La sociétéToi et les autresVivre en société

Noël en Europe

image_pdfimage_print

 noël europeUne même fête, des traditions différentes

Sapins illuminés, vitrines décorées, cohue animée pour les courses de dernière minute, chocolats, cadeaux… au delà du sens religieux, les fêtes de Noël ont pris, dans toute l’Europe, une ampleur incroyable.
Qui les enfants attendent-ils le plus? Notre traditionnel Père Noël (produit marketing d’une célèbre marque de soda), certes, mais aussi bon nombre d’autres « stars du cadeau » venues de chez nos voisins européens sont attendues de pied ferme. Petit tour d’horizon…

Les traditions du Nord

Dans certains pays d’Europe du Nord, comme en Belgique ou en Hollande, c’est Saint-Nicolas (Santa Klaus dans certaines langues), Patron des enfants et ancêtre du Père Noël qui est fêté le 6 décembre. L’histoire veut qu’il note, durant toute l’année, sur un livre les bonnes et mauvaises actions des enfants et vienne récompenser les plus sages avec des friandises. C’est le Père Fouettard qui se charge des désobéissants ! En Belgique, c’est un âne qui l’emmène auprès des enfants, en Allemagne, c’est en luge qu’il vient déposer ses merveilles.

Les traditions du Sud

La sorcière Befana entre en scène, en Italie, au moment de l’Epiphanie. Pendant la nuit, la vieille femme, souliers troués et vêtue de noir, s’envole sur son balai, un grand sac sur le dos. Du chocolat et des jouets sont distribués aux enfants sages, les autres retrouvent leurs chaussures pleines de charbon.

Articles similaires

L’Espagne, très catholique, fête la naissance de Jésus à Noël, mais ce sont les Rois Mages qui apporteront, un peu plus tard, les cadeaux aux enfants. Pas de chaussures au pied de la cheminée cette fois, mais des sabots sur le balcon de la maison… Un peu d’avoine également qui permet aux chameaux des Rois Mages de se nourrir pendant leur long voyage.

En Grèce enfin, c’est Saint-Basile, fêté le 2 janvier, qui est à l’honneur. Ce pauvre homme mendiait pour pouvoir étudier en chantant dans les rues. La légende raconte qu’un jour, son bâton a fleuri alors qu’on se moquait de lui. Aujourd’hui, la famille se rassemble la veille pour jouer, chanter, rire… et attendre la venue de Basile et de ses cadeaux.

Chaque pays, de part son histoire spécifique et ses croyances religieuses propres, donne à cette fête une signification particulière, avec son lot de traditions, de légendes, de pratiques ritualisées…

Noël prend sens de manière tout à fait différente dans chacune de nos familles : si certains privilégient la cérémonie religieuse dans une atmosphère de prière et de recueillement, pour d’autres, c’est l’occasion de retisser des liens familiaux parfois fragiles, de consommer « sans modération » pourvu que la fête soit bonne, pour d’autres encore, un moment particulièrement propice à l’aide aux plus démunis…
.
Quoiqu’il en soit, Noël possède aujourd’hui bien plus qu’un sens religieux, et a permis de rassembler enfants, adolescents et adultes. Bonnes fêtes à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page