La cyberdépendance

Tous atteints de « selfitis » ?

image_pdfimage_print

« Selfitis », quel drôle de mot… Il s’agit d’un mot inventé par des chercheurs des universités de Thiagarajar (Inde) et de Nottingham (Royaume-Uni) pour qualifier l’addiction aux selfies.

L’addiction aux selfies ? Ça existe ça ? D’après ces chercheurs, non seulement ça existe, mais ce serait en plus un trouble mental. En effet, le Journal international de la santé mentale et de la toxicomanie vient de classer l’obsession des selfies comme un trouble mental.

Se prendre en photo et les partager sur les réseaux sociaux n’a jamais été aussi rapide et facile. Quasiment tout le monde l’a déjà fait au moins une fois, mais pour certains, c’est plus qu’occasionnel, c’est quasiment non-stop. Les selfies sont devenus une drogue qui porte désormais un nom : le selfitis.

D’après les chercheurs, il y aurait plusieurs degrés d’atteinte de selfitis :

1- stade « à risque » : quand on prend au moins trois selfies par jour, sans les publier sur les réseaux sociaux.

2- stade « sévère » : quand on prend au moins trois selfies par jour et on les publie sur les réseaux.

Articles similaires

3- stade « chronique » : quand on prend au moins 6 selfies par jour et on les publie à la vue de tous.

Alors, addict ou pas ? Et si on faisait comme pour tout ce qui est bon et parfois dangereux : à consommer avec modération ;-)?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Bouton retour en haut de la page