Connaître son corps

Les ganglions

image_pdfimage_print

« J’ai une boule dans le cou, ma mère m’a dit que c’était un ganglion… Est-ce que ça va rester ? Mais c’est quoi un ganglion ? »

Qu’est-ce qu’un ganglion ?

Généralement à peine plus gros que des petits pois (3 à 6 mm) ils sont réunis en chaîne ou en grappe et font partie du système lymphatique d’où leur nom de ganglions lymphatiques. Ce système fondamental pour notre vie se compose de la lymphe, de vaisseaux chargés de son transport et un certain nombre d’organes annexes comme par exemple la rate, les amygdales et les ganglions.

Au nombre d’une centaine, ce sont des petits organes arrondis et qui se répartissent sur l’ensemble de notre organisme par paires et de façon symétrique.

Ils appartiennent au réseau lymphatique, un système parallèle aux veines, dans lequel circule la lymphe, un liquide qui protège et nettoie l’organisme.

Sous la mâchoire, au niveau du cou, au pli de l’aine, ou sous l’aisselle… Les ganglions sont partout :yes:  

Articles similaires

Quel est leur rôle ?

La lymphe est filtrée dans les ganglions lymphatiques. Lorsqu’elle les traverse, elle est débarrassée des substances étrangères. En cas d’infection la lymphe draine les virus, bactéries et autres microbes vers le ganglion le plus proche. Ces agents étrangers restent emprisonnés à l’intérieur du ganglion où ils vont être détruits et des anti-corps vont être produits. Stimulé, le ganglion grossit et sert de barrage à la dissémination de l’infection, ils mettent parfois plusieurs semaines à disparaître après la guérison. L’adénopathie est le nom médical de cette augmentation de volume d’un ou de plusieurs ganglions.

Où sont-ils ?

Les ganglions les plus importants sont localisés de chaque côté du cou, sous les aisselles, dans l’aine. Les ganglions profonds se situent dans le médiastin (intérieur du thorax, entre les poumons) et dans l’abdomen (le long de la colonne vertébrale et dans la région pelvienne). Chez les personnes très minces, on peut palper des ganglions superficiels, par exemple au niveau inguinal (à l’aine).

Ils sont tous reliés entre eux par les vaisseaux lymphatiques. Seuls les ganglions superficiels peuvent être palpés.

Quand consulter ?

Les causes des adénopathies (ganglion augmenté de volume) sont diverses. La plupart du temps, elles sont liées par exemple à un abcès dentaire, une angine, un furoncle, une mononucléose infectieuse ou la rubéole. Mais ce n’est pas toujours le cas et la cause peut être bien plus grave comme un cancer ou le SIDA.

Donc si tu remarques qu’un ou plusieurs de tes ganglions sont gonflés depuis plusieurs jours, sans causes apparentes, va voir ton médecin pour qu’il puisse faire un examen médical plus approfondi.

Un commentaire

  1. Tres interessaant mais dites moi est ce les ganglions peuvent apparaitre dans une autre zone du corps a par celles citées? Et s’il arrivait que la reponse est non! quel nom donné à cet anomalie..? :zzz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page