Les traitements

Porter un corset quand on est ado

image_pdfimage_print

Notre dos nous joue parfois des tours. Il arrive qu’il ait besoin d’aide pour se tenir droit ou pour grandir sans se tordre, et la colonne vertébrale peut avoir besoin d’être soutenue quelques temps, comme une plante peut avoir besoin d’un tuteur. On porte alors ce qu’on appelle un corset orthopédique. Mais au moment où l’on a envie de plaire, d’être bien dans ses baskets, d’avoir plus de liberté… qu’est-ce que ça peut bien provoquer de porter cette armure de plastique et de mousse ?

C’est quoi un corset ?

Nous ne parlerons pas ici du corset esthétique, sous vêtement de nos arrières grands-mères, qui était un accessoire de torture et de mode ne servant à rien d’autre que comprimer la taille pour la rendre plus (trop) fine ; mais bien du corset orthopédique, dispositif médical indispensable pour éviter des gros problèmes de dos nécessitant parfois des interventions chirurgicales lourdes.

Le corset orthopédique est fait sur mesure. Il est généralement « tordu », puisqu’il doit contrebalancer la scoliose (torsion de la colonne vertébrale). Il est fait en plastique, avec de la mousse à l’intérieur. En-dessous, il faut porter un maillot de corps spécifique en jersey sans coutures (un tee-shirt, avec petites manches), pour protéger la peau.

Pour les filles, on peut trouver également un trou pour la poitrine même pour celles qui n’en ont pas encore car on évite de comprimer cette zone en pleine croissance.

Certains modèles peuvent être personnalisés et on peut choisir une couleur, un motif sur le plastique (un imprimé jean, cuir, ou même des cœurs…). En cherchant bien le maillot de corps lui aussi peut avoir une couleur différente que les classiques blanc ou beige.

Articles similaires

Un nouveau corps

L’adaptation au corset peut être difficile et cela peut prendre un peu de temps pour que celui-ci devienne un allié. Quand on enfile ce grand « machin » pour la première fois, on se sent souvent très raide et il faut réapprendre à faire tout un tas de gestes comme ramasser son crayon par terre ou faire ses lacets en pliant les genoux.

Comme si l’on portait une carapace ou une armure, la forme de notre corps telle que les autres la voient est modifiée. Trouver des habits qui nous vont est souvent un casse-tête. On se pose plein de questions : » est-ce que je veux montrer ou cacher mon corset ? Comment être à l’aise mais tout de même cool ou sexy ? Comment ne pas avoir trop chaud ? Est-ce que je peux plaire à quelqu’un avec ça ?« …

En pleine adolescence, quand on a envie d’être comme tout le monde, qu’on est un peu mal dans sa peau ces questions peuvent vite nous plomber le moral. Mais si on se rappelle que le corset est un dispositif médical indispensable à notre bonne santé alors il va falloir accepter cette encombrante carapace et pourquoi pas s’en faire une alliée, une pote de tous les jours qui nous aide à pousser, grandir.

Mon corset : un atout

Le regard que les autres vont porter est souvent la plus grande crainte des ados qui portent un corset. On a souvent envie alors de se cacher (sous des vêtements amples par exemple), d’être le plus discret possible. Mais comme tu le sais plus on cherche à cacher quelque chose plus les autres sont curieux et plus on attire l’attention !

Ton corset on le voit ou on le devine. Alors autant l’assumer et sans le montrer tout le temps (si tu n’en as pas envie) quand un petit scratch dépasse, dis-toi que ce n’est pas si grave.

Si pour certains, le corset fera partie de leur quotidien toute leur vie, pour la plupart ce n’est qu’un (mauvais) moment à passer.
Bien souvent parler, expliquer, raconter son histoire, même proposer aux profs d’aborder ce sujet en classe c’est une manière de faire taire les incompréhensions (et les mauvaises langues) et d’attirer beaucoup de bienveillance. Des aménagements scolaires peuvent être prévus et la mise en place d’un PAI (Projet d’Accueil Individualisé) peut t’être proposé afin de rendre ton temps de présence à l’école plus agréable. Et si le beau gosse ou la bombe de ta classe te propose de t’aider à porter ton sac… laisse le/la faire ;-).

Enfin, si dans ton collège/lycée tu es la/le seul-e à porter un corset ce n’est pas pour autant que tu es la/le seul-e ado au monde à être passé par là. On trouve sur internet de nombreux sites d’entre-aide et des forums de jeunes qui pourront te donner leurs astuces du quotidien. Et pourquoi pas lancer un nouveau sujet sur le forum de Fil Santé Jeunes ou rejoindre les discussions existantes sur le sujet : A toi de jouer !

4 commentaires

  1. C’est encore chloé, mais je me poser des questions sur comment je pourrais changer mon look parce que je suis assez fine et je met beaucoup de haut coller au corps. J’ai appris qu’il fallais que je prenne une taille au dessus mais je ne sais pas vraiment comment changer de look. C’est-à-dire que je met du S ducoup je vais devoir mettre du M ce qui est large pour moi :unsure: et j’ai pas envie qu’on me trouve ronde :negative: :negative: :wacko: . Ok je ne suis pas grosse mais avec le corset je redoute beaucoup et pas que pour sa . J’ai une amie qui en a un de corset mais elle le met pas tout le temps elle et moi je vais l’avoir 23h/24h. Si vous pouvez m’aider s’il vous plait :rose:

  2. bonjours, je m’appelle c=Chloé j’ai 14 ans je vais bientôt avoir un corset et je redoute beaucoup . J’ai peur du regard des autres, que ca change ma silhouette, et que ça me fasse mal . De plus de la scoliose j’ai une spondylarthrite ankylosante dont j’ai aussi d’autre douleur . En 6 mois la scoliose est passé de 0° à 23°, donc obligé d’avoir un corset en urgence 🙁 . Je viens de lire vos avis et je trouve ça juste sa ma un peux rassurer en tout ca merci beaucoup

    1. Bonjour Chloé
      Je viens de voir ton message et je suis dans le même cas que toi 3 ans plus tard.
      Je vais avoir un corset d’ici 2 semaines pour une scoliose à 32 degrés évolution rapide et je suis aussi atteinte de spondylarthrite.
      Peux tu me donner des conseils?
      Je te remercie

      1. Bonjour,
        L’espace commentaire n’est pas véritablement un espace d’échanges et ne permet pas des échanges individualisés. Pour parler davantage de la situation que tu vis, tu peux peut-être nous joindre dans nos espaces interactifs. Si tu as envie de parler avec un professionnel de l’équipe Fil Santé Jeunes, tu peux nous joindre par téléphone au 0800 235 236, par chat’ ou dans notre espace : « Pose tes Questions », accessible depuis notre site. Notre dispositif est anonyme et gratuit et nous sommes ouverts tous les jours de 09h à 23h (22h pour le chat’). N’hésite pas !
        Si tu as envie d’avoir le soutien et le témoignage d’autres jeunes, tu peux également poster un message dans notre Forum.
        L’équipe Fil Santé Jeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page