Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 7 juin 2017

Le plaisir de faire la fête

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

« Tu vas à la fête samedi ? », « Viens, on va faire la fête ! », « Ça se fête ! »… La fête, on la retrouve dans toutes les cultures et toutes les générations. Mais pourquoi ? Que nous procure-t-elle de si particulier ? Pourquoi l’apprécie-t-on tant ?

Rencontrer l’autre

Que ce soit dans un bain de foule ou en petit comité, la fête, c’est en groupe.

Avec les amis, la famille, les copains, les voisins… pour faire la fête on se retrouve, on se rassemble. Ce moment qui sort du quotidien nous permet une certaine liberté, car nous ne sommes plus dans des rôles convenus. Tu n’es plus seulement « le garçon silencieux au fond de la classe » ou « la fille qui court vite en sport » mais le roi du dancefloor ou la reine des blagues ! Dans ce contexte différent, on peut se montrer sous un nouveau jour, aller vers de nouvelles personnes…

C’est libérateur, mais un peu déstabilisant à la fois ! D’ailleurs, certaines personnes n’aiment pas les fêtes, car elles imposent une sociabilité ce qui est parfois angoissant. Faire la fête, c’est aller vers l’inconnu, lâcher un peu le contrôle sur l’image qu’on renvoie. Et cela d’autant plus quand les parents ou les profs ne sont pas là pour nous surveiller !

Marquer des événements

La fête sert à célébrer certains événements. Cela peut être des moments symboliques de la vie : l’anniversaire de tes 18 ans, le mariage de ton cousin, une naissance, une pendaison de crémaillère… ou des événements collectifs : la fête du Nouvel An, le feu d’artifice du 14 juillet, Noël, la fête de la musique… Ces fêtes constituent alors des sortes de rituels : en partageant des moments ensemble, on peut mieux découvrir l’autre, ce qui structure et consolide nos relations sociales.

Mais il existe aussi plein d’autres raisons de faire la fête ! Une nouvelle saison, le début des vacances, la fin d’un examen, une première réussite professionnelle, la venue exceptionnelle d’un proche… ou tout simplement l’envie qui se présente. Étant donné que la fête nous fait du bien, est-ce qu’on ne chercherait pas des prétextes pour la faire ?

Juste pour le plaisir

Parfois, on n’a rien de particulier à réaliser ensemble, que ce soient des révisions, une activité sportive, un projet professionnel… Non, on fait la fête juste pour le plaisir.

Il n’y a pas de but en soi, pas de résultat à obtenir, pas de produit à créer. La fête, à l’inverse de nos autres activités, est gratuite, et c’est ce qui fait qu’on l’aime tant. Quel repos ! Être là, ensemble, juste pour profiter, juste parce qu’on est bien.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)