Connaître son corps

Quand le corps sent mauvais

image_pdfimage_print

odeursSouffler dans la paume de sa main pour savoir si côté haleine tout va bien, renifler ses chaussettes après une longue journée, passer le nez sous l’aisselle alors que personne ne nous voit pour vérifier si auréoles et odeurs nous accompagnent… Autant de petites scènes qui nous sont déjà arrivées, non :-)?
Entre infos et recettes de grand-mère, petit guide pour faire face aux petites gênes du quotidien.

Mauvaise haleine ? Ne gardons pas la bouche fermée !

Problème d’halitose (mauvaise haleine) ? Les personnes concernées n’osent généralement pas en discuter.  Pourtant, nous sommes plus de 25% à être touchés par ce fléau à un moment ou un autre de la journée. La mauvaise haleine a des origines multiples. Elle peut être provoquée par une affection des voies digestives ou respiratoires, mais le plus souvent, il s’agit de petits problèmes buccaux. Dans la bouche, des bactéries se nourrissent de protéines ; en les consommant, elles vont libérer des composés qui provoquent les mauvaises odeurs. Ces bactéries se cachent entre les dents et au fond de la langue.

Quoi faire ? Mamie mâchait tranquillement du persil frais… Pas évident aujourd’hui ! Un petit clou de girofle ou un grain de café ? La meilleure arme reste la brosse à dents : trois fois par jour pendant trois minutes !

Des odeurs de transpiration qui font suer…

Transpirer c’est NORMAL ! Mais Dame Nature ne nous a pas tous dotés des mêmes odeurs. La sueur, c’est une production naturelle de notre corps qui permet de se débarrasser de l’eau en trop et d’éviter la surchauffe. Ce n’est pas elle qui sent mauvais… mais encore une fois, les bactéries microscopiques qui s’en délectent ! Elles vivent particulièrement dans les plis et où il y a une certaine pilosité, et c’est en se nourrissant de la sueur qu’elles produisent des composés odorants responsables des mauvaises odeurs.

Articles similaires

Dans cette histoire, les déodorants et les anti-transpirants jouent souvent un rôle primordial. Mais attention, ils ont des actions tout à fait différentes. Les « déos » masquent les odeurs sans perturber la production de sueur (nécessaire) ; alors que les « anti-transpirants », eux, bloquent les pores. Ce qui empêche la libération de sueur. Ainsi, ces derniers ne sont conseillés qu’en cas de sudation (c’est-à-dire de transpiration) excessive.

Petite potion naturelle ? En proportion deux tiers/un tiers : mixez feuilles de sauges et talc – ce petit mélange peut calmer l’ardeur de nos odeurs, tant au niveau des aisselles que des pieds.

Des odeurs intimes nécessaires

Qu’on soit fille ou garçon, le corps a des odeurs. Pour certains, ces odeurs peuvent être dérangeantes, en particulier quand elles concernent les parties intimes (le sexe, les fesses, les règles…). Or, les parties intimes sentent et sécrètent des substances odorantes pour deux bonnes raisons : tout d’abord elles ont un rôle d’indicateur (si les odeurs changent, deviennent fortes ou inhabituelles c’est souvent le signe que quelque chose ne va pas et qu’il faut consulter) ; mais elles jouent aussi un rôle important au niveau de la sexualité. Ces odeurs excitent et participent à la montée du désir sexuel. Elles dégagent des phéromones, substances chimiques favorisant l’attraction sexuelle. Avoir des odeurs intimes relève donc du fonctionnement normal du corps. Alors n’imposez pas à ces zones fragiles des toilettes intimes répétées et irritantes : vous ruineriez votre « capital séduction » :-)!

Des odeurs, pas des drames !

Comme vous l’aurez compris, pas de quoi devenir bromophobe, c’est-à-dire phobique des odeurs ! On en dégage tous, c’est naturel. L’âge, l’alimentation, l’hygiène de vie, la qualité des vêtements ou encore certaines maladies peuvent être responsables des odeurs corporelles. Alors pas de panique, entre hygiène de vie et petites astuces, nos odeurs ne nous mèneront pas par le bout du nez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page