future, avenir et chose aleatoire. beaucoup de cauchemards, peur des autres. je suis clairement mal dans ma peau.

    Si on est tous sur se site c’est surtout pour confirmer notre mal être et appelais a l’aide. Ce qui n’arrive probablement jamais

    j'aime 16
    • Bonjour,
      L’espace commentaire n’est pas un espace véritablement interactif sur lequel tu peux échanger avec d’autres. Si tu souhaites le soutien ou les témoignages d’autres jeunes nous t’invitons à venir sur nos Forums.
      Et pour une réponse personnalisée de l’équipe Fil Santé Jeunes en toute confidentialité, tu peux nous joindre dans notre espace : « Pose tes questions » ou nous appeler au 0800 235 236, la ligne est anonyme et gratuite. Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 23h (20h pour le chat).

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 4
    • Bonjour tu sais moi aussi je suis souvent incomprise et j’ai 64 ans tu vois il y a pas d’âge de même c’est mon chat qui me console et me fait d’énorme câlin , les animaux comprenne mieux que les humains , continue de lui parler si cela te fais du bien bisou a toi

      j'aime 5
      • Bonjour,
        Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, n’hésite pas à poster un message dans notre Forum !
        L’équipe Fil Santé Jeunes

        j'aime
  3. Eft jme sent vraiment imcomprise, dans mon enfance j’avais souvent UNE bonne amie ou deux, mais ptn j’ai 16 ans et jdois m’ouvrir au monde je crois MAIS on dirait que les gens desfois parle de qql chose que jmen fous totalement mais a un point et je parle de 90% des gens, personne m’aime pr ce que je suis alors jme cache sous une fause identité, même mtn je ne pense pas etre moi meme

    j'aime 9
  4. moi ma cousine est morte sa fin 3 ans et depuis j’ai envie de pleuré je le montre pas au autre pour eux c du passé j’arrive pas a en parlé je m’énerve contre mes parent alors que ma mere est super sympa. Pour ma mere il y a un problème elle le vois mais elle est sur que se problème viens du collège je lui dit non et veux lui dire mais je m’embrouille impossible de lui expliqué et je finis par me metre en colère et je m’enferme dans ma chambre pour pleuré 😥 rien que maintenant en écrivant sa je suis en larme je pourais le dire a mes potes mais pour elle je suis une fille toujours joyeuse meme si on m’insulte car en vrai je suis tellement tristre que sa me fait plus rien

    j'aime 8
    • Bonjour,

      vous avez aussi la possibilité d’avoir une réponse personnalisée de la part d’un professionnel de l’équipe en nous écrivant dans l’espace « Pose tes questions » ou en appelant au 0800 235 236 (appel anonyme et gratuit). Enfin, vous pouvez créer un post sur notre forum pour avoir l’avis et le soutien d’autres jeunes.

      L’équipe Fil Santé Jeunes

      j'aime 4
  5. J’ai 14 ans, personne ne me comprend et personne n’essaie. Je suis souvent rabaisser au rang de victime et je finis par l’isoler. J’ai enfin trouver quelqu’un qui peut me comprendre, qui vit les mêmes sentiments que moi mais elle est anglaise et ne peut discuter que rarement. Depuis toujours je suis timide, je ne vais pas vers les autres car j’ai peur et donc j’attends, la seule fois que j’ai dit à une fille que je l’aimait, elle ne me comprenait pas…

    j'aime 8
  6. bonsoir ,

    j’ai 13 ans ,je me sens incomprise que cela sois par ma famille, mes proches, mes ami(e)s j’en souffre et je pleure souvent et cela énerve les personnes autour de moi . j’ai déjà essayée d’ en parler , je vois un psychologue cela m’aide mais pour moi pas assez .:cry: je me demande pourquoi je n’arrive pas à me faire entendre … Aider moi .

    j'aime 7

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)