Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 11 décembre 2020

Les dangers d’internet

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Internet c’est révolutionnaire, on est bien d’accord. Comme toutes les innovations, il peut y avoir des dérives dangereuses quand on l’utilise à des fins malveillantes ou détournée (même si internet n’est pas nouveau, ça date des années 90). Peu importe que tu sois sur ton smartphone, ton ordinateur ou ta tablette, cet article te concerne. Pas très fun, mais incontournable.

Anonymat et identité : au-delà d’IRL

As-tu déjà tapé ton nom et ton prénom dans un moteur de recherche ? Ça peut surprendre… Beaucoup de données permettent d’accéder à ton identité. Et l’identité sur internet, ce n’est pas seulement ton nom et ton prénom. As-tu déjà entendu parler des adresses Ip ? C’est un numéro de série unique qui marche un peu comme un numéro de colis, et qui permet d’identifier une connexion. Ça ne donne pas accès à l’identité directement, mais ça peut y mener.

Souvent on a le sentiment de passer incognito, mais en réalité on l’est rarement. Le problème c’est quand on a l’impression d’être à l’abri, on peut être ensuite tenté de divulguer davantage d’informations personnelles et se retrouver dans des situations compliquées (parfois illégales) malgré soi.

Parler de choses intimes pourquoi pas, à condition de rester prudent.

Qu’est-ce que je dois protéger exactement ?

Même si tu ne dévoiles pas ton nom et ton prénom, (on a déjà parlé de l’adresse Ip plus haut) il y a de nombreux autres éléments qui permettent d’y accéder :

tes pseudos et comptes de réseaux sociaux (facebook, whatsapp, instagram, discord etc.) contiennent beaucoup d’informations même si tu n’utilises pas ton vrai nom : ne le partage pas avec n’importe qui ! Vérifie que ce que tu diffuses n’est pas public.

tes photos et vidéos personnelles (en particulier celles des comptes youtube) : obvious ! Il y a ton visage qui apparaît dessus ! Et parfois même d’autres parties de ton corps comme dans les nude. Attention à ne pas trop t’exposer aux yeux de tous.

Tes adresses mails ! Si tu dois créer un mail, évite de mettre ton prénom et ton nom dedans, sauf si c’est pour le boulot (ou le collège et le lycée). Le mieux c’est d’en avoir plusieurs, avec des mots de passe différents.

Ton numéro de téléphone, et tes numéros de carte bleue ne se partagent pas en public bien entendu.

Tes mots de passe : secret défense absolu ! Ne divulgue pas tes mots de passe, et si tu le fais de façon exceptionnelle (ça peut arriver), ne le donne qu’à quelqu’un que tu connais irl et de confiance, et surtout n’oublie pas de le changer après.

L’épidémie est aussi sur internet

Il existe d’autres dangers moins visibles, comme les virus et les spywares. Un virus est un programme qui se glisse dans ton ordinateur pour l’empêcher de fonctionner correctement (comme les virus pour nous, en fait). Un spyware aussi est un petit programme mais qui peut servir à collecter tes données, et tes logins/mots de passe. Ils peuvent s’immiscer dans ton téléphone ou ton ordinateur, par exemple lorsque tu télécharges du contenu ou que tu cliques sur une pièce jointe, ou encore des publicités. Tu peux t’en protéger avec des antivirus (et antispywares), un pare-feu, éventuellement un contrôle parental et en scannant régulièrement ton ordinateur.

Le bal masqué d’internet

As-tu déjà essayé de te faire passer pour quelqu’un d’autre sur internet ? De changer de genre ou d’âge ? C’est normal. Mettre de côté sa vraie vie et en essayer une autre le temps d’une heure, c’est assez plaisant comme idée. Par contre, ça veut dire que les inconnus que tu croises peuvent aussi le faire, et parfois ils y arrivent très bien.

C’est déjà compliqué de voir quelqu’un sans masque aujourd’hui (NDLR : l’article est rédigé pendant la sombre époque de la pandémie de SARS-Cov2 !), mais sur le web encore plus ! L’anonymat sur internet est à double tranchant. C’est-à-dire que les personnes auxquelles tu parles et qui sont anonymes peuvent être en train de jouer un rôle, et certains sont de bons comédiens ! Même après plusieurs mois d’échanges, si tu n’as jamais vu la personne ni entendu sa voix, reste prudent. L’écart entre ce qu’on se représente d’un internaute et la réalité est souvent très large. C’est particulièrement vrai pour les relations amoureuses en ligne ! (cf. article tomber amoureux par internet)

Internet, oui mais pas n’importe comment !

« Mais dans ce cas, comment je fais pour avoir une vie privée sur internet ? ». La réponse n’est pas toujours simple, même si maintenant tu sais quelles informations protéger.

Malgré ça, il reste d’autres dangers : être confronté à des contenus inadaptés, choquants, voire traumatisants. Il est important de bien savoir où tu vas avant de cliquer sur un lien ou une pièce jointe !

Si tu es témoin ou victime, n’hésite pas à contacter Net Ecoute (0800 200 000) pour leur en parler et te faire conseiller. La plateforme Pharos permet quant à elle de signaler directement les infractions en ligne.

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)