Les émotionsMon corps : ami ou ennemi ?

La pudeur

image_pdfimage_print

A l’heure où tout le monde est sur insta, Tik Tok, snap… où tout le monde montre tout ou presque, la pudeur ça veut dire quoi ? Désuète, ringarde la pudeur ? C’est ce que tu pourrais croire. Et pourtant la pudeur est indispensable à ta construction et ton équilibre !

La pudeur, c’est quoi ?

Chaque société a ses critères de pudeur et ces codes peuvent évoluer avec le temps. On peut dire que la pudeur est une attitude de retenue qui empêche de faire, de montrer ou de dire des choses très personnelles et/ou qui pourraient choquer autrui.

C’est aussi :

  • Un mot qui parle autant des sentiments que du corps.
  • Différent pour chacun. En effet, si cela ne te gêne pas du tout de te changer devant tes ami.e.s dans les vestiaires, ce n’est peut-être pas le cas de ton/ta meilleur.e ami.e. Il/elle est peut-être simplement plus pudique que toi… De même, tu peux te sentir gêné.e de parler de sexualité avec tes grands parents par exemple et pas du tout avec tes ami.e.s.
  • Quelque chose qui s’apprend. Si la pudeur se construit très tôt, et apparaît vers 4-5 ans, elle devient plus importante au moment de la puberté.

Envie de protéger ton corps et tes sentiments du regard des autres ? C’est ça la pudeur ! On parle aussi d’intimité. Il y a des choses qui ne regardent que toi !

La pudeur peut être comparée à un voile qui bouge, qui voile et dévoile selon les circonstances : si tu es à l’aise en maillot de bain sur la plage, tu l’es peut-être moins dans la même tenue au milieu d’un marché ; ou bien tu peux exprimer dans l’intimité des sentiments que tu ne peux et veux pas dire en public.

La pudeur vs la honte

La honte est liée à une mauvaise image que l’on a de soi-même, à une mauvaise estime de soi. La pudeur, elle, est protectrice. Pourquoi ? Parce qu’un peu de pudeur est toujours bénéfique pour soi-même et pour les autres. En effet, elle permet de te respecter toi et de respecter l’espace de l’autre, de ne pas « marcher sur ses plates-bandes ». La pudeur est une question de respect individuel et mutuel ! Savoir protéger ton corps et tes sentiments permet ainsi de les dévoiler ensuite à ceux que tu aimes, que tu as choisi.

Pudique en famille ?

Certaines familles sont moins pudiques que d’autres. Cependant, à partir d’un certain âge, tu peux ressentir une gêne à la vue de tes parents, de ton frère ou de ta sœur dévêtu.e.s. De la même façon, tu prends le soin de verrouiller la porte de la salle de bains et de ne pas te promener chez toi trop dévêtu car le regard de l’autre, même s’il est de ta famille, te gêne. Choisir de s’enfermer dans la salle de bain est naturel, même si tes parents ne le comprennent pas toujours. Ton corps n’est pas du domaine public ni du domaine familial et à ce titre il n’appartient qu’à toi et tu décides, seul.e, de qui a le droit de l’approcher et de le voir ! Cette pudeur est importante. Elle permet de signifier aux autres, et à tes parents en particulier, que ton corps, ton intimité t’appartiennent ! De la même manière, les témoignages d’affection des parents peuvent parfois devenir gênants. Si tu n’en as pas envie tu as le droit de ne pas faire de câlin.

Pudique en amour

Il est tout à fait normal d’être un peu gêné.e la première fois que tu te dévoiles à ton/ta partenaire, d’autant plus s’il s’agit de la toute première fois que tu te montres nu.e à quelqu’un. Il faut parfois du temps pour s’apprivoiser, pour montrer son corps et voir le corps de l’autre. Il en va de même pour les sentiments. Avec le temps, les expériences, cela pourra être plus facile, plus rapide, ou pas ! Chacun son rythme !

En tout cas, l’important c’est de parler de ce que tu ressens et de donner les limites de ce que tu désires !

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page