Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 31 janvier 2014

L’école à l’hôpital

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

HôpitalL’école c’est barbant !

Aller à l’école tous les jours, c’est vrai, c’est pas toujours drôle mais c’est quand on est à l’hôpital sans possibilité de se déplacer, et donc d’être scolarisé, qu’on se rend compte qu’aller en cours n’est pas si « lourd »… Ceux qui restent longtemps absents de l’école risquent d’accumuler du retard car recevoir des soins peut rendre impossible la poursuite d’une scolarité. Heureusement, il existe des solutions.

En France, la scolarité est obligatoire jusqu’à 16 ans et l’état de santé ne doit pas être un obstacle pour apprendre. Chaque année, sur les 150 000 enfants hospitalisés, environ 11 000 élèves sont scolarisés à l’hôpital. La continuité de leur parcours doit être assurée quelle que soit leur situation en tenant compte des conditions d’hospitalisation.

Être malade à l’hôpital

A l’hôpital, les professeurs font la classe du C.P. à la terminale en s’adaptant au niveau et au rythme de chacun. Les cours se déroulent dans une salle de classe à l’hôpital ou individuellement dans la chambre du malade. L’aide est gratuite et permet à l’élève d’éviter une rupture brutale avec la scolarité. Tout élève dont la scolarité est interrompue momentanément pendant au moins 3 semaines peut bénéficier de ce service.

Pour bien réussir sa scolarité à l’hôpital, il faut que l’équipe de professeurs se concerte avec l’école d’origine de l’élève. Il faut également un bon contact avec les parents et l’équipe soignante qui permettra de respecter la continuité des soins car la maladie doit être traitée quoi qu’il arrive. Ainsi, les élèves maintiennent leurs niveaux grâce à des horaires de travail compatibles avec le traitement. L’enseignement est effectué de façon adaptée dans une structure protégée : le malade n’a pas à sortir, à se rendre à l’école où la fatigue et les infections peuvent avoir une mauvaise influence sur l’évolution de sa maladie. Les cours lui permettent de quitter son statut de malade. Souvent, les cours sont donnés de façon ludique ce qui permet d’apprendre plus facilement. Par leur présence, les enseignants ou le personnel soignant peuvent apporter un soutien moral et psychologique aux enfants ainsi qu’aux parents.

Être malade à la maison

Pour ceux qui sont hospitalisés chez eux (et oui c’est possible !) une aide pédagogique à domicile peut être proposée grâce au service d’assistance pédagogique au domicile des enfants malades ou accidentés (SAPAD). Les élèves peuvent également bénéficier d’un enseignement par le centre national d’enseignement à distance (CNED). Des associations complètent parfois ces dispositifs en faisant appel à des professeurs bénévoles.

Garder le lien…

Continuer à apprendre est essentiel mais rester en lien avec ce qui se passe dans sa classe l’est aussi. Avoir des copains qui ramènent les cours est important. Cela permet de pouvoir préparer « la sortie ». Ce retour se fera progressivement et l’élève retrouvera ses marques petit à petit. En attendant, grâce à internet ou à la webcam, le malade peut rester en contact avec sa classe et ses enseignants. Le coût important du matériel informatique et les difficultés d’accès au réseau internet sont malheureusement un frein au développement de l’école à l’hôpital.

En allant à l’école, on oublie la maladie pendant un moment. Et puis, ça fait passer le temps, ça occupe, on s’ennuie moins, on rencontre les autres enfants ou ado du service, on travaille autrement. On pourrait presque finir par aimer l’école…

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)