Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Service fermé
Publié le , Modifié le 1 décembre 2017

L’odorat et les odeurs

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

odeursEn ce mois de Décembre, le mois des Fêtes de fin d’année, des odeurs, des arômes, des effluves, des parfums vont venir te chatouiller les narines. Parfois ces senteurs peuvent te transporter ailleurs et parfois te faire même remonter le temps. Comment cela est-il possible ? Ton odorat serait-il en fait une sorte de super pouvoir ?

L’odorat et les autres sens

Un sens est une aptitude, la capacité que l’on a de percevoir un objet ou des phénomènes extérieurs. Tes 5 sens te permettent de connaitre le monde qui t’entoure afin d’y vivre de manière adaptée.

Un sens est toujours associé à un organe : tes yeux pour  la vue, tes oreilles pour l’ouïe, ta peau pour le toucher, ta langue pour le goût, et enfin ton nez pour l’odorat. Chacun de tes sens t’ouvre donc à une dimension particulière de la réalité, et certains d’entre eux sont plus ou moins liés.

L’odorat est le sens qui permet d’identifier les odeurs. Il est aussi associé au sens du goût. Effectivement avant de mettre un aliment en bouche, ton odorat te donne déjà des informations sur ce que tu vas manger sans même avoir à toucher, goûter ou voir. Rappelle-toi de l’odeur du poulet rôti qui te fait saliver dès la porte d’entrée ? Ou celle du chocolat, du café chaud le matin, du pain grillé ou de ton plat préféré, hmmmmm !

Comment sentons-nous ?

Percevoir une odeur suit un parcours mouvementé ! Pour essayer de faire simple : tu as à l’intérieur de ton nez de nombreux récepteurs de l’odorat, appelés cils olfactifs. Quand tu t’approches d’une fleur par exemple, une émission de particules chimiques émanant d’elle, va se déposer en haut de ta fosse nasale et se dissoudre dans le mucus (la morve !). Elles rencontrent ensuite ces fameux cils olfactifs et entrent en contact avec leurs récepteurs. Un influx nerveux est alors déclenché et transmis dans ton cerveau par le bulbe olfactif qui va trier les messages reçus. Ces informations sont ensuite redirigées vers une zone de ton cortex où elles seront reconnues et identifiées. C’est ainsi que tu reconnais une odeur !

Un schéma pour que tu visualises

Selon la revue Science, l’odorat humain serait capable de détecter mille milliards d’odeurs différentes !

Mon odorat : un système d’alarme ?

Certaines odeurs peuvent aussi t’indiquer un danger. Y avais-tu pensé ?
Même si l’odorat est souvent estimé moins utile que ses autres compagnons dans le « Club des 5 sens », il n’en demeure pas moins un système d’alarme très efficace. En effet, c’est un sens qu’on utilise au quotidien et qui peut permettre d’éviter ou de se sortir d’une situation dangereuse. Exemple : l’odeur du gaz ou de fumée dans ta maison.

Les odeurs et mes émotions

Ton système olfactif a également une autre particularité : il va associer telle ou telle odeur à une émotion ou à un souvenir bien ancré dans ta mémoire. C’est ce qu’on appelle une réminiscence. L’odeur du sapin, de la cannelle, des marrons chauds peut te rappeler une Fête, un endroit, une personne… ou autre chose, cela dépend de chacun. L’odorat c’est donc d’intenses émotions comme par exemple : la sensation de bien-être et de sécurité procurée par l’odeur de ta maison, ou encore la nostalgie du parfum de ton ex… C’est de manière inconsciente que certaines senteurs sont directement liées à tes souvenirs. Ainsi, aimer ou pas un parfum dépend souvent de la nature plus ou moins positive des souvenirs qui y sont associés. C’est un peu comme un voyage dans le temps.

Et si on perd son nez ?

Tu as déjà dû remarquer lorsque tu as le nez bouché que tu perçois moins bien les odeurs mais aussi les saveurs. Un grand nombre d’aliments, que tu penses reconnaitre au goût est, en fait, reconnu par son odeur. Alors si nous n’avons plus d’odorat, nous n’avons plus de goût non plus. Et pour les fumeurs attention, fumer altère aussi sérieusement l’odorat même sans nez bouché !

Il existe également des maladies engendrant la perte de notre odorat : hyposmie, parosmie et anosmie. La personne souffrant d’anosmie (perte complète de l’odorat) n’aura plus la capacité de percevoir certains dangers : l’odeur du brûlé, du gaz ou d’un aliment avarié par exemple.
Ce handicap invisible est très mal vécu. Il désocialise et peut entrainer une grande souffrance, parfois une dépression. La perte de son nez peut donc entrainer malheureusement la perte du goût de vivre.

Il paraitrait aussi que certaines odeurs comme la rose ou la lavande auraient des effets bénéfiques sur nous, nos angoisses, notre stress. Alors si le cœur t’en dit, “nez-site” pas à essayer ;-)!

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

3 réflexions au sujet de « L’odorat et les odeurs »

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)