Amis : un peu, beaucoup...pas du tout ?L'amitié

Meilleur(e) pote et BFF

image_pdfimage_print

Aaaaaah l’amitié… Un lien super beau et en même temps pas toujours facile à vivre, surtout quand il s’agit de sa meilleure amie ou de son gars sûr. Entre complicité et déchirure, l’Amitié avec son grand A peut parfois se révéler plus compliquée que tu ne l’imaginais. Pourquoi ce lien est différent des autres ? Qu’est-ce qui explique les hauts et les bas en amitié, surtout avec ses bests ?

Emotions spéciales pour une amitié spéciale

Qu’importe comment tu l’appelles, ce qui fait la différence entre un pote et ton/ta meilleur.e pote, c’est l’intensité des ressentis que tu peux éprouver. Leur intensité est à l’origine de ce lien un peu spécial que tu vas tisser avec lui ou elle, et ce quel que soit le sexe de la personne. Garçon ou fille, l’amitié peut se construire de la même façon et quelque part, c’est ça qui est beau 😍

En d’autres termes, plus tu vas éprouver de l’affection pour cette personne, plus la profondeur de ce lien va se créer.

Tu te sens connecté.e à elle/lui

Comme en amour, tu as peut-être la sensation d’être sur la même longueur d’ondes : vous rigolez aux mêmes trucs, vous pensez aux mêmes choses, vous avez les mêmes centres d’intérêts, peut-être même des projets communs… Bref, vous êtes inséparables !

Articles similaires

Tout ce tu partages avec cette personne (des trucs légers aux plus intimes) cimente la relation d’amitié, jusqu’à créer une confiance solide. Cela devient alors celui ou celle sur qui tu peux compter presque tout le temps, dans les meilleurs comme les mauvais moments, auprès de qui tu peux te confier… Cette confiance devient partagée, et réciproque.

Quand les ondes se brouillent

Toute relation peut atteindre ses limites. Eprouver de forts sentiments d’amitié pour quelqu’un ne signifie pas que ce lien est systématiquement bon pour toi, ou pour l’autre personne d’ailleurs. Il arrive que l’on se fasse malgré nous du mal même si on s’apprécie énormément. On peut parfois se sentir étouffé par cette amitié omniprésente, comme piégé dans cette relation exclusive. Comment regagner un peu de liberté ?

Dans ces cas-là, il est important de faire le point sur ta super amitié : est-ce que tu traînes avec ton/ta meilleur.e pote pour les « bonnes » raisons ? Est-ce qu’on t’a fait remarquer que tu avais changé.e depuis que tu fréquentes cette personne ? As-tu d’autres amis ? Si oui, qu’en pensent-ils ? Est-ce que tu ressens souvent des émotions désagréables quand tu es avec ton/ta BFF ou quand tu lui parles ?

Les sentiments rendent le chemin de la réflexion plus compliqué mais il n’en demeure pas moins essentiel que tu gardes un esprit critique. Ton amitié n’est pas gravée dans le marbre : alors si tu ressens des trucs chelous et pas cool, que ça devient toxique, n’hésite pas à prendre un peu de recul pour y réfléchir.

Et si tu as envie d’en parler, tu sais qu’on est là 😉


Sais-tu que Fil Santé Jeunes est également accessible en LSF et LfPC ? Pour en savoir plus viens lire notre article : Jeunes sourds ou malendants : Fil Santé Jeunes accessible !

2 commentaires

    1. Bonjour,
      Si tu as envie d’en parler, ou si tu as des questions, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme, gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’).
      L’équipe Fil Santé Jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page