Etre hospitalisé pour une longue durée

Se faire des copains à l’hôpital

image_pdfimage_print

HôpitalTa maladie implique que tu restes un long moment à l’hôpital. Tu ne vois pas ça d’un bon œil car tous tes copains vont continuer à se voir en cours, ou pendant le week-end, alors que toi tu vas te retrouver seul(e), coincé(e) dans ta chambre d’hôpital. C’est pas la joie, c’est vrai, … mais en faisant un tout petit effort, tu vas voir que tu peux sortir de ta chambre et découvrir tout un monde ! C’est qu’à l’hôpital, et en particulier en pédiatrie, beaucoup de choses sont mises en place pour rendre la vie des enfants hospitalisés plus douce…

Ose poser des questions à l’équipe soignante

Les médecins, les infirmiers et les aides-soignantes qui s’occupent de toi sont les personnes avec lesquelles tu parleras le plus. C’est important que tu te sentes en confiance avec eux pour que ton séjour se passe le mieux possible. Cependant, ce sont des adultes qui sont sur leur lieu de travail, et ils n’ont pas beaucoup de temps à te consacrer. C’est pourquoi il est important que tu sortes un peu de ta chambre. D’ailleurs tu peux leur demander s’ils ont connaissance d’un(e) autre jeune de ton âge qui serait hospitalisé(e) au même étage que toi, ou qui aurait la même maladie, ou qui partagerait tes centres d’intérêts… Ils peuvent être de bonnes « courroies de transmission » !

Hôpital-city

Bien souvent, au sein d’un hôpital, on retrouve une « mini-ville » où beaucoup de services se côtoient : une salle de classe pour les enfants scolarisés, une cafétéria pour boire un verre voire une chapelle pour les offices religieux etc.… C’est sûr qu’il existe des choses comme celles-là pour les jeunes dans celui où tu es hospitalisé.

Par exemple certains hôpitaux proposent des bibliothèques, des « salles de jeux » où tu peux te connecter à un ordi, faire du dessin, de la sculpture etc.… Quand physiquement tu y es autorisé(e), tu peux participer à des ateliers de théâtres, de danse… Et bien souvent ces activités sont encadrées par des éducateurs ou des puéricultrices, ce qui change du personnel médical.

C’est à travers ces activités collectives que tu vas rencontrer d’autres gens de ton âge. Si tu es timide et que tu as tendance à attendre que l’on vienne te chercher, n’hésite pas à demander de l’aide à l’équipe soignante. Il est important que tu ne t’isoles pas car si ton moral n’est pas bon, tes soins risquent d’être moins efficaces. Tu verras que l’hospitalisation change un peu les codes sociaux et que bien souvent faire connaissance devient plus facile.

Et si tu te retrouves le ou la plus âgé(e) du groupe, peut-être que ce sera l’occasion pour toi « de jouer les animateurs » en aidant les plus petits.

Articles similaires

Aller vers les autres patients

Quand on est dans un environnement qui n’est pas celui que l’on connaît, il faut parfois prendre sur soi et aller au devant des autres. Il peut arriver que tu ne saches pas comment aborder un garçon ou une fille qui a l’air sympa. Peut-être es-tu gêné(e) car tu ne sais pas quoi dire… mais bien souvent les autres enfants de l’hôpital sont comme toi : ils n’attendent qu’une chose, faire des connaissances et s’amuser !

Ça peut faire beaucoup de bien de parler de ce que l’on ressent à quelqu’un qui vit la même chose. Ou au contraire, de parler de tout sauf de ça ! Et n’oublie pas que si tu es amené(e) à être hospitalisé(e) souvent, il est tout à fait possible que tu retrouves des « copains d’hosto » qui eux aussi reviennent faire régulièrement des séjours, comme toi !

Enfin, beaucoup d’associations proposent des séjours, des activités en dehors de l’hôpital pour les jeunes comme toi. N’hésite pas à les contacter!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page