Connaître son corps

Le clitoris

image_pdfimage_print

Bouton, bouton d’amour, friandise, berlingot, haricot, mignardise, clito …
Autant de petits noms pour définir cet organe sexuel, sensible, érotique, parfois mal connu ou mal aimé (mais de plus en plus célèbre) qu’est le clitoris.

Où le trouve-t-on ?

Le clitoris est un organe du sexe féminin. Très longtemps méconnu, voire oublié, il retrouve aujourd’hui un peu de ses couleurs. Depuis quelques années maintenant, on peut même en donner une description anatomique assez précise, et oui nous avons sauté sur cette occasion formidable pour te montrer un peu à quoi ça ressemble (voir dessin en haut d’article).

Le clitoris possède deux parties : l’une visible et l’autre invisible à l’œil nu. C’est d’ailleurs cette dernière partie qui a longtemps été oubliée. La partie visible se compose d’une extrémité, que l’on appelle le gland et qui mesure entre 5 millimètres et 1 centimètre, visible juste en haut des petites lèvres. C’est la plus connue ! La partie invisible, la plus importante, se situe à l’intérieur du corps : il s’agit de deux racines symétriques entourant le vagin et l’urètre, pouvant aller jusqu’à 10 cm de longueur !

Le clitoris est l’organe le plus sensible de l’organisme féminin. Et oui, avec plus de 8000 terminaisons nerveuses, soit le double du pénis (héhé), il est sensible à toutes sortes de caresses, au chaud, au froid, au souffle … Sous l’effet d’une excitation sexuelle, il peut alors se mettre en érection et durcir … tout comme le pénis chez les garçons. On dit que c’est un organe érectile.

Fais-moi plaisir !

Articles similaires

« Et toi, t’es clitoridienne ou vaginale ? », « Non mais attend l’orgasme vaginal, ça n’existe pas hein !»
Ces phrases, tu les as peut-être entendues ou même prononcées. Et c’est finalement assez logique, car ça parle de ta sexualité, de ton plaisir, et du plaisir de ta partenaire. Mais peut-être que l’on peut penser les choses un peu différemment, non ?

La stimulation du clitoris, source de plaisir, est plus complexe qu’il n’y parait. Déjà parce que chaque clitoris a une forme qui lui est propre : il n’y a pas de standard morphologique et sa stimulation est donc personnelle. Et ensuite, parce que le clitoris participerait à l’orgasme ou au plaisir vaginal. En effet, stimulé de façon interne par ses racines lors de la pénétration, le clitoris jouerait alors un rôle dans le plaisir ressenti.

Eloignons nous un peu de cette question d’un orgasme clitoridien et/ou vaginal, qui enfermerait ton plaisir dans une case… Libère-le !

Clitoris : le mal aimé ?

Tu l’as compris, le clitoris semble être un organe particulièrement important dans la sexualité. Et pourtant, il a longtemps été méconnu, voire oublié. Et il est encore, dans certaines régions du monde, mutilé : c’est ce qu’on appelle l’excision.

Sa découverte date du 16ème siècle environ. Associé à la procréation, il tombe aux oubliettes quand on découvre 300 ans plus tard qu’il n’a rien à voir avec celle-ci.

Il faut attendre jusqu’en 2015 (non, il n’y a pas erreur sur la date …) pour que son anatomie  soit redécouverte. Et ce n’est qu’en 2017 qu’on peut apercevoir une représentation anatomique correcte dans un seul ( ! ) de tes manuels scolaires. D’ailleurs, tu peux t’amuser à regarder dans le tien, et voir comment on le représente …

Il reste encore du chemin pour que cet organe soit considéré, respecté, aimé pour ce qu’il est vraiment. Mais, comme tu le sais maintenant, sa révolution est en marche alors à toi de jouer. Et n’oublie pas : le clitoris est un organe comme les autres !

 

Le clitoris – Animated Documentary (2016) from Lori Malépart-Traversy on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page