L'amitié

Jouer à des jeux vidéos

image_pdfimage_print
jeux-video2« C’est pour du jeu » disent les petits pour atténuer un comportement ou une parole qui aurait eu trop d’effet sur quelqu’un.
En effet dans l’espace qu’ouvre le jeu on fait l’expérience de l’échec, de la réussite, de l’alliance avec l’autre, parfois de la tricherie etc… bref l’effet qu’on a sur le monde.
Ainsi que l’effet que le monde a sur nous : fierté, injustice, jalousie, honte etc… Tel un petit laboratoire d’expérimentation. Tout ceci sans grande conséquence pour la réalité de notre vie. Voilà aussi pourquoi on y trouve tant de plaisir.
Mine de rien, les jeux vont nous aider à intégrer un outil majeur pour survivre parmi les autres : les règles ! Appliqué à les respecter ou toujours soumis à la tentation de les transgresser, chacun entretient un rapport différent avec ce postulat de départ qui permet de jouer ensemble. Au cours d’une partie on va pouvoir les discuter, les préciser, les renforcer, leur échapper… bref les manipuler à notre gré.

  • Jouer à plusieurs, faire partie d’une équipe est aussi une expérience essentielle à la construction de soi. La preuve, en général, ça ne laisse pas indifférent. Rôle de leader, sentiment d’être exclu du groupe… comme dans d’autres situations de la vie de tous les jours, chacun y cherche sa place. Le jeu peut aussi être un « support » qui facilite la rencontre.
  • Les situations de jeux font surgir de nombreux sentiments, parfois forts et pas toujours agréables. Nous ne sommes pas tous à égalité devant l’importance accordé au résultat de la partie. Si on joue plutôt pour le plaisir, de façon assez gratuite, il arrive aussi qu’on se « prenne au jeu » et que cela se gâte. Ce n’est plus « juste pour jouer » mais c’est toute notre personne qu’on implique, l’enjeu est de taille et on est prêt à tout pour gagner.
  • Si pour la plupart des gens le jeu est enrichissant il faut savoir qu’il peut être synonyme de dépendance, cela peut devenir une vraie maladie. C’est le cas pour les jeux de hasard et jeux d’argent lorsqu’ils se transforment en une obsession qui prend une place majeure dans la vie. Cela manifeste une souffrance et un besoin d’être aidé psychologiquement.

Chacun ses goûts et chacun ses compétences. En général on aime les jeux qui font appel aux facilités que nous avons. Intellectuelles, motrices, jeu de réflexion, de rapidité, d’imagination… Alors quel joueur êtes-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page