Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 11 février 2014

Les hormones du plaisir

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

plaisirPour ressentir du plaisir, la nature nous a dotés de substances chimiques, les neuromédiateurs ou neurohormones. Ce sont de petites molécules secrétées par le cerveau et qui agissent sur les neurones, dès que la situation plaisante pointe le bout de son nez…et pour notre plus grand plaisir !

Les effets du plaisir

Le plaisir est un état de satisfaction intérieur en lien avec les choses du monde extérieur. Quand on éprouve du plaisir les muscles se relâchent, le corps s’abandonne, le regard devient flou, le temps se dilue. Une sensation de plénitude nous inonde, allant parfois jusqu’à l’extase… On peut ressentir ça lors de l’orgasme sexuel, mais aussi lors de la pratique d’un sport, ou de la relaxation par exemple.

Quelles sont les hormones du plaisir ?

Les endorphines interviennent dans notre organisme comme des récompenses aux efforts fournis. Elles sont libérées par l’hypothalamus et l’hypophyse, notamment dans les situations de stress (psychologique ou physique) et de façon plus importante pendant et après l’exercice physique. La quantité d’endorphines augmente pendant un effort soutenu et prolongé, et est multipliée par cinq dans les 30 à 45 minutes après l’arrêt de l’effort. Elles sont aussi stimulées par l’exposition modérée au soleil, par le rire et lorsqu’on mange du chocolat ou des sucreries.
La dopamine, autre hormone du plaisir, peut être stimulée par la vue d’un beau tableau, par le sport, par la nourriture. Mais le plaisir sexuel est probablement son meilleur stimulant.

Comment se passe l’alchimie de l’amour ?

Nous avons besoin de fusionner, de faire le plein de plaisir physique et de sécurité affective. Tout commence avec la testostérone, l’hormone du désir sexuel, produite par les hommes et par les femmes. A cette production succède celle de lulibérine, l’hormone libérée au début de la relation sexuelle. C’est elle qui pousse à rechercher toujours plus de contact et de caresses.
Vient ensuite l’explosion d’endorphines au moment de l’orgasme, qui modifie radicalement l’état de conscience ordinaire : euphorie ou extase, ces molécules nous font décoller. Mais en même temps que les sens et la conscience s’affolent, nous produisons de l’ocytocine, l’hormone de l’attachement. Et c’est ainsi que le plaisir peut devenir amour…

Des études ont d’ailleurs montré que la masturbation provoque une sécrétion d’ocytocine moins élevée qu’une véritable rencontre amoureuse et sexuelle. Le plaisir solitaire serait donc moins plaisant.

Une drogue naturelle ?

Difficile de se passer de cette sensation de plaisir créée par les endorphines. A tel point que certains sportifs de haut niveau, qui, après un effort long et intense, libèrent une très forte quantité d’endorphines, parlent de véritable extase. Comme certaines substances contenues dans le tabac ou l’alcool, les endorphines provoquent un bien-être immédiat, un état d’euphorie, mais dans ce cas pas de risque de dépendance !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

15 réflexions au sujet de « Les hormones du plaisir »

  1. Ping : Les conseils pour mieux gérer votre stress au quotidien

  2. Très intéressant. Et voici mon petit témoignage, affolant.. Il n’y a pas plus de 15 jours, j’ai pu expérimenter l’extase totale lors d’une relation sexuelle avec une fille. A tel point qu’aujourd’hui encore, je ne m’en remets pas. Un véritable état de transcendance inexplicable, et pourtant j’ai déjà eu bien du plaisir lors de mes précédentes relations et aventures. J’ai déjà eu des orgasmes très intenses mais là.. Le souci, c’est que cela restera uniquement charnel avec elle (elle ne veut personne de sérieux). C’est un souci dans le sens ou d’après ce que vous dites, on ne peut pas être dépendant des endorphines, donc cela voudrait dire que je suis très très mais alors trèssss amoureux de ma partenaire. Mais à un point indécent, car c’était absolument extraordinaire. (il n’y a pas de mot je pense pour décrire ce que j’ai ressenti et ressens encore aujourd’hui). Donc voilà, si ce n’est pas uniquement un processus chimique, je me retrouve fou amoureux d’une fille avec laquelle cela ne peut qu’être une aventure sans lendemain…

    j'aime 22
  3. Je ne suis pas d’accord, pour moi le rapport sexuel ou encore la masturbation est une chose dont on ne peut se passer lorsque on y prend goût. Personne ne me retorquera le faite que l’on a déjà recommencer une pratique sexuel que l’on à acquise par le passé. Ce genre de cas laisse donc à une réel dépendance(bien qu’elle ne soit pas mortel). Enfin sa reste mon avis. 🙂

    j'aime 33
    • non pas forcément, je suis asexuel et donc le plaisir sexuel (avec une autre personne) très peu pour moi! ça ne m’empêche pas la masturbation pour se soulager du stress par exemple (c’est vite fait en quelques minutes) mais bon je trouve plus de plaisir dans d’autres choses (comme le sport, la bouffe, une bonne lecture ou un Rom-Com) pour ne pas dire que je ne trouve aucun plaisir dans les pratiques sexuelles mais vraiment aucun! La masturbation crée juste comme un effet de soulagement pour moi et c’est tout mais avec un partenaire vraiment je ne peux pas (donc ce n’est pas forcément addictif, ça dépend des gens)

      j'aime 2
    • **************IL N’EST PAS DU TOUT VRAI que “le rapport sexuel ou encore la masturbation est une chose dont on ne peut se passer lorsque on y prend goût” ou que “ce genre de cas laisse donc à une réel dépendance”!NON,ON PEUT SE PASSER TRES BIEN DU RAPPORT SEXUEL OU DE LA MASTURBATION(meme si ce sont des choses vraiment plaisantes),exactement comme ON OEUT SE PASSER D’UN NOURRITURE OU D’UNE BOISSON DELICIEUSE!On veut les manger ou boire,mais ON PEUT PARFAITEMENT SE PASSER D’ELLES!Et CES CHOSES NE LAISSENT AUCUNE DEPENDANCE,REELE OU PAS!Si on a une dependance du sexe,CECI N’EST PAS DU TOUT NORMAL et ON DOIT CHERCHER DE L’AIDE!D’apres toi,chaque personne qui a un rapport sexuel ou se masturbe ne peut pas se passer de cela!************
      Aussi,JE DOIS DIRE,a propos de ce quelqu’un dit plus bas,qu’ASEXUEL SIGNIFIE NE RESSENTIR PAS(ou peu) D’ATTRIRANCE SEXUELLE POUR UNE AUTRE PERSONNE ET POUR TOI-MEME!Donc,s’il se masturbe et trouve quelque plaisir en cela,IL N’EST PAS ASEXUEL!

      j'aime 2
      • Bonjour,
        Nous avons été amenés à étoiler une partie de ton message car celui-ci était insultant. Merci de respecter tous les avis et de prêter attention à ton langage, ainsi qu’à la forme de tes messages. Par ailleurs, l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échanges. Pour avoir le soutien ou le témoignage d’autres jeunes, Fil Santé Jeunes étant un dispositif consacré aux 12-25 ans, tu peux participer aux échanges sur nos Forums.
        L’équipe Fil Santé Jeunes

        j'aime 1
        • Desole,mais JE DOIS DIRE que C’EST INJUSTE me dire que “l’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échanges”,quand IL EST EVIDENT que CECI N’EST PAS VRAI!On voit tres bien qu’IL Y A PAS MAL DES COMMENTAIRES qui sont DES ECHANGES entre plusieurs personnes et,d’ailleurs,UN ESPACE DEDIE AUX COMMENTAIRES EST UN ESPACE POUR LES ECHANGES par son nature!Donc,ON PEUT PAS ME DIRE CE GENRE DES CHOSES A MOI SEUL et a PERSONNE D’AUTRE,quand IL Y A BEAUCOUP D’AUTRE GENS qu’ONT EU DES ECHANGES par ici!

          j'aime 1

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)