Les professionnels de la santé

Le médecin généraliste

image_pdfimage_print

 

Avec la COVID-19, on en a beaucoup entendu parler : le médecin généraliste est le premier interlocuteur en cas de symptômes. Mais comme tu le sais, il n’est pas là que pour ça. Douleur des règles, une fièvre brutale, des troubles de sommeil… tu prends alors rendez-vous chez ton médecin généraliste pour comprendre ce qu’il t’arrive. Quand tu ne te sens pas bien, c’est le professionnel de santé qu’il est indiqué de consulter. Il connait le dossier médical de chaque patient.

Que fait-il au quotidien ?

• Il écoute et prend en compte l’histoire et la demande de son patient.

• Il examine, questionne, repère les symptômes et pose éventuellement un diagnostic.

• S’il repère une maladie, il en évalue la gravité.

Articles similaires

• Il soigne en proposant un traitement adapté, grâce à sa grande connaissance des différents médicaments.

• Il peut lui arriver d’orienter vers un médecin spécialiste si besoin, selon la gravité de la maladie, sa durée, le type de maladie ou pour réaliser des examens plus poussés. Pour de l’acné tenace par exemple, il peut orienter vers un dermatologue.

• Il est là également pour informer ou conseiller à propos de l’hygiène de vie en générale (l’alimentation, le sommeil par exemple). Il a en cela un rôle important de prévention.

• Il fait le suivi global de l’état de santé. Il vérifie que les vaccins sont à jour par exemple, contrôle la croissance et la prise de poids.

Le médecin généraliste connait beaucoup de facettes de la vie de son patient. Au-delà de la santé physique seule, il considère aussi dans ses décisions la vie sociale de son patient, sa vie relationnelle, son état psychologique et son histoire (c’est pour ça qu’il pose tant de questions ). Proche de ses patients qu’il suit dans le temps, il est le « référent » en matière de santé. Il est souvent choisi pour cela comme « médecin traitant » : celui qui coordonne ton suivi médical et tes soins, même au regard de la Sécurité Sociale.

Où travaille-t-il ?

• En ville ou à la campagne, dans des cabinets médicaux privés

• Dans les centres de santé, les dispensaires, où il est possible d’aller consulter gratuitement

• A l’hôpital

• Dans certaines administrations (référent de santé publique, médecin du travail, médecin scolaire…)

• Dans certaines organisations internationales et humanitaires

Sa formation

On manque de médecins généralistes en France, il y a de la place si tu veux te lancer ! Mais attention c’est s’engager dans de longues études : 9 ans minimum sont nécessaires pour devenir médecin généraliste.

A partir de 2020, le concours de 1ère année en médecine (année appelée la PACES) disparaît pour laisser place à une sélection au fur et à mesure des premières années sans numerus clausus ( le nombre fixé à l’avance d’étudiants reçus en deuxième année). Dès la deuxième année, tu commenceras les stages pratiques. Après les 6 premières années d’études, il faut passer le concours d’interne pour être reçu dans la spécialité que tu souhaites. Pour devenir médecin généraliste c’est « médecine générale » qu’il faut choisir. 3 ans de pratique d’internat et la réalisation d’une thèse de doctorat te permettront alors d’obtenir le diplôme de médecin généraliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page