Violences sexuellesLes nouvelles technologies

La pédopornographie

image_pdfimage_print

Tu surfais sur ce site pornographique que tu connais bien (mais qui est interdit aux moins de 18 ans !), tu as cliqué sans faire exprès sur un petit encart clignotant sur le côté qui t’a redirigé sur un autre site… Intrigué, tu consultes. Mais rapidement tu te rends compte que les acteurs ne sont pas tous adultes, certains font jeunes, voire très jeunes, ce sont des enfants ?!

La pédopornographie, c’est quoi ?

Mettre des personnes très jeunes en scène dans des activités sexuelles, c’est ce qu’on appelle de la pédopornographie. A la différence de la pornographie classique, il n’y a pas seulement des adultes mais aussi des mineurs, qu’ils soient enfants ou adolescents. On parle aussi de pornographie pédophile, pornographie infantile ou pornographie enfantine.

Elle concerne ce qui est du registre de la représentation, ce qui est montré. Que ce soient des viols ou des « faux » rapports sexuels, pour parler de pédopornographie il faut que ces jeunes soient montrés dans des situations sexuelles.

Par ailleurs, la pédopornographie inclut des formes de représentation diverses : vidéos, photos mais aussi textes et dessins (mangas par exemple).

Quelles sont les sanctions et pourquoi ?

Articles similaires

La pédopornographie est illégale et lourdement sanctionnée car on considère qu’un mineur ne peut pas consentir à être mis en scène dans des activités sexuelles, il a forcément été contraint ou influencé, que ce soit physiquement ou psychologiquement.

En France, si l’on produit (fabrique), diffuse (fait connaître) ou consulte (regarde) de la pédopornographie, on risque des peines allant de 2 à 7 ans de prison et de 30 000 à 100 000€ d’amende.

Pour parler des personnes qui consomment de la pédopornographie, on utilise souvent le terme « pédophile ». Ce n’est pas un terme de loi, mais dans le langage courant, cela définit les personnes qui ressentent une attirance sexuelle pour les enfants.

Que faire ?

– Si tu tombes sans le vouloir sur de la pédopornographie :
Dans un premier temps, si tu es choqué-e par ce que tu as vu et ressens le besoin d’en parler, tu peux t’adresser à un proche : ami-e, parent, professionnel de ton choix (professeur, infirmière ou psychologue scolaire)… Tu peux aussi nous appeler à Fil Santé Jeunes.

Il est important de ne pas rester seul-e avec ce type d’images en tête.

Ensuite, seul-e ou accompagné-e, tu peux signaler ce contenu sur le site du gouvernement fait pour ça : internet-signalement.gouv.fr. C’est le « portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet ». Tu as juste à suivre les étapes page par page.

– Si tu consultes de la pédopornographie volontairement :
Il est possible que tu aies pris l’habitude de consulter ces contenus. Même si c’est un choix, tu peux en souffrir, te sentir mal à l’aise et souhaiter en parler, d’autant plus que tu sais maintenant quels sont les risques encourus. Tu peux ici aussi t’adresser à un proche de confiance ou à Fil Santé Jeunes.

Nous sommes joignables 7j/7 au 0800 235 236 ou par chat’, de 9h à 23h (22h pour le chat’), c’est anonyme et gratuit.

N’hésite pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page