Mon corps : ami ou ennemi ?

Acné et soins du visage

image_pdfimage_print
acné-nettoyageA 14-15 ans les filles commencent souvent à se maquiller et les garçons à se raser. Le maquillage, très discret au début, (pas facile d’assumer face aux parents, aux copines), devient plus prononcé avec le temps de manière à ce que ce soit visible. On veut souligner telle ou telle qualité du visage, accentuer les contrastes etc.…
Les garçons, eux, utilisent pour la première fois des appareils de rasage, des mousses et des after-shave. Mais 14-15 ans c’est aussi l’âge où certains d’entre nous ont de l’acné. Alors, maquillage et acné sont-ils compatibles ? Comment gérer rasage et acné ? Quelles sont les précautions à prendre quant à l’hygiène, aux produits cosmétiques utilisés, déconseillés ?
L’acné est généralement soignée par des médicaments prescrits sur ordonnance. Mais il existe de nombreux produits cosmétiques disponibles en vente libre, qui sont plus ou moins efficaces.
Les cosmétiques d’accompagnement
Adaptés aux peaux acnéiques, doivent assurer une toilette douce, compenser la sécheresse et l’irritation provoquées par certains médicaments et permettre le maquillage. Ils sont en général conseillés par le dermatologue qui a prescrit le traitement.
  • Les crèmes

La véritable cosmétique d’accompagnement est représentée par des crèmes que l’on applique habituellement le matin et qui calment les irritations du traitement anti-acnéique fait le soir. Ces produits ont subi un test de « non-comédogénicité », c’est-à-dire que leur utilisation prolongée n’entraîne pas d’augmentation des lésions d’acné.

  • Les produits de toilette

Ils doivent être doux pour ne pas décaper ou irriter la peau. Par exemple, le célèbre savon de Marseille dessèche trop la peau. Les gels ou crèmes moussantes sont particulièrement appréciés par les adolescents. Attention, ceux destinés aux peaux grasses et acnéiques peuvent contenir des produits (antiseptiques, acide salicylique, sels de zinc ou de cuivre…) qui ne sont pas toujours bien tolérés. Les pains dermatologiques et les gels moussants sans savon permettent une toilette douce et sont donc conseillés. Ils sont plus chers que les savons. Les laits de toilette sont de bons démaquillants, ils doivent être rincés à l’eau et la peau doit être ensuite soigneusement séchée. Les antiseptiques moussants sont inefficaces et parfois irritants, ils sont à déconseiller.

  • Le maquillage

Interdit autrefois, car élaboré à base de fonds de teint épais qui obstruaient les pores de la peau. Il est tout à fait possible aujourd’hui grâce à des produits testés « non comédogènes » qui sont à privilégier chez la femme acnéique.

  • Le rasage

Il est parfois traumatisant pour les peaux acnéiques et peut ne pas être effectué quotidiennement. Les lotions alcoolisées d’après-rasage ne doivent pas être utilisées. Seuls les baumes ou crèmes hydratants et apaisants peuvent être conseillés.

Les cosmétiques dits « actifs »

  • Les crèmes cosmétiques dites « actives »

Certains produits destinés aux peaux acnéiques revendiquent une efficacité sur la disparition des lésions d’acné. Ce ne sont pas de véritables traitements. Ce sont des produits en vente libre sans ordonnance et non remboursés. On ne verra pas marqué sur le tube le mot « acné » réservé aux médicaments, mais « soins des peaux à tendance acnéique », « peaux jeunes à problèmes », « complément des traitements anti-acnéiques », « diminue l’excrétion de sébum ». Ils sont peu efficaces et ne peuvent éventuellement convenir qu’à des acnés débutantes.

Articles similaires
  • Les produits d’hygiène pour peaux acnéiques

D’autres produits, comme les produits gommants rendent la peau plus lisse momentanément mais pratiqués trop souvent, ils peuvent provoquer ou aggraver une irritation. Les masques rendent la peau moins luisante pendant quelques heures. Leur effet est éphémère. Les patchs n’ont d’intérêt que pour les acnés minimes. Ils n’ont pas d’action sur les points noirs.

Finalement, prendre soin de son visage acnéique demande un peu de précaution. La cosmétique d’accompagnement est davantage recommandée par rapport aux produits dits « actifs ». Le mieux est quand même de toujours demander conseil à son dermatologue !

Si vous voulez en savoir plus, allez consulter notre dossier acné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-) 
 
Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page