Prendre soin de soiChoisir son avenirLes professionnels / structures du socialSe soigner

Etudiants : budget serré !

image_pdfimage_print

Ca y est, tu te lances dans la vie étudiante ! C’est le début de l’autonomie : nouveau parcours, nouvelles rencontres, et pour beaucoup d’entre vous, nouvelle ville aussi. Et qui dit nouvelle ville dit nouvel environnement, et nouveau logement ! Mais comment s’en sortir sans se ruiner ?

Nouvelle vie, nouvelle ville

Si parfois, il est possible de trouver un logement dans une cité universitaire ou sur le campus, bien souvent la recherche d’un appartement ressemble à un véritable parcours du combattant. Celui-là n’est pas très cher, mais il prend l’eau, celui-ci est bien situé mais les murs sont en papier… Celui-ci, il est parfait et il y a même un grand balcon, mais il est totalement hors budget

Pour ce qui est du budget, justement, ça peut être avantageux de vivre en colocation ; et la vie à plusieurs, c’est un sacré apprentissage du collectif, pour le meilleur comme pour le pire ! Si tu te décides pour ce mode d’habitation, on ne saurait que trop te conseiller de bien choisir tes colocs, que tu les connaisses ou pas encore : si tu es fêtard.e et que tes colocs sont au lit à 21h tous les soirs, si tu es un.e maniaque de la propreté et que les gens avec qui tu vis ne savent pas à quoi ressemble un aspirateur, ça risque de coincer rapidement. Alors, se mettre d’accord en amont sur ce qu’on recherche, c’est essentiel !

Par ailleurs, le site du CROUS propose un grand nombre de logements chez des particuliers ; dans tous les cas, attention à passer par des plateformes fiables pour trouver un chez-toi accueillant et où tu te sens bien.

Manger, faire les courses

Ca y est, tu es chez toi, ta brosse à dents est dans son gobelet, ton ficus a trouvé sa place sur une étagère et ton frigo est prêt à être rempli – mais justement, le frigo, comment on le remplit quand on doit faire attention à tout ce qu’on achète (et qu’on a envie de manger autre chose que des pâtes au beurre) ?

Tu peux miser sur des aliments de base pour garnir tes placards : les fameuses pâtes donc, le riz, mais aussi les légumineuses, les œufs, les légumes frais ou en conserve.

Si tu es étudiant.e boursièr.e, le CROUS propose des repas équilibrés pour la somme de 1€ ; pour les non-boursièr.e.s, il est possible de déjeuner pour 3,30€.

Certaines applications gratuites sur smartphone permettent de récupérer les invendus de diverses enseignes alimentaires tels que supermarchés, boulangeries ou même restaurants : Too Good To Go, Phenix, Zéro Gâchis…

Bon à savoir : il existe une aide financière, le fonds national d’aide d’urgence, qui s’adresse aux étudiants en difficulté et qui existe sous deux formes : la première, dite “ponctuelle,” intervient en un seul versement et son montant est de 2.597€ maximum. Elle peut être accordée plusieurs fois dans la limite de 5.194 € au total. La seconde est une aide annuelle versée tous les mois et pouvant aller jusqu’à 5.736 €. Dans tous les cas, si tu souhaites en faire la demande, il faut t’adresser au CROUS dont tu dépends.

Se soigner 

Même quand on n’a pas un portefeuille très rempli, prendre soin de soi et faire attention à sa santé, c’est hyper important. Les sites de l’assurance maladie (ameli.fr) et Sécu Jeunes (secu-jeunes.fr) sont là pour t’expliquer comment choisir un médecin traitant, les différents dispositifs de prise en charge existants…

Qui dit santé dit aussi : santé mentale ! Forcément, nous, on t’en parle souvent dans nos actus et nos articles, mais ça reste un sujet parfois difficile à aborder avec son entourage.

Si tu es étudiant.e à l’université, sache qu’à chaque fac est rattaché un BAPU (Bureau d’Aide Psychologique Universitaire) et/ou un SIUMPPS (Service Inter Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé), au sein desquels tu peux rencontrer un.e psychologue.

Le site https://www.soutien-etudiant.info, mis en place par le dispositif Nightline, recense un grand nombre de structures mais aussi de petits conseils bien-être.

Si tu traverses une période difficile et que tu ne sais pas trop vers qui te tourner, on est là tous les jours entre 9h et 23h au 0800 235 236 pour t’écouter et t’orienter au besoin.

Maintenant que tu connais un peu mieux les ressources qui s’offrent à toi, il est l’heure de kiffer ta vie étudiante en toute sérénité !


Sais-tu que Fil Santé Jeunes est également accessible en LSF et LfPC ? Pour en savoir plus viens lire notre article : Jeunes sourds ou malendants : Fil Santé Jeunes accessible !

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page