Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 2 mars 2015

La voie technologique

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

avenir“Mon prof principal m’a parlé d’aller en « techno », qu’est-ce que ça signifie ? Avec un bac techno est-ce que je peux entreprendre des études supérieures ? Quelles filières s’ouvrent à moi ? Est-ce une voie difficile ? Quelles sont les particularités ? Est-ce que je pourrai quand-même exercer le métier que je veux ?”

C’est quoi un « bac techno » ?

Idée reçue ou non, on a tendance à imaginer que la voie technologique accueille les élèves qui rencontrent des difficultés scolaires, ou bien qu’il s’agit d’une filière qui restreint les possibilités après le bac. Il n’en est rien ! La voie techno associée à la voie générale, correspond plus à une orientation spécifique qu’à une voie sans issue. Elle se fait en 2 ans après une seconde générale technologique. Comme c’est un bac tourné vers la technologie, certains enseignements sont plus concrets que ceux de la voie générale, qui eux restent davantage théoriques.

Elle se décline en 8 séries :

  • STAV : Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant
  • ST2S : Sciences et Technologies de la Santé et du Social
  • STD2A : Sciences et Technologies Design et Arts Appliqués
  • STMG : Sciences et Technologies du Management et de la Gestion,
  • STI2D : Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable
  • STL : Sciences et Technologies de Laboratoire
  • TMD : Techniques de la Musique et de la Danse *
  • Hôtellerie *

* Pour ce qui est de ces deux dernières filières, il faut s’orienter dès la fin de la troisième vers une seconde spécifique.

Cette orientation en “techno” peut sembler très spécialisée mais il existe en classe de 1ère un tronc commun (enseignements en communs) pour faciliter d’éventuelles réorientations entre les différentes séries – à condition que la réorientation demandée ne soit pas trop éloignée de la formation initiale.

Pour qui ?

Ces voies technologiques sont pour les élèves qui ont une idée du domaine d’activité vers lequel ils aimeraient se diriger ou du métier qu’ils voudraient exercer, et qui nécessite une spécificité.
Par exemple, un élève qui souhaiterait devenir modéliste ou styliste de mode s’orientera vers un bac STD2A. Être technicien en analyses biomédicales demande des compétences qui seront dispensées par un bac STL. Pour ceux qui souhaitent exercer un métier dans le secteur social ou paramédical, un bac ST2S peut leur être proposé : par exemple, pour être infirmière, pas besoin forcément de faire S, le bac ST2S sera tout à fait approprié.
Le niveau n’est pas moins bon qu’en général, c’est le type d’enseignement et de travail qui est différent : réalisation de projets et études de cas concrets.

Études et débouchés

Bien-sûr qu’il est possible de poursuivre des études après. D’ailleurs, la majorité des bacheliers technologiques se dirigent vers l’enseignement supérieur. Outre l’université, ils ont une grande facilité d’accès aux BTS et DUT, parce que ceux-ci sont bien adaptés à la formation technologique. On peut ensuite continuer ses études avec une Licence professionnelle et rentrer ensuite dans la vie active.

Le bac techno ne limite pas la possibilité d’études supérieures. Par exemple, il est tout à fait possible de s’orienter vers des classes prépa ou des écoles d’ingénieurs, mais on ne pourra pas opter pour les plus exigeantes. En revanche, certaines classes prépa sont réservées aux bacheliers technologiques telles que TB (Technologie et Biologie pour les bacs STL et STAV), TPC (Technologie, physique, et Chimie pour les bacs STL), TSI (Technologie et Sciences Industrielles pour les bacs STI2D et STL).

Pour plus de renseignements, il ne faut pas hésiter à se rendre soit au BDI (Bureau de Documentation et d’Information) dans les lycées privés, soit au CIO (Centre d’Information et d’Orientation) de sa ville pour consulter les fiches de documentation jeunesse (CIDJ) et discuter avec une conseillère d’orientation. Et puis beaucoup d’infos à consulter en ligne sur le site de l’Onisep.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Une réflexion au sujet de « La voie technologique »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)