Chat x

Notre service est ouvert du lundi au dimanche, de 9h à 22h. Clique sur le bouton ci-dessous pour chatter avec nous.
Pour plus d'informations : www.filsantejeunes.com/tchat-individuel
Chat' avec nous ...
Publié le , Modifié le 4 octobre 2019

Acné : l’avis d’un spécialiste !

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

image_pdfimage_print

Pour nous parler d’acné nous avons eu le plaisir d’interviewer le docteur Jacques Luksenberg.

Il est dermatologue, médecin spécialisé dans les maladies de la peau. Dans sa pratique il a pu rencontrer de nombreux jeunes qui faisaient face à ce phénomène « pas toujours simple à gérer… »

Fil Santé Jeunes : Bonjour docteur , pouvez-vous nous dire en quelques mots ce qu’est l’acné ?

Docteur Luksenberg : Bonjour Fil Santé Jeunes Alors…l’acné c’est une maladie de la peau caractérisée par la présence de points noirs et de boutons sur le visage. Et parfois… dans le dos, les épaules, le torse. Il existe différents types d’acnés selon l’âge à laquelle on la repère. La plus fréquente, l’acné qui apparaît au moment de l’adolescence, est appelée acné juvénile.

Fil Santé Jeunes : Pourquoi elle se déclenche à l’adolescence justement ?

Docteur Luksenberg : Ca s’explique par les modifications hormonales au moment de la puberté.

Fil Santé Jeunes : A quel âge environ on commence à avoir des boutons ? Et jusqu’à quel âge peut-on en avoir ?

Docteur Luksenberg : Vers l’âge de 9-10 ans on peut déjà voir chez certains enfants quelques points noirs qui signifient un début d’acné. Mais plus généralement on observe de l’acné chez les jeunes à partir de 10-12ans et cela dure en moyenne jusqu’à 17 à 18 ans.

Mais certains adultes peuvent également avoir de l’acné ! Ca peut être un prolongement de l’acné juvénile, ou bien être provoquée par certains cosmétiques (maquillage, etc.), par des médicaments, ou bien encore à cause d’une maladie hormonale.

Fil Santé Jeunes : Comment reconnait-on les signes de l’acné ?

Docteur Luksenberg : Les signes de l’acné sont : une peau grasse, des points noirs et/ou des boutons généralement un peu rouges avec du pus.

Fil Santé Jeunes : Pouvez-vous nous dire pourquoi certains en ont plus que d’autres ?

Docteur Luksenberg : Savoir comment la peau va réagir aux modifications hormonales est très difficile à prévoir. C’est notre patrimoine génétique (le contenu de notre ADN) et les modifications hormonales qui font la différence. Pourtant, j’ai vu des familles dans lesquelles chaque personne développait une forte acné, et à l’inverse des parents qui ont eu une forte acné mais dont leur enfant n’en avait quasiment pas !

Fil Santé Jeunes : Certains peuvent ne pas en avoir ?

Docteur Luksenberg : D’un point de vue médical, tout le monde va avoir de l’acné. Seulement, pour certain(e)s l’acné se manifestera si peu, qu’elle sera quasi-invisible et passera inaperçue.

Fil Santé Jeunes : Fille ou garçon, ça change quelque chose ?

Docteur Luksenberg : Dans ma pratique j’ai remarqué que les filles viennent consulter plus tôt que les garçons. Peut-être le regard des autres est-il parfois plus jugeant, plus dur, concernant l’acné des filles. Ceci dit, on ne peut pas dire que l’acné touche plus l’un que l’autre… C’est aussi une question de ressenti et de vécu. Pour une acné équivalente, deux jeunes ne vont pas la vivre de la même manière. Certain(e)s auront plus de mal avec l’image d’eux-mêmes qu’ils(elles) renvoient aux autres. Et dans certains cas cela peut beaucoup les affecter.

Fil Santé Jeunes : Est-ce que les jeunes ont tous besoin d’aller chez le dermato ? Et à quel moment ça peut être important ?

Docteur Luksenberg : Et bien… je dirai qu’à partir du moment où le jeune est mal à l’aise avec son acné : qu’il n’hésite pas à consulter !

Pour les acnés les plus importantes, avec de nombreux boutons, il y a un risque que cela laisse des cicatrices. Il est donc important, dans ces cas-là, de consulter pour que l’acné laisse le moins de séquelles possibles.

Fil Santé Jeunes : Existe-t-il des traitements ? Quels sont les effets secondaires ?

Docteur Luksenberg : Il existe en effet des traitements, de différents types selon l’importance de l’acné. Pour les acnés les plus légères, des crèmes peuvent être prescrites. Mais il existe également, pour les acnés plus importantes, des traitements sous forme de comprimés. Ces traitements peuvent provoquer des effets secondaires, comme tout médicament. Ils nécessitent donc un accompagnement par un professionnel de santé et une vigilance plus importante que pour l’usage de crème.

Fil Santé Jeunes : Auriez-vous des conseils pour celui/celle qui remarque l’apparition de quelques boutons sur son front et qui souhaiterait diminuer son acné ?

Docteur Luksenberg : Je dirai principalement une bonne hygiène concernant le visage ! Nettoyer sa peau avec un produit approprié : ce simple geste quotidien permet de diminuer l’apparition de gros boutons pouvant marquer la peau.

Autrement, on me demande souvent si « une alimentation particulière, un régime, est préconisé ? » Jusqu’à aujourd’hui il n’a pas été prouvé qu’un aliment va automatiquement générer ou aggraver une acné. Il existe des aliments qui peuvent, très ponctuellement, faire apparaître quelques boutons (chocolat, fromage par exemple) mais ça dépend de chaque individu…

Le stress peut également avoir une incidence sur l’acné, en l’augmentant. Dans ces cas-là il peut être important de s’intéresser à la source de ce stress en plus d’un traitement acnéique adapté.

Enfin une dernière chose : la vitamine B12 présente dans différents compléments alimentaires censés donner un « coup de boost » notamment pour les examens par exemple, peut provoquer de l’acné. Je conseille donc aux jeunes qui font attention à leur acné de jeter un coup d’œil à la composition des vitamines qu’ils peuvent prendre parfois.

Fil Santé Jeunes : Merci Docteur Luksenberg pour toutes ces informations !

On espère que cet entretien t’a apporté des infos et t’a rassuré. Si tu as un doute sur quoi faire tu peux aussi en parler à tes parents dans un premier temps. Ils sont passés par là et pourront t’accompagner voir un dermatologue.

Si ces boutons te pourrissent la vie, tu peux également nous appeler au 0800 235 236 (9h-23h) de façon anonyme et gratuite.


A lire aussi : Mes boutons et le regard des autres


 

Vous avez aimé cet article ? partagez le sur votre réseau !

Laisser un commentaire

Attention, le champ « commentaires » est un espace d’expression dédié aux jeunes.

Pour discuter et échanger avec d’autres jeunes, tu peux te rendre sur le forum.

Pour toute réponse personnalisée d’un professionnel de l’équipe, tu peux envoyer ta question dans l’espace Pose tes Questions ou nous appeler au 0 800 235 236.

Cette partie est modérée. Ton commentaire ne sera publié qu’après sa validation par un modérateur.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 caractères restants
:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)